Les prix des maisons des grandes villes canadiennes

Les prix des maisons ont connu des soubresauts dans bien des grandes villes canadiennes. Pas à Montréal !

Immobilier : comparaison entre Calgary, Vancouver, Toronto et Montréal
Calgary (iStockphoto)

Après un creux attribuable à la récession, au printemps 2009, les prix des maisons connaissent un nouvel essor. Pour Marc Pinsonneault, économiste principal à la Banque Nationale, la confiance des ménages dans l’économie et la faiblesse des taux d’intérêt hypothécaires expliquent entre autres cette poussée vers le haut.

Le graphique Indice Prix de maison Teranet – Banque Nationale, ci-dessous, représente le taux de variation des prix des maisons individuelles. La valeur de référence (100) a été établie en juin 2005. Le graphique montre l’évolution des prix – et non la valeur financière des propriétés à vendre – depuis cette date.                                                                      Vancouver (iStockphoto)

C’est ce qui explique que la courbe de Montréal se retrouve au-dessus de celle de Toronto, même si les maisons de Toronto coûtent plus cher. On en conclut donc que les prix ont augmenté plus rapidement à Montréal que dans la Ville reine.

Toronto (iStockphoto)


hspace="5"

(Cliquez pour agrandir)

 

 

 

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie