Toujours à l’avant-garde et accessible

Vecteur de prospérité, l’École des dirigeants HEC Montréal cultive, depuis sa fondation, un esprit novateur qu’elle transmet aux entreprises afin qu’elles évoluent avec leurs marchés et la société. Étude de cas.

Il n’y aura pas de retour en arrière. La normalité que nous avons connue avant la pandémie ressemble déjà à un souvenir lointain. Or, s’il y a une institution prête à épauler les décideurs et l’ensemble des milieux d’affaires pour leur permettre de prendre rapidement ce virage obligé, c’est l’École des dirigeants HEC Montréal. Ce pilier du monde des affaires a d’ailleurs lui-même prouvé qu’il faut avoir une longueur d’avance pour profiter des transitions plutôt que de les subir.

« Dès le début de la pandémie, on avait déjà la capacité d’offrir des formations à distance de qualité, raconte Serge Lafrance, directeur de l’École des dirigeants HEC Montréal. Nos installations nous permettent désormais d’offrir des formations en formule comodale, donc à distance et en présence, pour répondre aux besoins de notre clientèle. »

Le mot d’ordre ? Liberté.

Lors d’une formation de quelques jours, un cadre pourrait donc se présenter en personne dans les locaux de l’école, poursuivre son apprentissage à la maison, puis le terminer au bureau. « Nos technologies X2O et Zoom Premium permettent aux personnes qui prennent part à une formation à distance d’interagir très efficacement avec le formateur et les autres participants. Si on se compare aux autres grands établissements, comme Harvard et MIT, nos installations font école. »

Se préparer pour les prochains défis

En plus d’avoir une longueur d’avance technologique – un volet qui sera encore bonifié lors d’un déménagement au centre-ville de la métropole prévu au milieu de 2022 –, l’École profite de l’expertise de formateurs visionnaires. « Les phénomènes qui se sont imposés avec la pandémie, nous nous y intéressions déjà, explique le directeur. Un de nos profs a fait sa thèse sur le leadership à distance… il y a 20 ans !

On a continué d’étudier la question avec les changements de valeurs des nouvelles générations qui souhaitaient un autre mode de travail. La pandémie a simplement accéléré le besoin de modifier les habitudes et modes de fonctionnement dans les entreprises et nous. Mais nous étions prêts à y répondre. »

Heureusement, puisque les milieux d’affaires se sont littéralement précipités sur les premiers webinaires traitant de la gestion du personnel à distance qu’a offert l’École des dirigeants HEC Montréal aux premières heures de la pandémie.

Qu’il s’agisse d’enjeux liés à la chaîne d’approvisionnement, à l’intelligence artificielle, au recrutement et à la rétention des talents, à la gestion à distance ou au commerce électronique, les 100 programmes de courte durée, les six certifications et les formations en entreprise offertes par quelques-uns des 300 enseignants issus à parts égales du monde professoral et du domaine professionnel permettent de s’outiller pour s’adapter, puis de saisir les nouvelles occasions qui se profilent.


Ce contenu a été produit par Mishmash Studio de marques en collaboration avec l’annonceur. Les journalistes de L’actualité n’ont pas été impliqués dans la production de ce contenu.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.