Révolutionner le monde des avantages sociaux en entreprise

Dans un contexte où le marché de l’emploi a rarement été aussi concurrentiel et où nombre d’entreprises peinent à recruter de la main-d’œuvre, offrir des avantages sociaux qui sortent du cadre traditionnel et qui améliorent vraiment la qualité de vie des employés peut constituer un réel atout.

Au début de 2020, Pablo Stevenson, président et fondateur de ressac, une agence montréalaise de performance numérique, devait renouveler le contrat d’assurance collective de son entreprise. Mais un constat s’est vite imposé : « Dans l’année qui venait de s’écouler, le montant payé en primes d’assurance par les employés était trois fois supérieur à celui réclamé, raconte-t-il. Nous avons ainsi réalisé qu’il serait préférable de remettre ces sommes directement aux employés pour qu’ils puissent les utiliser comme bon leur semble, et pas seulement pour les services traditionnellement couverts, tels que les soins de santé. »


Place à la flexibilité

Pablo Stevenson a donc imaginé la plateforme Tedy. Offerte autant sur le web que sur mobile, cette plateforme peut être utilisée en complément à un régime d’assurance collective déjà en place ou alors en solo, comme unique plan d’avantages sociaux.

Dans un cas comme dans l’autre, Tedy est simple à utiliser pour les employeurs comme pour les employés. La plateforme permet non seulement de réaliser des économies de temps notables, mais aussi d’alléger les processus administratifs. Comme Tedy relève d’un modèle du type SaaS, ou logiciel-service, il ne nécessite aucune installation. En effet, tout se déroule en ligne : « Les employeurs n’ont qu’à se rendre sur la plateforme pour s’abonner, créer leur compte, déterminer le montant qu’ils veulent allouer à leurs employés et choisir les catégories de dépenses admissibles », explique Pablo Stevenson, qui ajoute que ce processus prend tout au plus cinq minutes. Une invitation est immédiatement envoyée aux employés qui peuvent commencer à bénéficier du programme d’allocation 24 heures après l’activation de leur compte. Finis les délais de remboursement qui peuvent s’étirer sur plusieurs semaines, tout comme la paperasse à remplir. En quelques clics, tout est réglé!

Pablo Stevenson, Sydney Wingender et Jean-François Lessard

Une solution adaptée à la réalité d’aujourd’hui

Tedy permet aux employeurs de mettre à la disposition des membres de leur équipe un portefeuille flexible d’avantages sociaux à la carte qui peut prendre diverses formes : soins de santé en tout genre, abonnement à un gym, à un studio de yoga, à Netflix ou à un service de livraison de boîtes repas, soins vétérinaires, titres de transport en commun, achat de souliers de course et beaucoup plus encore. À noter que la protection de la vie privée est une priorité centrale de la plateforme. Bien que l’employeur garde une vue d’ensemble de l’utilisation globale de ses employés, les demandes de remboursement sont traitées de manière confidentielle. À la plateforme s’ajoutent différents forfaits qui incluent la télémédecine illimitée et un programme d’aide aux employés, qui sont parmi les services qui contribuent à la rétention des employés et le recrutement de nouveaux talents.

Les petites entreprises qui ne détiennent pas de régime d’assurance collective, notamment pour des raisons de coûts, peuvent de cette manière offrir une plus-value à leurs employés, et ce, à la hauteur de leurs moyens. « Un employeur peut allouer 20 $ ou 200 $ par mois à ses employés, qu’ils travaillent à temps plein ou partiel, ainsi qu’aux pigistes et aux fournisseurs avec lesquels il collabore régulièrement, souligne Pablo Stevenson. Il peut aussi employer Tedy comme une allocation de dépenses ou un système de récompense qui remplace les bonis traditionnels. »

Après quelques mois d’existence, cette plateforme innovatrice remporte un franc succès. « Nous pensions que Tedy allait surtout intéresser les entreprises du secteur numérique, comme la nôtre, confie Pablo Stevenson. Mais rapidement, des dirigeants de divers domaines, de la construction à la restauration en passant par les services professionnels, y ont vu une façon de se différencier et de se doter d’un levier pour recruter des employés et les garder », conclut-il.


Ce contenu a été produit par Mishmash Studio de marques en collaboration avec l’annonceur. Les journalistes de L’actualité n’ont pas été impliqués dans la production de ce contenu.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.