Tendance mini

Après les excès des Fêtes, pourquoi pas les petites, et même les toutes petites quantités ? Mais sans punitions ni privations : tout ce qu’on perd en quantité, on peut le gagner en qualité. En jouant le jeu des bouchées, cuillères, verrines, yakitori (mini-brochettes japonaises) et autres petites cocottes.

Bien sûr, les bouchées et les cuillères sont devenues la coqueluche des « cocktails dînatoires ». Elles ne surprennent plus. Mais elles peuvent toujours plaire, tant il existe d’idées et de recettes. Un peu de tartare de bœuf dans l’une, quelques petits cubes de poisson cru ou de fruits de mer dans l’autre, ou des légumes, ou des pâtes – tout est dans les assaisonnements et dans les formes et couleurs.

On peut aussi faire dans les verrines, un peu plus originales mais pas beaucoup plus surprenantes. Comme elles sont en verre, l’art est dans l’agencement des ingrédients, des textures et des couleurs en étages successifs. Je vous propose, clin d’œil à la cuisine familiale, la verrine de pâté chinois.

Mais ce que j’aime le plus, ce sont les petites cocottes. En terre ou en fonte, avec leurs deux anses et leur couvercle, elles sont craquantes. J’y ai fait des mini-légumes (carottes, courgettes, grelots de pomme de terre, pâtissons) dans un doigt de bouillon de poulet : délicieux. J’y ai fait un ragoût de pétoncles et d’escargots au vin blanc : tout aussi délicieux. Dans la section recettes de notre site Internet, la nutritionniste et styliste culinaire Louise Gagnon vous propose de merveilleuses petites cocottes de champignons au vin blanc et à la crème champêtre (photo).

Les éditions Marabout publient une collection entièrement consacrée à la tendance mini. Plein d’idées pour vous aider à mettre les grands plats dans les petits.