De nos partenaires

L’hiver en fête à Québec : simplement incomparable!

Cet hiver, le temps des fêtes promet d’être plus magique que jamais. Tout doucement, on retrouve nos proches et les traditions associées aux festivités. Pour faire le plein de souvenirs chaleureux durant la saison froide – entre amis, avec la famille ou en amoureux –, la ville de Québec est tout indiquée. La preuve en trois expériences uniques et festives qu’offre la plus que charmante cité.

Les Laurentides : de nature et de culture

On connaît la belle région des Laurentides pour tout ce qu’elle a à offrir sur le plan de la nature : activités de plein air, sports d’hiver, paysages majestueux. Mais saviez-vous que la région nous permet aussi de faire le plein… de culture? Entre deux randonnées ou après le ski, on visite ce coin de pays enchanteur et ses institutions culturelles qui promettent de nous charmer dès le premier regard.

Découvrir la richesse de la culture crie

Par-delà monts et forêts, au plus profond des rivières et des vallées, les peuples autochtones racontent l’histoire des lieux et des traditions qui ont forgé le Québec d’aujourd’hui. Comme s’ils nous invitaient à voyager dans le temps, ils rallient grands et petits pour leur faire découvrir une culture aussi familière qu’inconnue.

En ligne pour l’achat local

Les consommateurs souhaitent acheter des produits et services locaux, et cet engouement s’observe même dans un cyberespace sans frontières. Mais les entreprises québécoises tardent à établir leur présence en ligne et à profiter des avantages qui y sont associés.

À la redécouverte du Médoc

Terroir viticole réputé partout dans le monde, le Médoc est associé à plusieurs grands crus, mais à bien plus encore. Il souffle aujourd’hui un vent de renouveau sur les vins issus de cette région bordelaise dont la diversité gagne à être mieux connue.

Les universités au service du bien commun

La pandémie a eu des effets importants sur le monde de l’enseignement supérieur. Pour contrer la désinformation, les universitaires ont été appelés à se prononcer sur la place publique. Quant aux chercheurs du milieu des sciences, ils ont mis de côté les rivalités entre institutions pour le bien de toute la société. Deux doyennes témoignent.