Le prêt hypothécaire idéal

Si vous êtes à la recherche d’un prêt hypothécaire, vous tombez à point : jamais le choix n’a été aussi grand. Voici quelques conseils pour choisir le financement qu’il vous faut.

iStockphoto.com

Disons-le franchement, magasiner un prêt hypothécaire est aussi assommant qu’un tas de briques. Qui souhaite comparer les taux d’intérêt quand on peut partir à la découverte de la maison de ses rêves ? Pourtant, trouver le bon prêt hypothécaire est aussi crucial que dénicher la résidence parfaite. Après tout, la recherche d’une propriété a beau être passionnante, une fois l’exaltation tombée, vous devrez tout de même régler votre achat. Le bon prêt hypothécaire peut vous aider à payer moins cher pour votre propriété, et pendant moins longtemps. Mais pour cela, il doit vous offrir les solutions de paiement appropriées, la souplesse nécessaire et le bon prêteur avec qui travailler. Le mauvais prêt hypothécaire, lui, pourrait finir par vous coûter des milliers de dollars de plus, et vous pourriez rester coincé avec ses modalités beaucoup plus longtemps que vous ne l’espériez. La bonne nouvelle, c’est que les solutions hypothécaires n’ont jamais été aussi avantageuses. Certes, avoir l’embarras du choix représente parfois un casse-tête, mais ne vous en faites pas : nous pouvons vous aider. La première question à se poser est de savoir si vous devriez choisir un taux fixe ou un taux variable où les intérêts suivront la courbe du taux préférentiel. Votre décision dépend de ce qui compte pour vous. Moyennant un taux fixe, vos mensualités resteront les mêmes jusqu’à la date d’anniversaire de votre prêt. (La plupart des gens se procurent un terme de 3 ou de 5 ans, mais vous pourriez obtenir un terme de 10 ans ou plus.) À l’échéance, vous devrez renégocier votre taux dans le cadre du processus de renouvellement de votre prêt hypothécaire. Le principal avantage qu’offrent les prêts hypothécaires à taux fixe est la tranquillité d’esprit : si les taux montent, vous serez à l’abri. Mais si le taux préférentiel baisse, vous ne ferez pas non plus d’économies. Alors, pourquoi envisager cette formule ? Les prêts hypothécaires à taux fixe sont un bon choix si vous voulez prévoir le coût exact de vos mensualités. Ils sont particulièrement utiles si votre budget est serré ou si vous êtes un investisseur immobilier. « Si vous n’aimez pas l’idée que vos versements fluctuent au gré des taux d’intérêt, vous devriez recourir à un taux fixe », recommande Rona Birenbaum, conseillère à honoraires pour le cabinet Caring for Clients, à Toronto. « En outre, votre niveau de vie s’améliorera si votre revenu augmente avant la date d’anniversaire du prêt. » Les prêts hypothécaires à taux variable sont plus risqués, mais ils comportent eux aussi leur part d’avantages. En général, ils offrent un taux initial plus bas que les prêts à taux fixe, et vous pourriez engranger des économies supplémentaires en cas de baisse du taux préférentiel. Le risque, bien entendu, provient de la montée des taux. Dans ce cas, une plus grande portion de vos versements sera allouée au paiement des intérêts plutôt qu’au remboursement du capital. Et si les taux grimpent en flèche, vos versements pourraient augmenter d’un bond. Mais il existe des façons de se prémunir contre cette situation. « Je conseille toujours à mes clients d’établir un plan de remboursement hypothécaire qui prévoit des paiements légèrement supérieurs à ceux qu’ils doivent faire », explique Rona Birenbaum. Comme leurs versements excèdent déjà le minimum requis, ils n’auront pas besoin de revoir leur budget en cas de hausse des taux. L’histoire nous en dit long sur le type de prêt hypothécaire à choisir. « Ces dernières années, vous auriez eu avantage à opter pour un prêt à taux variable », observe Jason Heath, planificateur financier à honoraires pour Objective Financial Partners, à Toronto. « Mais c’est à cause du fléchissement des taux hypothécaires au cours des 30 dernières années. » De nos jours, les taux sont faibles, mais ils risquent de remonter. Il y a donc aussi des avantages à choisir un taux fixe. Outre le taux d’intérêt, il y a de nombreux autres facteurs à considérer. Demandez-vous si le prêt hypothécaire est transférable ; s’il offre des privilèges de paiement anticipé ; combien il vous en coûtera pour résilier votre contrat hypothécaire. Peut-être même ne devriez-vous pas souscrire à un prêt hypothécaire du tout. Cette idée peut vous surprendre, mais si le solde à payer sur votre prêt hypothécaire est minime – 75 000 $ ou moins, disons –, il pourrait être plus astucieux de contracter une marge de crédit garantie. Ce type de financement est semblable à un prêt à taux variable en ceci que le taux fluctue selon le taux préférentiel, mais il vous permet de rembourser votre prêt plus rapidement sans encourir de pénalité. « Assurez-vous de régler vos paiements avec discipline, insiste Rona Birenbaum. Ne laissez pas les intérêts courir. Effectuez vos versements sans en omettre un seul. » Finalement, réfléchissez au nombre de versements hypothécaires supplémentaires que vous pourriez effectuer chaque année. Si vous prévoyez que votre salaire augmentera avant la date d’anniversaire du prêt, optez pour une solution qui vous permettra d’entamer votre capital grâce à des versements supplémentaires. Dans cette éventualité, les prêts hypothécaires ouverts représentent un bon choix, puisqu’ils sont remboursables en tout temps, sans pénalité. Les prêts hypothécaires fermés ne vous offrent pas une telle souplesse. En contrepartie d’un meilleur taux initial, ils restreignent votre capacité à faire des versements supplémentaires et sont plus coûteux à résilier. Par conséquent, vous pourriez devoir débourser des milliers de dollars si vous décidez de mettre fin à votre contrat ou si vous devez vendre votre maison. Par ailleurs, si vous avez déjà payé une partie de votre propriété, vous pourriez avoir accès à un prêt dont le montant dépasse le solde qu’il vous reste à acquitter. Les intérêts porteront uniquement sur la somme de votre emprunt ; il s’agit d’un arrangement intéressant si vous avez besoin de fonds pour financer l’entretien de votre propriété, des rénovations ou une urgence. Peu importe le prêt que vous choisirez, n’oubliez pas le conseil suivant : « Optez toujours pour un financement hypothécaire dynamique, mais abordable, recommande Rona Birenbaum. Vous pourrez ainsi maintenir vos autres objectifs financiers sur la bonne voie. » En définitive, il n’y a pas de prêt hypothécaire idéal pour tout le monde. Prenez le temps de discuter de votre situation et de vos objectifs personnels avec votre conseiller financier avant de prendre une décision.