Devriez-vous travailler pendant la retraite?

Seulement quelques heures par semaine pourraient faire toute la différence.

iStockphoto
Photo: iStockphoto

À la retraite, on ne devrait pas avoir à choisir entre puiser dans ses épargnes et générer de nouveaux revenus. En fait, la chose la plus profitable à faire est de marier les deux options: on puise progressivement dans ses différentes sources de revenus tout en continuant à alimenter son bas de laine, ne serait-ce qu’à temps partiel, à l’aide d’un revenu d’appoint.

En effet, une étude commandée par Larry Berman, animateur du Berman’s Call au Business News Network et directeur des placements à ETF Capital Management, révèle que toucher un revenu d’emploi — pendant la retraite — de 1 000 dollars par mois de 65 à 75 ans (2 000 dollars dans le cas d’un couple) constitue un atout financier considérable.

Prenons le cas d’un salarié dont le mode de vie exige des dépenses annuelles de 60 000 dollars et qui dispose d’un portefeuille de 500 000 dollars (placements enregistrés et non enregistrés combinés). S’il décidait de prendre sa retraite à 65 ans, sans autre revenu que ses placements, ces derniers fondraient comme neige au soleil. À l’âge de 80 ans, son bas de laine serait quasi épuisé.

La situation est tout autre pour un couple qui, de 65 à 75 ans, gagnerait 2 000 dollars chaque mois en travaillant à temps partiel. Cela représente environ 250 dollars par semaine par conjoint. Le résultat est saisissant: cette petite somme en extra permettrait de repousser au-delà de 90 ans l’épuisement des épargnes de retraite. Durant les 10 années passées à travailler à temps partiel, non seulement leur tirelire ne se viderait pas, mais elle se remplirait! Au total, quand ce couple aura atteint l’âge de 75 ans et cessé de travailler pour de bon, son portefeuille aura diminué beaucoup moins rapidement.

Les calculs de ETF Capital se fondent sur certaines hypothèses concernant les rendements du marché, les taux d’imposition et les usages que vous feriez de vos revenus additionnels. Travailler à temps partiel pendant la retraite ne remplace en aucun cas une bonne planification financière.

(Ce texte est adapté de MoneySense)


À lire aussi:

La semi-retraite: un nouveau standard