Bain de soleil à Sherbrooke

L’Université de Sherbrooke héberge le plus grand parc solaire destiné à la recherche appliquée au Canada.

Photo : Étienne Laliberté / Université de Montréal

Le campus de l’Université de Sherbrooke (UdeS) a de quoi rayonner. Avec quelque 3 000 panneaux photovoltaïques capables de générer près d’un mégawatt — environ 15 % de la pointe de consommation du campus principal —, il héberge le plus grand parc solaire destiné à la recherche appliquée au Canada. De plus, la chaleur produite par une centrale solaire thermique intelligente est envoyée dans la bouilloire centrale de l’UdeS et fera économiser l’équivalent de 6 850 m3 de gaz naturel par an. Une centrale solaire thermique expérimentale sera aussi construite au cours des prochaines années.

Inauguré en mai dernier, ce parc construit au coût de près de six millions de dollars, financé à 65 % par les gouvernements provincial et fédéral, permettra d’étudier différentes technologies en collaboration avec des partenaires comme Hydro-Sherbrooke, Stace, Groupe Canam et Rackam. L’UdeS souhaite en faire un lieu de référence mondial pour valider les technologies de production et de stockage associées aux énergies renouvelables, notamment en climat froid et enneigé. Deux domaines où le Québec excelle !

Une présentation de unpointcinq, média de l’action climatique au Québec

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire