Économie : et si la fin du monde arrivait ?

La crise financière de 2008 a surpris tout le monde par sa gravité, qui a fait craindre une nouvelle Grande Dépression. Les pires scénarios ne peuvent désormais être écartés par les investisseurs, croit la société de consultants Watson Wyatt. Elle a récemment répertorié 15 risques extrêmes, allant de l’hyperinflation à la fin du capitalisme, et suggéré aux particuliers des moyens pour protéger leurs investissements. En voici un échantillon.

15 risques extrêmes, allant de l’hyperinflation à la fin du capitalisme
Istock photo

Hyperinflation

Flambée excessive des prix qui peut rapidement dévaluer la monnaie d’un pays.

Protection possible : Détenir des actifs corporels, comme de l’or ainsi que des obligations dont la valeur est indexée en fonction de l’inflation.

Protectionnisme

Imposition de tarifs sur les importations ou de restrictions sur les investissements étrangers.

Protection possible : Aucune ! Presque tous les secteurs de l’économie sont aujourd’hui exposés à la mondialisation.

Guerre mondiale

Conflit majeur à grande échelle.

Protection possible : Détenir des actifs dans les pays qui demeureront neutres.

Pandémie mortelle

Épidémie qui cause un nombre très élevé de morts partout sur la planète.

Protection possible : Détenir des actions des sociétés pharmaceutiques et vendre à découvert celles des compagnies aériennes.

Fin du capitalisme

Mouvement général vers le socialisme et fin du libre marché.

Protection possible : Détenir de l’or, en cachette pour plus de sûreté.

Les plus populaires