Trente : bilan de parcours

Dans son dernier album, Karim Ouellet se penche sur les 30 premières années de sa vie. Nous parle-t-il de ses amours ou de sa carrière ?

MUSIQ Trente Karim OuelletAprès avoir conquis un vaste public avec son album Fox et sa pièce phare «L’amour», Karim Ouellet signe un nouveau disque, Trente, son âge en 2014 lors de l’écriture de la pièce éponyme (et un clin d’œil aux titres d’albums d’Adele ? !). Ouellet offre ici un disque qui ne déstabilisera vraiment pas ses fans, puisqu’on retrouve la façon de faire — pour ne pas dire la formule — qu’il a concoctée avec son complice Claude Bégin : une chanson pop Velcro métissée de soul, de funk et de reggae, avec quelques touches synthétiques. Toutefois, on sent maintenant Karim davantage capable d’une écriture à plusieurs facettes. Nous parle-t-il de ses amours ou de sa carrière ? En outre, peut-être la folie nous envahit-elle, mais il semble qu’il multiplie les références à d’autres musiciens. Quand il chante «tu sais je suis né tout nu», on pense à Damien Robitaille ; «Prélude» cite littéralement Louis-Jean Cormier ; et sur «Les roses», ses «haut les cœurs» titilleront le tympan des amateurs du groupe français Fauve. Bref, Trente est dans la lignée directe de Fox, pas surprenant, mais non moins rempli d’airs obsédants et de chansons hyper-efficaces. (Karim Ouellet / Trente / Coyote Records)