Débarrassez-vous des abonnements fantômes 

Voici trois astuces pour trouver — et éliminer — les abonnements mensuels et annuels que vous avez oubliés. 

Photo originale : Daphné Caron

Tous les samedis, L’actualité vous propose une astuce concrète et simple à appliquer pour vous aider à joindre les deux bouts en ces temps difficiles. Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir tous nos conseils.

Je me souviens encore de ma surprise en voyant le montant sur mon relevé de carte de crédit : 25 dollars pour LinkedIn Premium. « Je suis abonné à ça ?!? » La surprise s’est transformée en choc lorsque je me suis rendu compte que je payais ce montant chaque mois depuis un an. 

Ce devait sûrement être une erreur ! Mais en cherchant, je me suis rappelé avoir activé un essai gratuit pour les besoins d’un reportage. J’ai oublié de l’annuler, si bien que ce qui devait être gratuit s’est transformé en une facture de 300 dollars. 

Cette histoire remonte à 2010. Depuis, les formules d’abonnements se sont multipliées, que ce soit pour des plateformes de diffusion en continu, des logiciels, des jeux vidéos, des infolettres, et même des boîtes mensuelles de gâteries pour chat.

Oublier un abonnement à un produit physique est difficile, mais il en va autrement pour les produits numériques, qui peuvent facilement siphonner votre compte de banque de plusieurs centaines de dollars par année. Si vous n’êtes pas du genre à scruter vos relevés de crédit à la loupe, voici trois astuces pour trouver les abonnements fantômes et, surtout, les éliminer.

Butter

Butter est un service gratuit créé par une filiale de la banque RBC pour aider les gens, quelle que soit leur institution financière, à suivre leurs abonnements.

Il suffit de connecter vos cartes de crédit et vos comptes de banque à Butter — disponible sur le Web, sur Android et sur iOS — pour que celui-ci détecte automatiquement tous vos abonnements, accompagné de leur coût mensuel ou annuel. Vous n’avez plus qu’à parcourir la liste pour découvrir les abonnements que vous n’utilisez plus.

Pour le moment, la tâche de contacter les entreprises desquelles vous souhaitez vous désabonner vous revient. Butter compte le faire à votre place dans le futur, moyennant 10 dollars par désabonnement. C’est un prix raisonnable sachant que certaines entreprises font tout en leur possible pour complexifier cette tâche. J’ai déjà passé 45 minutes au téléphone pour mettre fin à un service pour lequel l’abonnement en ligne n’avait pourtant nécessité que quelques minutes…

Pour ceux qui sont mal à l’aise à l’idée de partager leurs informations bancaires avec une tierce partie, Butter permet d’ajouter les abonnements manuellement. Cela nécessite toutefois de trouver vous-même les abonnements fantômes en parcourant vos relevés de carte de crédit de la dernière année. 

Jouer dans les paramètres

Si vous avez un téléphone intelligent, vous pouvez rapidement voir et supprimer l’ensemble des abonnements que vous avez activés avec une application mobile. 

Sur Android, ouvrez le Play Store, puis touchez le menu en forme de hamburger dans le coin en haut à gauche. Tapez ensuite sur l’onglet « Abonnements » pour faire apparaître la liste de vos paiements récurrents. Sélectionnez celui que vous voulez éliminer, défilez vers le bas, et vous verrez l’option « Annuler l’abonnement ». Ce n’est pas clair ? Vous trouverez des instructions plus détaillées ici. 

Sur iOS, ouvrez l’application Réglages, puis tapez sur votre nom qui est en haut à gauche. Puis sur l’onglet « Abonnements ». Si celui-ci n’apparaît pas, sélectionnez plutôt l’onglet « iTunes Store et App Store », et tapez sur « Identifiant Apple : [votre courriel] » qui apparaît en bleu. Entrez votre mot de passe, faites défiler l’écran jusqu’à « Abonnements ». Une fois la section « Abonnements » ouverte, il suffit de sélectionner l’abonnement indésirable, puis de taper sur « Annuler l’abonnement ». Confus ? Voici des instructions plus détaillées.

Un remboursement SVP

Parfois, on découvre l’existence d’un abonnement lorsqu’un reçu numérique apparaît dans sa boîte courriel. Contactez l’entreprise sur-le-champ pour vous désabonner… et demander gentiment un remboursement. 

Cette astuce a fonctionné à plus d’une reprise pour moi, mais il ne faut pas tarder avant d’effectuer la demande de remboursement. Un peu comme pour un achat fait dans un commerce, plusieurs entreprises refusent de rembourser les clients après un certain nombre de jours. 

Laisser un commentaire

Une autre astuce pour arriver au même résultat est de changer de no de carte de crédit! Appelez votre institution financière, dites avoir perdu votre portefeuille et devoir faire arrêter votre carte. Votre institution va se faire un plaisir de faire ça pour vous arrêtant du même coup tous les prélèvements mensuels et annuels! Votre institution va vous envoyer une nouvelle carte avec un nouveau numéro et vous pourrez informer les entreprises avec lesquelles vous voulez continuer de faire affaire. Et c’est ceux qui vous pompent du fric à votre insu qui vont vous chercher pour vous informez que vous avez un lien d’affaire.

Répondre

Attention, ce n’est pas toujours le cas. Le numéro de la carte changera, mais c’est le même comptes quand même. Plusieurs compagnies sont en mesure de retrouver le nouveau numéro. Personnellement, je l’ai vécu avec un abonnement du Gym chez qui j’avais oublié de fournir mon nouveau numéro de carte.

Bonne journée à tous 🙂

Totalement inutile et superficiel,
Nous sommes à dans une époque de futilité et de superficialité de besoins artificiels! Quand on ne peut suivre nos obligations financières que par une application cela démontre bien la mainceur de notre capacité d’organisation au quotidien. Comment oublier nos comptes payables ? Un simple examen de votre relevé bancaire ou de celui de votre carte de crédit devrait suffire! Pouf! Quelle paresse…

Répondre

Tout à fait d’accord avec Robert. Que du bla bla. Si les gens sont assez riches pour ne pas vérifier où va leur argent, c’est leur problème. Ce n’est pas l’appli qui va régler ça.