Les nouveaux arrivants et le crédit

Quelques conseils pour se bâtir rapidement un excellent dossier de crédit au Canada.

Photo: iStock
Photo: iStock

Il y a cinq ans, lorsque Eran Barlev, un nouvel immigrant venu d’Israël, a ouvert son premier compte bancaire au Canada, il ne comprenait pas pourquoi le conseiller lui offrait une carte de crédit au nom de sa femme, Ella, plutôt que de le laisser en prendre une deuxième à son propre nom. «Il m’a assuré que ce serait un avantage quand on achèterait une maison, raconte ce formateur en technologie de 36 ans. C’était une idée tellement étrange pour moi… mais nous avons suivi son conseil.» Quelques années plus tard, lorsqu’ils ont rencontré un courtier hypothécaire pour financer leur première maison, celui-ci a été étonné par l’excellente cote de crédit de ces nouveaux arrivants. En utilisant régulièrement leur carte de crédit respective et en payant leur compte rubis sur l’ongle, Eran et sa femme ont pu obtenir une hypothèque à un taux d’intérêt concurrentiel.

Le système de crédit au Canada a la réputation d’être impitoyable pour les nouveaux arrivants. Nombreux sont les immigrants qui sont déçus d’apprendre que leur cote de crédit dans leur pays d’origine ne vaut rien ici. Pour certains, le concept même de cote de crédit est inconnu. «L’établissement d’un bon crédit est le plus grand défi de mes clients qui arrivent de Chine, dit Wendy Seto, banquière privée affiliée à RBC. Ils ne comprennent pas comment fonctionne ce système, parce qu’il n’existe pas chez eux. Les dépôts effectués dans leurs comptes suffisent à prouver qu’ils sont en mesure de rembourser leurs dettes; leur historique de paiements n’entre pas en jeu.»

Première carte de crédit canadienne

Les personnes qui s’apprêtent à immigrer au Canada devraient faire affaire avec une banque qui possède des succursales partout dans le monde. HSBC, par exemple, offre des forfaits avantageux pour ceux qui comptent émigrer. Les programmes «Premier» et «Advance» permettent à leurs participants de se bâtir une cote de crédit à l’étranger. Celle-ci peut ensuite être utilisée pour faire une demande de produit HSBC au Canada, comme une hypothèque, une carte de crédit ou un prêt. Il y a aussi American Express qui, selon le pays de provenance, offre parfois de transférer une carte de crédit au Canada.

Les nouveaux arrivants ne devraient pas trop attendre avant de faire une demande de carte. Et lors de leur première rencontre avec un conseiller financier, ils devraient apporter tout document prouvant qu’ils paient régulièrement leurs comptes, même si ceux-ci sont rédigés dans une autre langue. Certains établissements peuvent en effet attester la validité de documents étrangers.

Ceux qui n’arrivent pas à obtenir de carte peuvent toujours en demander une qui soit soumise à une garantie de remboursement. Ce type de carte nécessite toutefois de verser un acompte à l’institution financière. Une autre option serait de s’en procurer une offerte par un grand magasin. Ces cartes sont plus faciles à obtenir, mais leurs taux d’intérêt sont souvent plus élevés. Il est donc encore plus important de s’acquitter de ses paiements mensuels au complet.

Les immigrants en provenance des États-Unis ne peuvent pas non plus transférer leur historique de crédit au Canada. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils doivent repartir à zéro. «Les sociétés de cartes de crédit du Canada peuvent contacter les bureaux de crédit des États-Unis pour vérifier les antécédents», dit Camon Mak, directeur général des marchés multiculturels à RBC. «Ce n’est pas une solution parfaite, mais dans la plupart des cas, immigrer des États-Unis est plus simple que d’arriver de tout autre pays.»

Une fois que vous aurez votre carte, utilisez-la. «Les nouveaux arrivants, qui n’ont pas l’habitude de posséder une carte de crédit, ont tendance à n’y avoir recours qu’en cas d’urgence», souligne Nick Noorari, un entrepreneur d’origine indienne qui donne des ateliers sur l’intégration réussie des immigrants au Canada. «Si vous conservez votre carte dans votre portefeuille et que vous ne l’utilisez jamais, votre cote ne s’améliorera pas. Lorsque vous aurez une carte, commencez à l’employer pour vos dépenses mensuelles et remboursez-en toujours le solde complet.»


À lire aussi:

Comment parler de fric aux jeunes Y ?


Rodolfo Martinez, directeur administratif pour Ontario Immigrant Network, recommande aux nouveaux arrivants de prendre une ou deux cartes ou marges de crédit qui totalisent environ 3 000 dollars. «Tâchez de toujours effectuer les versements mensuels minimaux. Et si vous devez accumuler des dépenses à rembourser, assurez-vous que leur totalité ne dépasse pas la moitié de votre crédit disponible.»

Le plus ironique est que, une fois que les immigrants parviennent à établir un bon dossier de crédit, ils risquent de crouler sous les offres. Ainsi, presque toutes les grandes banques refusaient les demandes de crédit de Fernando Margeirat, originaire d’Argentine, à son arrivée au pays. Lorsqu’il a enfin réussi à obtenir une carte, il l’a utilisée de façon responsable. Quelques années plus tard, il se faisait submerger d’offres. «C’était drôle, d’une certaine façon. J’étais tellement enthousiaste que j’ai commencé à remplir plusieurs des formulaires que je recevais. À un certain point, mon crédit disponible était deux fois plus élevé que mon salaire annuel.» Fernando a choisi d’en éliminer quelques-unes avant de faire une demande d’hypothèque: une sage décision. En effet, les prêteurs hypothécaires estiment que ceux qui ont accès à trop de crédit sont plus à risque de ne pas pouvoir régler leurs paiements.

Bien que les cartes de crédit jouent un rôle crucial dans l’intégration des étrangers au Canada, il est important de toujours garder à l’esprit que ce même outil a déjà fait plonger bon nombre de gens dans un cycle de dettes qui a ruiné leur vie. Les taux d’intérêt des cartes de crédit au Canada sont plus élevés que pour bien d’autres sources de financement. Veillez donc à ne jamais les utiliser pour acheter quelque chose que vous ne pourrez pas rembourser rapidement.

(Cet article a été adapté de MoneySense)

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie