Changer d’adresse sans tracas… et sans pénalités

Un déménagement, c’est déjà bien assez compliqué sans se casser la tête avec les avis de changement d’adresse. Voici des services qui vous aideront à ne rien oublier. 

Oleg Lyfar / Getty Images / montage : L’actualité

Vous déménagez bientôt ? La vaisselle est emballée, les boîtes sont remplies et le camion est loué ? Il ne reste plus qu’à faire votre changement d’adresse… auprès d’une trentaine de ministères, entreprises et services que vous êtes tenu d’aviser. Pas seulement pour vous assurer de recevoir vos cartes d’anniversaire, mais également pour éviter les pénalités en cas de factures oubliées. La SAAQ pourrait même vous imposer une amende de 95 à 154 dollars si vous ne lui transmettez pas votre nouvelle adresse dans les 30 jours suivant votre migration !

Rassurez-vous, la tâche peut être rayée de votre liste presque aussi rapidement qu’en criant « pizza pour tous les déménageurs », à condition d’utiliser les bons outils.

Si vous voulez économiser du temps, votre premier arrêt est le Service québécois de changement d’adresse (SQCA), qui vous permet de communiquer votre nouvelle adresse d’un seul coup à sept ministères et organismes du gouvernement du Québec : la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), Élections Québec, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Retraite Québec, Revenu Québec, la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) et la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

Pour utiliser le SQCA, vous devrez notamment fournir votre date de naissance, votre numéro d’assurance sociale et certaines informations relatives à chaque ministère ou organisme, comme votre numéro de dossier. Le service est offert à tous les citoyens québécois, mais certaines exceptions s’appliquent. Par exemple, vous ne pouvez pas passer par le SQCA pour transmettre votre changement d’adresse à Revenu Québec si vous n’avez pas produit de déclaration de revenus pour l’une des deux dernières années, et vous devez appeler directement la SAAQ si votre véhicule est immatriculé en copropriété ou en colocation.

Des centaines d’avis en quelques clics

Une fois cette première étape terminée, il vous reste à aviser toutes les entreprises avec lesquelles vous faites affaire au quotidien. Vous pouvez prendre le téléphone ou vous connecter à chacun de vos comptes en ligne pour effectuer la mise à jour, ou encore recourir aux services de MovingWaldo, une plateforme montréalaise que 50 000 Québécois utilisent chaque année pour signaler leur changement d’adresse à plus de 1 000 organisations, gratuitement et en quelques clics.

Vous y entrez votre nom, votre ancienne et votre nouvelle adresse ainsi que votre date de déménagement, puis vous choisissez les fournisseurs que vous désirez aviser. Mais attention : les entreprises n’acceptent pas toutes d’être informées de cette façon. Si vous êtes par exemple client de Desjardins, de Fido ou de L’actualité, pas de problème, mais si vous faites affaire avec la Banque Nationale ou Koodo, un message vous dira de les contacter directement. 

Il faut aussi savoir que MovingWaldo ne change pas elle-même votre adresse : elle envoie plutôt des avis de changement d’adresse aux entreprises partenaires, qui reçoivent l’information dans les 10 jours suivants. Il revient ensuite à ces entreprises de décider si elles modifient l’adresse au dossier sans poser de questions ou si elles communiquent avec vous pour valider le tout.

Un peu de travail manuel

Que vous utilisiez des services en ligne ou non, vous devrez tout de même effectuer certains changements d’adresse directement auprès de quelques fournisseurs. C’est notamment le cas d’Hydro-Québec, qui permet de faire la démarche gratuitement en ligne. Si vous optez pour le téléphone, des frais de 25 dollars plus taxes seront ajoutés sur la première facture associée à votre nouvelle résidence.

Contrairement aux ministères et organismes du Québec, ceux du fédéral n’ont pas de guichet unique pour les changements d’adresse. Vous devrez donc aviser directement Élections Canada, Service Canada (qui regroupe l’assurance-emploi, le Régime de pensions du Canada et la Sécurité de la vieillesse) et l’Agence du revenu du Canada, entre autres.

Pour vous assurer de ne rien oublier, vous pouvez consulter la liste ci-dessous ou celle de MovingWaldo. Pour protéger vos arrières en cas d’oubli, il peut aussi être avantageux de considérer le réacheminement de courrier offert par Postes Canada.

Si votre nouvelle adresse est dans la même province que l’ancienne, vous paierez 58,25 $ pour quatre mois ou 89,25 $ pour un an. Comptez environ 25 % de plus pour un réacheminement dans une autre province. Les tarifs de base vous permettent d’inscrire quatre noms, ce qui signifie que vous pouvez réacheminer votre courrier, mais également celui de votre conjoint et de votre enfant pour le même prix. Pour acheter ce service, vous devrez présenter une pièce d’identité avec photo, comme votre permis de conduire ou votre passeport.

Une dernière précision importante : le courrier est réacheminé, mais pas les colis. Si vous en attendez un, assurez-vous donc que l’expéditeur a la bonne adresse. Après tout, ce serait bien dommage de ne pas recevoir ce bibelot en porcelaine ou cette machine à pâtes qui vous sont destinés comme cadeau de bienvenue dans votre nouvelle demeure…

Principaux changements d’adresse à faire

Assurances

Assurance vie, assurance habitation, assurance automobile, assurance collective, etc.

Services professionnels

Comptable, dentiste, vétérinaire, etc.

Télécommunications

Téléphonie mobile, fournisseur Internet, câblodistributeur

Énergie

Hydro-Québec, Énergir, fournisseur de propane, etc.

Abonnements

Journaux, magazines, services en ligne (mettre à jour l’adresse de facturation de vos comptes Netflix, Spotify, Apple Music, Amazon Prime, etc.)

Ministères et organismes fédéraux

Service Canada, Agence du revenu du Canada, Élections Canada, etc.

Ministères et organismes provinciaux

Élections Québec, ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité, Retraite Québec, Revenu Québec, RAMQ, SAAQ, etc.

Éducation

Commission scolaire, établissements scolaires, etc.

Finances

Institutions financières, cartes de crédit, cartes de fidélité, municipalité (taxes), employeur

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.

Bonjour, je voudrais simplement ajouter une information importante à propos du service de réacheminement de courrier de Postes Canada. Si, comme le mentionne l’article, vous apportez votre permis de conduire et qu’il y a bel et bien l’adresse de laquelle vous partez c’est parfait, sinon, ou si vous présentez une autre pièce d’identité valide du gouvernement avec photo, n’oubliez pas d’apporter une preuve de résidence aussi. C’est obligatoire et ça aide à prévenir les fraudes.

Répondre