Les algorithmes à la rescousse

L’intelligence artificielle prend plus de place que jamais dans le monde des affaires. Au Québec, des entreprises de tous les secteurs et de toutes les tailles y ont recours pour améliorer leur productivité, gérer la chaîne logistique ou anticiper les problèmes avant qu’ils ne surviennent. Survol d’un univers rempli de possibilités.

La pénurie de main-d’œuvre cause bien des maux de tête dans les usines de la province depuis quelques mois. Le travail y est exigeant, et il est de plus en plus difficile de trouver des employés pour pourvoir les postes disponibles, ce qui freine la croissance des entreprises.

Heureusement, l’intelligence artificielle (IA) a des solutions à offrir.

Dans une usine de pommes de terre, par exemple, il est possible d’installer un système de lecteurs optiques relié à un algorithme capable de trier les tubercules. C’est ce qu’a fait Patates Dolbec, une usine de transformation établie à Saint-Ubalde, dans la région de Portneuf. Les dirigeants de l’entreprise ont installé un système informatique qui se base sur 12 critères d’évaluation précis pour déterminer si une pomme de terre répond ou non aux standards. Le résultat est spectaculaire, avec un taux de réussite d’environ 95 %.

Ce gain de productivité majeur a permis non seulement à Patates Dolbec d’améliorer l’efficacité de ses installations, mais aussi d’offrir des postes plus valorisants à ses employés.

Chaîne de blocs et objectivité

L’utilité de l’IA va bien au-delà du tri des pommes de terre.

Pensons à la gestion d’une chaîne logistique comme celle d’un port. L’ordre de déchargement des conteneurs a des répercussions énormes sur les activités, et trouver la séquence optimale est extrêmement difficile pour un humain. L’IA, elle, est parfaitement à son aise dans ce genre de situation. Elle peut analyser le problème rapidement et proposer aux gestionnaires un plan de déchargement précis, ce qui leur fait économiser temps et argent.

Le secteur bancaire peut aussi utiliser l’IA pour prendre des décisions importantes. Par exemple, au début de la pandémie de COVID-19, des institutions se sont servies d’un algorithme pour déterminer à l’avance lesquels de leurs clients étaient susceptibles de connaître des difficultés financières. Elles ont donc pu agir en amont et offrir une solution préventive aux entreprises concernées, avant qu’elles ne soient acculées à la faillite.

Des avantages indéniables

Contrairement à un humain, l’IA analyse les données de façon objective, sans chercher à plaire ou à faire avancer sa carrière. Elle peut ainsi aborder les problèmes différemment et proposer des solutions optimales. Que ce soit pour classer des pommes de terre, gérer des activités portuaires ou prévenir des problèmes de financement, l’IA est donc de plus en plus présente dans le processus décisionnel des entrepreneurs québécois.


Ce contenu a été produit par Mishmash Studio de marques. Les journalistes de L’actualité n’ont pas été impliqués dans la production de ce contenu.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.