Se faire parrainer, c’est payant !

Vous désirez un mois d’Internet gratuit ? Des crédits pour une commande au resto ? Une prime en argent dans votre compte de banque ? Il suffit de faire appel à votre parrain virtuel. 

KrizzDaPaul / Getty Images / montage : L’actualité

Mon premier mois d’Internet, je ne l’ai pas payé. Dans mon nouveau compte chèques, j’ai reçu une prime de 50 dollars. Ma première commande UberEats m’a coûté 5 dollars de moins. Comment ai-je obtenu tous ces cadeaux ? En recourant à mon parrain virtuel.

Banques, applications de livraison, services de visionnement en continu, sociétés de télécommunications : une foule d’entreprises offrent un programme de parrainage, aussi appelé « référencement ». Le principe est simple : si un client existant recrute un client, tous deux reçoivent une récompense, qui peut prendre la forme de services gratuits, de crédits, de points ou, ma formule préférée, d’espèces sonnantes et trébuchantes. 

Avant de souscrire un nouveau service, vous devriez donc toujours vérifier s’il y a un programme de parrainage dont vous pourriez bénéficier. Pour ce faire, il suffit d’utiliser Invitation, un outil numérique que je considère comme mon parrain virtuel.

Quand vous aurez installé cette extension gratuite dans votre navigateur Web, une notification discrète apparaîtra chaque fois que vous visiterez le site d’une entreprise qui offre un programme de parrainage — un peu comme Honey le fait pour les coupons-rabais. Pour vous en prévaloir, vous n’aurez qu’à cliquer sur l’icône et sélectionner l’un des nombreux codes de « référencement » présentés, qui proviennent des autres utilisateurs d’Invitation.

Pour le moment, l’extension Invitation n’est offerte que pour le navigateur Chrome, et comme toutes les extensions, elle ne fonctionne pas sur les appareils mobiles. Vous pouvez tout de même visiter le site Web d’Invitation avec n’importe quel appareil pour obtenir des codes. 

Cela nécessite toutefois de savoir si le service dont vous souhaitez profiter a un programme de parrainage, ce qui n’est généralement pas écrit sur les pages destinées aux nouveaux clients. Si vous n’en êtes pas certain, une brève recherche sur Google vous donnera la réponse. Il s’agit d’un réflexe pertinent à ajouter à vos habitudes de magasinage en ligne.

Sachez aussi que d’autres sites spécialisés permettent de trouver des codes rapidement. C’est notamment le cas de Referral Codes et de Super Parrain, le premier offrant également une extension Chrome, et le second ayant l’avantage d’être francophone.

Devenir parrain

Si vous utilisez déjà les services d’une entreprise ayant un programme de parrainage, inutile de demander la prime d’adhésion : vous ne l’obtiendrez pas, puisqu’elle est réservée aux nouveaux clients. Vous pouvez toutefois faire bien mieux en devenant vous-même un parrain afin de recevoir une prime pour chaque personne que vous recruterez avec succès.

Si vous êtes bon vendeur, cela peut représenter une jolie somme. Grâce à cette astuce, mon amie Julie ne paie que 40 dollars par année — et non par mois — pour son forfait cellulaire. Tout ce qu’elle fait, c’est publier son code de « référencement » de temps à autre sur les réseaux sociaux, et recommander son fournisseur de téléphonie mobile lorsqu’elle entend que quelqu’un magasine un nouveau forfait.

Évidemment, ce n’est pas tout le monde qui est à l’aise avec l’idée de faire ainsi la promotion d’une entreprise. Si c’est votre cas, mais que vous aimeriez tout de même obtenir des primes de parrainage, vous pouvez à nouveau vous tourner vers Invitation, Referral Codes et Super Parrain. 

Rappelez-vous, ces trois services diffusent les codes et liens de « référencement » provenant de leurs utilisateurs. Pour y ajouter les vôtres, il suffit de vous abonner gratuitement à ces plateformes. Ainsi, lorsque quelqu’un cherchera un code pour son nouveau compte de banque ou une nouvelle application de livraison, il trouvera peut-être le vôtre.

Ne vous attendez toutefois pas à générer un revenu d’appoint avec ça. Ces plateformes comptent des milliers d’utilisateurs, ce qui diminue les probabilités que quelqu’un se serve de votre code plutôt que de celui d’un autre. Mais à la longue, si vous maintenez à jour votre profil et vos offres de parrainage, vous devriez finir par avoir un peu de chance et, à votre tour, devenir un parrain virtuel.

Ce texte vous a plu ? Recevez chaque samedi nos astuces pour économiser en vous inscrivant à l’infolettre Dollars et cents. Il suffit d’entrer votre courriel ci-dessous. 👇

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.