Planifiez l’avenir

Réduisez vos coûts d’emprunt en prévoyant vos dépenses importantes.

iStockphoto.com

En planifiant certaines dépenses coûteuses, comme l’acquisition d’une propriété, l’achat d’un véhicule ou des travaux de rénovation, vous pourriez vous assurer d’engranger à l’avance les fonds requis. Ainsi, vous n’aurez pas à financer ces achats importants à l’aide d’emprunts doublés d’intérêts inopinément élevés. ACQUISITION D’UNE PROPRIÉTÉ Rappelez-vous que votre propriété vous coûtera plus cher que son prix d’achat. Préparez-vous à débourser les frais de clôture, tels que les droits de mutation immobilière et les honoraires du notaire, en plus des frais courants, comme l’impôt foncier, l’assurance habitation, les coûts d’entretien et possiblement les frais de copropriété et les frais de rénovation. Assurez-vous d’avoir assez de financement et de liquidités pour couvrir l’ensemble de ces frais. S’il s’agit de votre première propriété, vous pourriez recourir au Régime d’accession à la propriété (RAP) pour vous aider à amasser la mise de fonds. En vertu de ce régime, les particuliers admissibles peuvent retirer jusqu’à 25 000 $ de leur REER à l’abri de l’impôt pour l’achat d’une propriété. ACHAT D’UN VÉHICULE Parce que la valeur des véhicules n’augmente pas avec le temps, vous devriez idéalement les payer comptant. Si c’est impossible, évaluez les solutions d’emprunt qui s’offrent à vous. Votre concessionnaire vous proposera sans doute du financement, mais sachez qu’une marge de crédit hypothécaire pourrait vous offrir des conditions et un taux plus avantageux. RÉNOVATIONS ET ENTRETIEN DOMICILIAIRES Efforcez-vous d’acquitter les frais de rénovation et d’entretien résidentiels en liquide. Une bonne règle à suivre consiste à mettre de côté 1 % de la valeur de votre propriété chaque année en prévision de ces dépenses. Si vous devez absolument les financer à l’aide d’un emprunt, une marge de crédit hypothécaire vous offrira probablement le meilleur taux.