Faites garder vos enfants gratuitement

S’offrir une soirée sans enfant peut coûter une petite fortune. Voici comment réduire la facture grâce à du gardiennage qui ne coûte pas un cent.

Courtney Hale / Getty Images

J’ai trouvé la personne parfaite pour garder mes enfants lorsque je sors. Elle est fiable, disponible et ne me coûte pas un cent. Ça vous intéresse ?

Désolé, je ne peux pas vous donner ses coordonnées. Mais je peux vous expliquer comment en trouver une semblable près de chez vous : il suffit d’échanger du temps de gardiennage avec un autre parent de votre entourage. 

Le concept est simple et fonctionne aussi bien pour les personnes célibataires que celles en couple. Sur une base régulière, disons un mercredi soir sur deux, vous sortez avec des amis ou avec votre partenaire pendant qu’un autre parent garde vos enfants. Le mercredi suivant, c’est votre tour de garder la marmaille, et ainsi de suite. 

Cette astuce offre des avantages qui vont bien au-delà de l’argent économisé. Elle élimine le stress de confier vos enfants à un adolescent plus ou moins expérimenté, atténue la pression sur les grands-parents trop souvent appelés en renfort, et vous force à prendre du temps pour vous-même de manière récurrente… à condition de suivre les conseils ci-dessous.

Trouver la bonne personne

La perle rare doit évidemment être une ou des personnes en qui vous avez confiance. Idéalement, il s’agira de gens avec qui votre progéniture est déjà à l’aise, tels qu’un couple d’amis proches, un membre de la famille ou le parent célibataire de la meilleure amie de votre fille.

Pour optimiser vos chances de réussite, il faut également que le besoin soit réciproque. Si le couple d’amis que vous pressentez pour l’échange a déjà accès à des grands-parents pour garder sa marmaille à toute heure du jour ou de la nuit, votre offre sera probablement déclinée avec politesse. Même chose si l’un de ses enfants est désormais en âge de garder son petit frère ou sa petite sœur.

Notez que rien ne vous empêche de demander à quelqu’un qui n’a pas d’enfant, mais vous devrez trouver un autre service à offrir en retour — qui ne vous coûtera pas cher, et qui s’intégrera facilement à votre vie de parent débordé. Ce pourrait être de cuisiner une portion de plus lorsque vous faites des réserves de pâté chinois, de lasagne ou de soupe, puis d’apporter un plat en même temps que vous laissez votre progéniture. 

S’entendre sur le fonctionnement

Si l’échange se fait entre deux couples — non, pas ce type d’échange —, deux formules sont possibles. La plus simple : un parent vient garder chez vous, et vice-versa lorsque c’est votre tour de sortir. Cette option est particulièrement pratique les soirs de semaine, puisque vos enfants peuvent suivre la routine habituelle, s’endormir dans leur lit et être en forme le lendemain matin. 

L’autre option consiste à aller les conduire chez la personne avec qui vous faites l’échange — ce sera votre seule possibilité si vous êtes un parent célibataire. C’est un peu plus exigeant pour celui ou celle qui garde, puisque les enfants risquent d’être excités d’être avec d’autres jeunes dans un nouvel environnement. De plus, si vous rentrez tard, vous devrez probablement réveiller votre progéniture pour la ramener à la maison. 

Il est également essentiel de s’entendre sur la durée du gardiennage. Si vous êtes du genre à rentrer à 3 h du matin, tandis que le couple avec lequel vous vous êtes jumelé revient de ses soupers en amoureux à 21 h, ce n’est peut-être pas la bonne paire avec qui faire l’échange… 

Dans le même ordre d’idées, respectez autant que possible l’heure de retour que vous donnez. Sinon, un sentiment d’iniquité pourrait s’installer et faire échouer l’échange.

Déterminer la fréquence

Faites un premier essai et, si tout se passe bien, entendez-vous sur une fréquence. Car l’échange de gardiennage, c’est comme la pratique du sport : pour faire l’activité, mieux vaut la mettre à l’horaire de façon régulière. 

À vous de choisir la fréquence, l’idée étant que cela ne devienne pas un fardeau. Cela dit, un minimum d’une fois par mois — soit une sortie et un gardiennage par mois pour chaque famille — contribuera à maintenir l’entente en vie. L’échange sera aussi plus facile à intégrer à votre agenda s’il a toujours lieu la même journée, par exemple chaque jeudi toutes les deux semaines.

Avec le temps, si l’entente est solide, pourquoi ne pas bonifier l’échange pour y inclure des week-ends complets de gardiennage de temps à autre ?

Une sortie gratuite avec ça ?

Sortir, que ce soit seul, en amoureux ou avec des amis, n’a pas à être dispendieux. Certes, un bon resto, un spectacle ou une trempette au spa font du bien à l’âme et au cœur. Mais il en va de même pour une longue marche, un pique-nique dans un parc, ou même un après-midi à bouquiner tranquillement à la bibliothèque. 

Un autre truc : profitez des activités gratuites offertes dans votre région. En vous mettant dans l’état d’esprit d’un touriste, vous trouverez probablement une foule d’attractions méconnues près de chez vous.

Ce texte vous a plu ? Recevez chaque samedi nos astuces pour économiser en vous inscrivant à l’infolettre Dollars et cents. Il suffit d’entrer votre courriel ci-dessous. 👇

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.