Plus de cotisations pour une meilleure retraite

À compter de 2019, les cotisations au Régime de rentes du Québec seront plus élevées, mais cela l’améliorera graduellement pour l’avenir.

Votre bulletin de paye montrera bientôt une hausse de vos cotisations obligatoires au Régime de rentes du Québec (RRQ). Ces cotisations additionnelles des travailleurs et des employeurs (qui financent le RRQ à parts égales) entreront en vigueur à compter du 1er janvier 2019. Elles viendront alimenter un « régime supplémentaire » qui s’ajoute au régime de base. La bonne nouvelle : selon votre revenu annuel et le nombre d’années durant lesquelles vous aurez cotisé à ce régime supplémentaire, la rente que vous recevrez à 65 ans sera plus généreuse.

Actuellement, un retraité reçoit une rente qui équivaut à environ 25 % de son revenu de carrière moyen. Ainsi, en 2018, la rente annuelle maximale du RRQ était de 13 610 dollars pour une personne de 65 ans qui avait un revenu de 65 000 dollars. Un jeune travailleur gagnant ce même salaire et qui prendra sa retraite en 2065 recevra, pour sa part, 20 677 dollars, soit une « rente supplémentaire » de 7 067 dollars (en dollars de 2018). C’est-à-dire environ 33 % de son revenu.

Sur votre talon de chèque de paye, les cotisations augmenteront progressivement de 1 % de 2019 à 2023. À partir de 2024, une cotisation supplémentaire de 4 % s’appliquera à la portion de votre salaire qui se situe entre 55 900 dollars et une somme plafond qui sera fixée chaque année (estimée à 59 800 dollars en 2024 et à 63 700 dollars en 2025). Ces sommes amélioreront le Régime et assureront son financement pour les générations futures.

Dans la même catégorie
2 commentaires
Les commentaires sont fermés.