Vacances à vélo : quoi emporter ?

Vous avez décidé de vous lancer dans un voyage à vélo. Forcément, les bagages devront être limités.

Vacances à vélo : quoi emporter ?
Photo : Flickr

Commençons par l’essentiel : le café. Une journée sans ? Impossible… En tout cas pour moi ! Je prends donc toujours avec moi ma cafetière expresso, deux tasses et un brûleur. Il faut bien se gâter, non ?

 


Maintenant, faisons le tour de ce dont vous aurez besoin. Allons du bas vers le haut.

  • Chaussures : une paire ? Non, prenez-en au moins deux. Une pour pédaler et une pour aller au restaurant. À cela ajoutez une paire de gougounes ou de sandales (pour la douche), et une paire de couvre-chaussures (pour la pluie).
  • Deux paires de bas
  • Un pantalon, un cuissard, un short et un pantalon imperméable
  • Sous-vêtements : pas besoin de sous-vêtements quand vous portez le cuissard. Il vous en faut en revanche le soir venu ! N’oubliez pas les brassières ou les t-shirts de plein air. Idéalement, prévoyez aussi un sous-vêtement long, respirant et qui sèche vite. Il sera bien utile si vous devez pédaler par temps froid.
  • Un pyjama
  • Chandails : un chandail à manches courtes, pour pédaler, et un autre à manches longues. Prévoyez-en deux autres pour sortir. Pour le soir : une laine polaire ou de mérinos.
  • Un coupe-vent et un imperméable, des guêtres, des jambières, des mitaines, un foulard, une tuque, des gants. Vous devez absolument vous munir de vêtements de pluie, même si vous ne les utilisez qu’une seule fois.
  • Une casquette ou un chapeau pour vous protéger du soleil… et de la pluie !
  • Trousse de toilette : n’oubliez pas d’emporter un bon savon pour laver vos vêtements le soir.
  • Trousse de premiers soins
  • Des pièces de rechange pour votre vélo et une trousse à outils : pour savoir exactement quoi apporter, relisez cette chronique.
  • Casque, cadenas, portefeuille, livre et surtout… votre appareil photo !

DANS VOS SACS >>

Voici maintenant quelques conseils pour vous aider à faire vos sacs :

  • Premièrement, pas de panique après avoir rempli votre première sacoche ! Il y en a d’autres : en plus de celles à l’arrière, vous pourrez loger votre matériel dans les sacoches placées à l’avant, sur le guidon et sous la selle. Et il restera encore de la place directement sur le porte-bagages.
  • Trouvez des vêtements qui n’ont pas besoin d’entretien et qui sèchent vite, comme les tissus synthétiques. Vous pourrez laver votre linge à la main le soir; il sera propre et sec le lendemain. Une de mes amies a déniché des vêtements minces et infroissables. Vous seriez étonnés de voir la garde-robe qu’elle avait pour notre mois de voyage à vélo ! Si vous magasinez pour des vêtements techniques, vérifiez bien leurs caractéristiques. Mais avant de vous lancer dans des achats, faites un inventaire de votre garde-robe : des vêtements utilisés pour d’autres sports pourraient convenir aussi pour le vélo.
  • Roulez vos vêtements et calez-les dans les recoins de vos sacoches. Placez dans un endroit accessible ce dont vous pourriez avoir besoin durant la journée (ex, imperméable).
  • Deux semaines avant votre départ, préparez votre matériel et bourrez vos sacoches. Soupesez-les. Cela devrait vous motiver à réduire votre stock à l’essentiel.

Voilà, ce n’est pas plus compliqué que ça. Bons préparatifs !