Yoav : One-man show

YOAV / A FOOLPROOF ESCAPE PLAN Phi Group / Fontana

Yoav : One-man show

L’Israélien Yoav n’est pas vraiment un nouveau venu. Son premier disque, Charmed & Strange, paru il y a deux ans, avait retenu l’attention de la critique et d’un public branché. Faisant le grand écart entre Le Cap (Afrique du Sud) et Montréal, où se trouve sa maison de disques, ce jeune trentenaire a trouvé le moyen d’être sacré « meilleur artiste rock alternatif » en Russie et a terminé une tournée mondiale de 50 dates en vedette américaine de la rousse et fantasque Tori Amos. Sur scène, il est assez impressionnant, en jean et t-shirt, actionnant de ses pieds nus une panoplie de pédales. Le chanteur solitaire exprime son mal de vivre. Marginal et complètement dans sa bulle, surfant à la dérive sur ses propres boucles sonores, son rock postgrunge atmosphérique ne suit aucun modèle précis, mais fait souvent mouche, comme dans « Little Black Box ». À surveiller.

 

Laisser un commentaire