La vitrine du livre

L’histoire de la fraude racontée, le fardeau des apatrides au coeur d’un roman et un essai économique sur les inégalités. Des suggestions de lecture pour tous les goûts.

D’une page à l’autre, un monde à lire avec notre chroniqueuse Martine Desjardins.

Infos
Fermer
Plein écran
      Les commentaires sont fermés.

      Bonjour madame Desjardins. J’ai, un tantinet penaud, à vous avouer que je vous «découvre»; heureux je suis de le faire. Pour ma «défense», je ne suis pas un lecteur. J’éprouve des problèmes de concentration, porté je suis à lire très vite et à ne m’attarder qu’à certains mots du texte et de «surfer» avec et dessus. Je suis «pousseux de crayon sur la page blanche». Des gens m’identifient et qualifient d’écrivain. Je le suis mais en devenir….imaginez le temps devant moi. Je souris. Auteur d’un travail déposé à La Commission Charbonneau (avril 2014), je suis intéressé par le sujet de la fraude. Dans cet esprit, une question à votre endroit: «Savez-vous où je puis me procurer un travail définissant la limite entre éthique et moralité ?» Je me permets de vous fournir mon adresse courriel: [email protected] Question de vous en dire un peu plus sur moi, j’ai privilèges de voir de mes commentaires publiés dans la section «Courrier des lecteurs» de l’Actualité et madame Catherine Dubé je connais et me connait. Voilà. Merci de m’avoir lu. Quant à une réponse, je me croise les doigts…Mes respects – Gaston Bourdages