WebTV Humour : se muscler les zygomatiques


Les chroniques d’une mère indigne


Les chroniques d’une mère indigne

Les chroniques ont obtenu un succès tel que Radio-Canada lui a fait une place sur son antenne de télévision à partir de décembre. À l’origine de ce projet, on trouve Caroline Allard, qui dès 2006, bloguait sur le sujet. Puis, au printemps 2009, elle crée la websérie qui met en vedette Marie-Hélène Thibault dans le rôle d’une mère un peu dépassée par les événements… À consommer sans modération !

 



Chez Jules

Une émission mettant en vedette Anne Dorval, Janine Sutto, Catherine De Léan, Jessica Barker et Maude Guérin aurait pu être diffusée à une heure de grande écoute à la SRC ou à TVA. Chez Jules est plutôt une création 100 % Web, écrite par la blogueuse des Chroniques blondes, Geneviève Lefebvre. La série doit son nom au petit bistro où se situent toutes les histoires.

 



LeCouple.tv 

Un couple uni, séduisant, qui vient d’emménager dans un nouveau condo. Tout semble aller dans le meilleur des mondes pour les deux héros de LeCouple.tv. Tout, sauf que Marie veut un enfant, et Martin, non. Les deux amoureux vont rivaliser d’ingéniosité et de maladresses pour convaincre l’autre. Une série drôle, bien réalisée et rafraîchissante, qui vous donnera envie de faire des enfants… ou non.

 

 



LaShop.tv

Prenant place dans une usine de région, cette websérie avec Ghyslain Dufresne, des Chick’n Swell, suit les aventures loufoques de 12 ouvriers, chacun ayant un surnom « affectueux » et une personnalité bien tranchée. Quand « Grand-Père », le mécanicien fêtard, raconte sa fin de semaine passée en rave à « Pissette », le petit nouveau de 25 ans, le ton absurde de la série est donné.

 

 



Père poule

L’humoriste Jean-Thomas Jobin se met dans la peau d’un veuf qui élève seul sa fille de 16 ans, Marie-Miel (Julianne Côté, vue dans Ramdam). Prenant place dans l’appartement familial, Père poule présente des situations cocasses entre un père pas tout à fait comme les autres et une fille qui ne cache pas son caractère fort. À la fin de chaque épisode, un conseil parental très inspirant…

 

 



Has-Bine

Antoine Mongrain, Jean-Dominic Leduc et Audrey Lacasse étaient autrefois des vedettes, grâce à leur boulot de comédien dans une émission jeunesse. Mais aujourd’hui, plus personne ne les reconnaît dans la rue ni leur demande des autographes. Les trois héros malheureux devenus Has-Bine tentent par tous les moyens de se frayer à nouveau un chemin vers la célébrité. Cette websérie, mettant en vedette trois anciens de Vrak TV, a pu compter sur la participation d’artistes tels que Jon Lajoie, Sébastien Huberdeau ou encore Rémi-Pierre Paquin.

 



Libre échange

Guillaume Wagner, un des nouveaux visages de l’humour au Québec, a lancé cette websérie fin décembre 2009. À chaque épisode, Wagner et un humoriste invité échangent librement sur les sujets les plus divers : le sexe, la religion ou la philosophie. Jean-François Mercier, Benoit Lefebvre et Alexandre Douville ont participé aux premiers épisodes.

 

 



La poutine au vin

Sur le thème inépuisable des différences culturelles entre le Québec et la France, La poutine au vin a vu le jour en juin 2009. Quand Nico, le Français, arrive à Montréal et emménage chez Roch, le Québécois, les problèmes commencent pour les deux héros. Malentendu sur la signification d’une « liqueur », découverte de la poutine ou du Canadien de Montréal… les situations amusantes ne manquent pas.

 

 



Jon Lajoie

Les sketchs de Jon Lajoie (Thomas dans L’Auberge du chien noir, à la SRC), c’est la deuxième histoire à succès de la webtélé québécoise après les Têtes à claques. Son sketch d’un rappeur plus ordinaire qu’ordinaire a été vu 14 millions de fois et l’irrévérencieux Show me your genitals, plus de 25 millions de fois ! L’acteur, humoriste et chanteur jouit d’une belle notoriété aux États-Unis, lui qui s’est vu confier un des rôles principaux de la nouvelle série des producteurs de Seinfeld et Cache ta joie.

 



Ma blonde

Des épisodes divisés en capsules sur le thème des relations de couple. La blonde en question est interprétée par la pétillante comédienne Karen Elkin (Rumeurs, Les Bougon, Minuit, le soir). L’aspect éphémère de la websérie a séduit l’équipe. Cela constitue à la fois sa force… et sa faiblesse.

 




Les crapules

Les dessins animés de Yan Thériault sont basés sur les canulars téléphoniques présentés par les frères Gélinas sur les ondes de CKOI. La série connaît un succès dans la lignée des Têtes à claques.

 

 




Les recycleurs

Les recycleurs font ce que leur nom indique : ils recyclent. Sur de vieilles images d’archives, ils superposent une toute nouvelle trame sonore. Les nouveaux dialogues sont bien loin des originaux, mais tout fonctionne. Il faut voir Au poing du feu et Bisoune fumée. Avec un tel humour, il est surprenant que le site ne soit pas plus connu.

 

 

<< Retour au menu principal du TV Webdo 2010

Les plus populaires