Vous chantiez ? J’en suis fort aise

MISSTRESS BARBARA / I’M NO HUMAN Bonsound/Select

D’origine sicilienne, Barbara Bonfiglio, alias « Misstress Barbara », est depuis plusieurs années la plus réputée DJ de l’underground montréalais. Elle a également fait vibrer des dizaines de milliers de noctambules dans les plus grands cabarets de la planète et a obtenu de prestigieuses mises en nomination, notamment en Angleterre. La surprise de ce troisième album – mis à part son titre étrange -, c’est que la belle a fait installer un microphone entre les platines qu’elle manipule afin de rajouter sa voix et des mots d’un bout à l’autre du disque. Le martèlement du rythme est omniprésent et l’accompagnement reste assez minimaliste. Mais par ses mélodies qui planent au-dessus de la piste, l’artiste a choisi de s’exprimer. Le plus étonnant dans ce contexte, c’est « Dance Me to the End of Love », de Leonard Cohen, qu’elle entonne de manière monocorde, presque mécanique. Vous chantiez ? Eh bien, dansez maintenant !