Tels Alain Bashung

Le maître aurait-il rêvé de ce disque hommage où tout le monde le reprend avec tant de ferveur ? Les voici donc réunis, les rockeurs français, de Miossec à Bertrand Cantat, de Keren Ann à Vanessa Paradis, tous béats de pénétrer l’univers trouble et singulier de cet artiste ténébreux.

Le maître aurait-il rêvé de ce disque hommage où tout le monde le reprend avec tant de ferveur ? Au contraire de Brassens, qui avait largement franchi les frontières de la francophonie, Bashung — quoique vénéré par ses pairs — avait rarement été interprété par ses contemporains. Les voici donc réunis, les rockeurs français, de Miossec à Bertrand Cantat, de Keren Ann à Vanessa Paradis, tous béats de pénétrer l’univers trouble et singulier de cet artiste ténébreux.

On peut bien parler de mimétisme vocal chez les interprètes, même si –M- et Christophe s’en détachent grâce à leur registre plus aigu. Mais curieusement, sur cette livraison « Spécial Québec », les deux interprètes montréalais rajoutés à la fin semblent les plus originaux. Yann Perreau est superbe avec des musiciens de Karkwa, et Ariane Moffatt, seule au piano pour « Vertige de l’amour », est comme prise dans le mouvement circulaire d’un manège.

ARTISTES VARIÉS / TELS ALAIN BASHUNG (SPÉCIAL QUÉBEC) / Barclay/Universal