Sandra Nkaké – Nothing For Granted

Croisement charnel entre Nina Simone et Gil Scott-Heron, cette diva soul-jazz-funk chante la condition humaine, la révolte, les droits de la classe ouvrière, toujours avec une originalité saisissante. 

Sandra Nkaké a un talent fou ! Cette fille de Yaoundé, Parisienne d’adoption, a étudié à la Sorbonne et chante en anglais. Elle projetait d’enseigner cette langue avant de devenir comédienne au théâtre et chanteuse. Elle écrit, com­pose et réalise ses propres enregistrements avec un complice, le flûtiste Ji-Dru. Nkaké frappe par sa forte présence et sa plastique autant que par l’originalité et l’intelligence de chacun de ses titres.

Croisement charnel entre Nina Simone et Gil Scott-Heron, cette diva soul-jazz-funk chante la condition humaine, la révolte, les droits de la classe ouvrière, toujours avec une originalité saisissante. Nommée aux Victoires du Jazz 2012 comme révélation de l’année, elle glorifie les héros silencieux, s’amuse dans un film noir et chante la perte d’un être cher (sa mère) comme peu d’auteurs avant elle. L’essentiel de ce deuxième album pique la curiosité, mais des titres durs, comme « Mankind » et « Nothing for Granted », s’imposent d’emblée comme de grandes chansons.

SANDRA NKAKÉ / NOTHING FOR GRANTED Jazz Village / Harmonia Mundi