BRP recrute pour mener à terme son projet d’électrification

Pour mener à terme son projet d’électrification, BRP est à la recherche de talents dans divers domaines. L’entreprise prévoit embaucher plus d’une centaine d’employés spécialisés au Québec d’ici 2023.

BRP investira 300 millions de dollars au cours des cinq prochaines années pour offrir des modèles électriques de ses véhicules récréatifs dans chacune de ses gammes de produits d’ici la fin de 2026.

BRP développe sa propre technologie modulaire de propulsion électrique Rotax qui sera utilisée dans toutes ses gammes de produits et compte présenter son premier véhicule électrique sur le marché d’ici deux ans. Les modèles suivants seront rapidement déployés dans toutes les gammes de produits.

Pour y parvenir, l’entreprise a créé le Centre de développement de véhicules électriques à son siège social de Valcourt. Les installations sont équipées de matériel à la fine pointe de la technologie, dont plusieurs plateformes d’essai et dynamomètres sophistiqués, ainsi qu’une cellule de production robotisée ultramoderne pour les batteries de véhicules électriques. Les employés du centre se concentrent principalement sur le volet du projet d’électrification des produits lié à l’énergie, c’est-à-dire le développement du chargeur et du bloc-batterie de même que leur intégration complète dans le véhicule.  

Une grande variété de postes à pourvoir

Pour mener à terme son projet ambitieux, BRP recrute afin de pourvoir de nombreux postes au Québec d’ici 18 mois, et ce, dans plusieurs domaines. L’entreprise est à la recherche d’ingénieurs et de techniciens spécialisés, mais aussi de professionnels tels que des chargés de projets et des spécialistes en informatique qui travailleront en équipe pour concrétiser la vision de BRP.

« Notre vision consiste à continuer d’innover dans l’industrie du sport motorisé pour offrir des expériences de conduite excitantes et carboneutres partout dans le monde », affirme Jean-François Lambert, vice-président, Technologie avancée et développement de véhicules électriques chez BRP.

Avec des ventes annuelles de six milliards de dollars canadiens provenant de plus de 130 pays, BRP compte aujourd’hui plus de 14 500 employés sur la planète. L’entreprise, dont le siège social est situé à Valcourt, au Québec, compte également des bureaux à Sherbrooke et à Montréal.

Pour en savoir plus sur les emplois disponibles chez BRP, veuillez visiter emplois.brp.com.

Ce contenu a été produit par Mishmash Studio de marques en collaboration avec l’annonceur. Les journalistes de L’actualité n’ont pas été impliqués dans la production de ce contenu.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.

Quelle belle bouffée d’oxygène de lire que BRP a compris et passe à l’action vers l’électrification.
Au lieu d’entendre le bruit et de sentir la puanteur des Rotax qui pourrissent l’air.
Si moi, avec mon vieux tracteur de ferme Case 430 qui a pué et dégouliné le Diesel pendant plus de 50 ans, j’ai pu le convertir à l’électricité
et bien
je pense que BRP peut faire beaucoup mieux avec tous ces tracteurs de ferme qui empestent l’air de nos campagnes.
Bravo BRP

Répondre