Sexe ? Dès que l’occasion se présente…

On peut reprocher au gouvernement Harper de diminuer, voire retirer, les subsides accordés aux artistes et aux organismes culturels, mais on doit reconnaître son ouverture côté identité sexuelle. Voyez par vous-mêmes le questionnaire d’auto-identification volontaire joint aux lignes directrices et au formulaire de demande de subventions du Conseil des Arts du Canada. Que le Québec en prenne de la graine, si vous me permettez l’expression.

Message du gouvernement : « Nous vous invitons à remplir le formulaire d’auto-identification volontaire afin que le Conseil des Arts puisse déterminer si ses programmes et ses services atteignent un grand nombre d’artistes canadiens de toutes les disciplines, comme cela devrait être. Les renseignements qui y sont indiqués ne seront pas pris en compte pour déterminer l’admissibilité et le mérite artistique de votre demande. »

Hermaphrodites, intersexués, asexués [autre, veuillez préciser] : les chances sont bonnes pour tous !

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

1 commentaire
Les commentaires sont fermés.

Il y a bien des choses que je reproche au gouvernement Harper sauf de diminuer, voire retirer, les subsides accordés aux artistes et aux organismes culturels.

Pour ce qui est de la droite et du plus petit état possible sans intervention de l’état, c’est de la fausse représentation.

Car en fait, depuis Martin, c’est le gouvernement qui nous a le plus endetté. Il a réduit ses revenus en baissant la tps et les impôts des entreprise et il a augmenté les dépenses inutiles. (les avions de chasse pas de moteurs, la conversion de l’armée royale, l’inutile renflouement des banques canadiennes, le sommet du G8 etc)

Je lui reproche aussi l’idéologie, royaliste, religieuse, climato-sceptique, pro-vie, anti mariage gay, anti-contrôle des armes à feux, anti-transparence, anti-bilinguisme, campagne de salissage personnelle etc.

Je trouve que c’est un gouvernement qui ne remplis pas sa fonction première car il intervient beaucoup. En plus il prend son vote en excitant les extrêmes sur des sujets qui divisent.

Au Québec, un gouvernement fédéral minimal et décentralisé me semble que ça devrait faire notre affaire pour affirmer notre fameuse « différence ». Si le Québec tiens tant que ça aux subventions culturelles, c’est bien que ça soit transféré au provincial. On pourrait faire de même avec beaucoup taxes et de compétences fédérales pour en faire des compétences provinciales. Le reste du canada fera bien ce qu’il veut sans nous entendre chialer.