Votre conseiller, un allié qui peut vous épauler

Pour réaliser vos objectifs financiers plus rapidement, il peut être payant d’obtenir un second avis.

iStockphoto.com

Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour investir par soi-même, mais cette approche n’est pas faite pour tout le monde. « Je peux constater mes symptômes si je suis malade, mais c’est le rôle de mon médecin d’établir un diagnostic », affirme Sheila Munch, planificatrice financière agréée pour le cabinet Durham Financial. Il en va de même pour votre conseiller financier. Il vous indiquera si vous suivez la bonne voie et vous aidera à regagner le droit chemin en cas de dérapage. Il peut également trouver des façons de consolider vos comptes, déterminer votre tolérance au risque, vous indiquer comment bénéficier des mesures incitatives offertes par l’État, et ainsi de suite. N’hésitez pas à solliciter un deuxième avis pour répondre à vos besoins actuels et atteindre vos objectifs de retraite.

Les plus populaires