Tigran – A Fable

Enfin un pianiste prodige qu’on n’a besoin de comparer à aucun autre ! La virtuosité de Tigran, 23 ans, n’est pas un étalage redondant de quelques vaines prouesses techniques.

Enfin un pianiste prodige qu’on n’a besoin de comparer à aucun autre ! La virtuosité de Tigran, 23 ans, n’est pas un étalage redondant de quelques vaines prouesses techniques. Au contraire, elle se met au service de son impressionnante créativité, et le langage musical qu’il élabore, tout en profondeur, n’a rien, non plus, d’une signature sonore limitée à quelques tics.

Ce troisième disque solo, pourtant signé du seul prénom de l’artiste cette fois-ci, semble plus personnel encore que ses précédents par son singulier contenu, tellement mûr et tellement original ! Tour à tour ébouriffant et sensible, vertigineux et délicat, l’artiste se met même à chanter d’une voix intrigante, un fait rarissime chez les jeunes claviéristes, fussent-ils champions du concours de jazz Thelonious Monk. Renversant !

TIGRAN / A FABLE / Verve/Universal