L’Allemagne veut sauver ses forêts

L’Allemagne a débloqué 800 millions d’euros sur quatre ans pour reboiser ses forêts en péril, qui ont été attaquées par des scolytes, qui ressemblent à des minuscules scarabées poilus, rongent l’écorce des arbres et s’introduisent à l’intérieur pour pondre.

David & Micha Sheldon / Getty Images

Un tueur de quelques millimètres se multiplie dans les forêts allemandes, semant la mort sur son passage. Le scolyte, qui ressemble à un minuscule scarabée poilu, ronge l’écorce des arbres et s’introduit à l’intérieur pour pondre. Les larves attaquent l’écorce à leur tour et, en quatre semaines seulement, l’arbre meurt.

La situation est désastreuse : les scolytes ont déjà dévasté une surface équivalant à 3 300 terrains de football, selon le gouvernement allemand. En Saxe, où les autorités régionales parlent d’une « catastrophe sans pareille », l’armée a apporté son aide aux forestiers débordés pour évacuer les arbres morts.

Si le petit insecte commet autant de dégâts, c’est bien à cause du réchauffement climatique. Auparavant, les scolytes adultes donnaient naissance à une ou deux générations de plusieurs dizaines de milliers d’insectes en une année. Mais les hivers sont moins rigoureux et ne tuent plus les scolytes en hibernation. Ils peuvent désormais produire trois, parfois quatre générations.

En octobre, lors d’un sommet gouvernemental sur les questions forestières, l’Allemagne a débloqué 800 millions d’euros sur quatre ans pour reboiser ces forêts en péril, qui recouvrent un tiers du territoire du pays.

***

Bière et trottinette : mauvaise combinaison

Lors du récent Oktoberfest, à Munich, plus de 250 personnes ont perdu leur permis de conduire pour avoir été trouvées en état d’ébriété en pilotant… une trottinette électrique. Cette dernière est considérée comme un véhicule motorisé en Allemagne, un fait qu’ignoraient peut-être ceux qui en ont utilisé une pour rentrer après une virée au festival.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire