Québec : pleins feux sur ses secrets bien gardés

La capitale nationale sait comment émerveiller les yeux qui s’y posent, lors d’une balade sur les vastes plaines d’Abraham ou d’un souper gastronomique sur la terrasse d’un restaurant emblématique du Vieux-Québec. Cette cité historique unique recèle aussi des trésors cachés qui rappellent que Québec est inimitable. Cap sur de nouveaux bijoux, et sur les jolis quartiers dans lesquels ils sont ceints.

Photo : Région de Québec © OTQ / F. Fontaine

ARVI

Julien Masia, chef du restaurant ARVI © OTQ / ARVI

Le périple pour découvrir les secrets bien gardés de Québec commence à Limoilou, quartier effervescent de la ville, qui arrive à nous divertir sans artifices – notamment par son offre culinaire. On ne manque pas le restaurant ARVI, nommé meilleur nouveau restaurant canadien par le magazine enRoute d’Air Canada, en 2019. Un menu changeant local et de saison nous attend dans l’institution d’une trentaine de places, dotée d’une cuisine à aire ouverte qui permet d’admirer le travail des cuistots d’expérience. Un incontournable : la brioche au foie gras et au sirop de bouleau. Et on ne se prive pas, avant ou après le repas, de passer à la Distillerie Stadaconé, située tout près, pour goûter à son gin!

Cendrillon © Cendrillon / Max Maltais

Le Cendrillon

Aussi dans le quartier Limoilou se trouve le réputé restaurant Le Cendrillon, dont les preuves ne sont plus à faire. Une bouchée de ses délices préparés avec soin suffit pour faire chavirer les cœurs – et les papilles! Cet établissement, où règne une ambiance chaleureuse et sans prétention, se veut un hommage à la culture culinaire de Limoilou. Il gagne des adeptes à une vitesse exponentielle grâce à ses mets recherchés savamment exécutés et à ses plats exquis à partager lors d’un apéro entre amis.

Le Musée national des beaux-arts du Québec

Situé sur les plaines d’Abraham, le complexe muséal qui compte plus de 38 000 œuvres est un véritable bijou d’architecture. Il suffit de passer les portes de l’institution – qui possède la plus grande collection d’art du Québec – pour en avoir le souffle coupé. L’escalier en verre du pavillon Pierre Lassonde est une œuvre en soi! On ne manque pas d’y faire un tour et de visiter les expos du moment. Après la visite, on continue la virée artistique en s’arrêtant au café Les Cousins, sur la coquette rue Cartier, qui fait une place de choix aux artistes locaux sur ses murs. Un grand latte en main, c’est si facile de se laisser porter par la beauté du coin.

MNBAQ © OTQ / Jeff Frenette

jjacques

jjacques © jjacques / Sam St-Onge

Amateurs de crustacés? Vous serez servis au bar à huîtres et à cocktails jjacques. Au cœur du quartier Saint-Roch, tout près de Saint-Joseph, une rue animée et festive, l’établissement offre une expérience unique dans un univers tamisé. Pour s’y rendre, on emprunte la ruelle Notre-Dame-des-Anges, où une porte grise discrète s’ouvre sur les trésors de l’endroit. Les conditions sont réunies pour qu’on puisse profiter des bonnes choses et se faire plaisir en toute sérénité! Toujours dans le thème marin, on fait un saut de puce jusqu’au quartier Saint-Sauveur, tout près, où se trouve l’excellent Kraken Cru – le resto-sœur du fameux L’affaire est ketchup – pour une cuisine entièrement inspirée de l’océan, et une sélection de vins qui réjouit les palais les plus fins.

Le Monastère des Augustines

Le Monastère des Augustines © Monastère des Augustines

Achevé en 1644, le monastère a ouvert ses portes au public il y a quelques années – et on peut maintenant y passer quelques nuits! Rien de mieux pour se détendre et recharger ses batteries que ce lieu unique en son genre, voué à la santé globale, surtout que l’établissement offre un éventail de services et de soins spécialisés qui permet de retrouver l’équilibre, dont des séances de yoga et de méditation ainsi que des massages. Comme le monastère est au sein du Vieux-Québec, profitez-en pour faire un saut dans le temps en visitant le musée qui est consacré à son passé ou pour assister à un concert classique du chœur des Augustines – l’histoire vivante, puisque des sœurs habitent toujours sous le toit de l’impressionnant bâtiment. Au petit matin, avant d’aller explorer les dédales de la vieille ville, assurez-vous de goûter à la cuisine santé et savoureuse du restaurant de l’endroit, qui invite ses convives à manger leur petit-déj dans le silence le plus complet. Une oasis de paix pour bien démarrer la journée, avant de se mettre en route pour la place Royale, la terrasse Dufferin ou le quartier Petit-Champlain!

Terroir – Vins et compagnie

Terroir – Vins et Compagnie © Terroir – Vins et Compagnie

Pour se reposer les pieds – et affoler ses papilles! – on finit son exploration du Vieux-Québec au Terroir – Vins et compagnie, un bar à vins où, on le devine, le terroir est à l’honneur. Nouveau venu sur la scène culinaire québécoise, l’endroit propose une ambiance conviviale et met de l’avant des vins, des cidres et des bières d’ici, agencés à des tapas, à des charcuteries et à des fromages locaux. Le rêve après une journée de découvertes! Et s’il nous reste un peu d’énergie, on ne manque pas d’admirer le coucher du soleil du haut de la terrasse Pierre-Dugua-De Mons, à quelques pas de là, qui offre une vue simplement imprenable sur la ville.

Le Grand Marché de Québec

Au cœur d’ExpoCité se cache une expérience qui vaut son pesant d’or : le Grand Marché de Québec. Les gourmands et les foodies en tout genre y trouveront certainement leur compte, alors que de nombreux producteurs et artisans passionnés proposent le fruit de leur labeur dans de jolis kiosques. On fait le plein de produits du terroir, qu’on peut ensuite aller déguster dans l’un des beaux parcs ou espaces publics aménagés de la ville. Un pique-nique aux saveurs extraordinaires! Si on décide de garder ses trouvailles gourmandes pour plus tard, on peut s’arrêter au Pied Bleu pour se régaler. Au menu : charcuteries maison, boudin légendaire, fromages fins. Ça vaut le (très petit) détour! Et si on a simplement une soif à étancher, on passe à la SNO Microbrasserie Nordik qui propose, tout près du marché, d’excellentes bières brassées sur place. Officielles ou en éditions limitées, elles ravissent les papilles des amateurs de houblon à tous coups. Santé!

Grand marché © Ville de Québec

Ce contenu a été produit par Mishmash Studio de marques en collaboration avec l’annonceur. Les journalistes de L’actualité n’ont pas été impliqués dans la production de ce contenu.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.

Intéressant, sauf que dans de plus en plus de chroniques culturelles, on ne fait quasiment que boire et manger, ou inversement pour changer, manger et boire, selon l’heure de la journée peut-on supposer, et « chef » et « re-chef », et pas généralement pour les petits budgets!
Ça devient lassant, à la fin, que ces suggestions de passer de terrasse en terrasse.
Sans rancune !
Signé / Résidente de Québec.

Répondre

Effectivement, on ne fait que manger.
Pour le reste, on ne sort pas beaucoup des sentiers battus. Le petit Champlain, 2 ou 3 musées et c est tout. On a fait le tour du village.