10 clefs pour interpréter les résultats du Super Mardi

  1. John McCain ne fait pas l’unanimité des Républicains, mais il profite à plein de la division de ses opposants. Son avance est trop considérable pour qu’il soit rattrapé.
  2. Hillary Clinton et Barack Obama ont fait jeu nul. Ils ont obtenu hier pratiquement le même nombre de délégués. Elle a remporté les primaires des gros États (Californie, Massachussets, New Jersey) grâce à sa plus grande popularité. Parce qu’il a plus d’argent et qu’il dispose d’une meilleure organisation, Obama a remporté une large majorité des délégués provenant des petits États où se tenaient des caucus.
  3. Il y a peu de différences entre les programmes de Clinton et d’Obama, mais leurs électeurs ne sont pas les mêmes. Les femmes, sauf les noires, votent massivement pour Hillary ainsi que les démocrates à plus faible revenu (moins de 50 000 dollars). Obama fait le plein du vote des noirs (80 %) et obtient l’appui des démocrates éduqués et aux revenus élevés. Bref, l’ancienne Première dame du pays est populaire chez les pauvres et, malgré son discours aspirationnel et égalitariste, Obama est le champion des riches !
  4. Obama a perdu la Californie par 10 points, malgré l’appui de 80 % du vote des noirs et d’une majorité du vote des blancs. Comment cela est-il possible ? Les latinos (29 % de l’électorat démocrate) et les asiatiques ont massivement appuyé Hillary Clinton. Un commentateur américain disait hier que 60 % des élèves du primaire en Californie sont des latinos !
  5. L’ossature électorale du vote démocrate se situe dans les grandes villes du Nord-est, celles de la région des Grands lacs et de la côte du Pacifique. À part son État de l’Illinois, Barack Obama ne gagne pas dans les grands États traditionnellement démocrates. Ses appuis proviennent souvent d’États où les Républicains sont sûrs de gagner en novembre.
  6. On peut presque dire la même chose du vote de John McCain chez les Républicains. Il a remporté hier des magnifiques victoires en Californie et dans l’État de New York, mais ces États voteront pour les Démocrates en novembre.
  7. On peut interpréter ainsi la situation chez les démocrates. Clinton domine chez les élus, car elle obtient le double des appuis chez ceux qu’on appelle les superdélégués. Obama domine chez les militants, car il obtient plus d’argent que sa concurrente et son organisation est suffisamment forte pour remporter les primaires et les caucus d’une grande majorité des petits États. Clinton reste la plus populaire parmi les électeurs démocrates, comme les résultats des primaires et les sondages nationaux l’indiquent. Voilà pourquoi cette lutte est si fascinante.
  8. La bataille n’est pas terminée. Il y a des caucus chez les Démocrates samedi et des primaires mardi prochain dans le district de Columbia (Washington) et ses deux États limitrophes, la Virginie et le Maryland. Barack Obama, grâce à son organisation supérieure et à l’importance du vote des noirs chez les Démocrates de la région de la capitale nationale est nettement avantagé.
  9. Hillary Clinton part néanmoins gagnante pour les primaires des deux plus grands États où des primaires auront lieu plus tard : celle du Texas, grâce au vote des latinos, et celle de la Pennsylvanie, grâce au vote ouvrier.
  10. Bref, il y aura encore beaucoup d’action au cours des prochains mois. Les élus démocrates auront un grand mot à dire et chaque camp voudra maximiser ses appuis. Le parti devra aussi statuer sur la représentation à la convention de la Floride et du Michigan. En tenant leur élection primaire à une date qui ne convenait pas aux instances du parti, on a décidé de ne pas allouer de délégués. Hillary Clinton, vainqueur dans les deux États, voudrait que son triomphe soit reconnu. Pas question, disent les supporters d’Obama, qui n’a même pas pris la peine de s’inscrire sur les bulletins de vote au Michigan. Cette course à l’Investiture se terminera-t-elle par une guerre de procédures ?
Laisser un commentaire

Obama va battre Billary parce qu’il a le momentum depuis l’Iowa. Il va aussi battre Mc Cain parce que les Américains veulent du changement. Un démocrate à la place d’un républicain, et un nouveau à la place d’une Clinton. Aussi simple que ça. Élections 101

Seule possibilité de perdre: un tremblement de terre, genre attentat contre sa vie ou attentat terroriste qui refavoriserait les républicains. Possibilité? 10 à 20%…

———
Quelqu’un a dit hier que les Latinos faisaient 32% du vote démocrate en Californie. Et ils n’aiment par les Noirs…

Vs avez vu l’orgie de détails que les networks nous sortent? On sait exactement comment les femmes noires de 18 à 24 ans gagnant moins de 20k votent. Icite, on capote encore sur les propos de Parizeau!

Le gros dilemme pour les Démocrates est de choisir entre une femme et un noir. Du jamais vu !
Ce sera un ou l’autre et dans les deux cas, ce sera une première de taille !
Aux élections de novembre, les démocrates opposeront une femme candidate ou un noir candidat à un vieux renard républicain… Ça va chauffer !

Un point intéressant, les américains les plus pauvres (revenus inférieurs à 35 000$) ont voté massivement pour Hillary.

Pour le moment dans les sondages nationaux, McCain bat Hillary et Obama. McCain est très populaire chez les indépendants.

Toujours pour McCain, 72% des républicains ont ue opinion favorable de lui (19 ont une opinion défavorable).

Question de mettre les choses en perspective, 20% des démocrates ont une opinion négative d’Obama.

Mais en bout de ligne, si c’est Obama qui gagne l’investiture démocrate, c’est une victoire pour les républicains. Obama c’est le André Bosiclair de la politique américaine. Une belle image mais pas de contenu.

P.S.: Si jamais un candidat à la présidence faisait comme Parizeau au parlait au « nous », en voulant dire que les latinos ou les noirs c’est pas des vrais américains, sa carrière politique se terminerait dans la seconde suivante.

Excellente analyse. Il y a moins de 6 semaines, Mme Clinton menait dans 20 des 22 États en élections au Super Tuesday alors qu’elle n’a gagné que dans 9 États. La tendance favorise Obama au cours des prochaines primaires d’autant plus que les militants d’Obama sont plus convaincants et énergiques comme le démontre leurs victoires dans les 6 caucus d’hier. C’est le Texas, l’Ohio et peut-être même la Pennsylvanie au 22 avril qui décideront du gagnant.

Warren Buffet vient de se prononcer pour les Démocrates et soutient que d’ici 5 à 10 ans, le dollar ne vaudra plus rien!!!
J’ai un ami qui m’a dit il y a quelques années que l’or monterait jusqu’à 1000$, pis après ca irait à 5000$.

TORONTO (Dow Jones)–Billionaire Warren Buffett said Wednesday that the U.S. dollar will be « worthless » if the country keeps sending more money abroad than it brings in.
« If the current account deficit continues, the dollar will be worthless five to ten years from now, » the Bershire Hathaway (BRKA,BRKB) chief executive said, speaking at the opening of Business Wire Canada.

Où vont aller les votes des jeunes, 18-35 ans?

La tendance se dessine envers Obama… et ne peut qu’aller en augmentant.

À moins que…

On en a tué, au propre et au figuré, pour moins que ça dans le monde politique américain…

Toute cette interrogation à savoir si les Américains sont prêts à élire une femme ou un noir renvoie à l’interrogation plus profonde:

Les Américains sont-ils prêts à la pleine démocratie?

Une nuance vous échappe, Jacque Noel: il y a un monde de différence entre dire que la majorité des latinos votent pour Clinton, que la majorité des noirs votent pour Obama, ou que la majorité des ethniques (ou des Juifs) votent libéral au Provincial ET dire: Clinton a perdu à cause du vote noir; Obama a perdu à cause du vote latino, ou le référendum de 1995 a été perdu à cause du vote ethnique (Parizeau aurait pu même pousser l’odieux bouchon jusqu’à dire que le référendum a été perdu à cause du vote juif, ou encore du vote italien, ou encore du vote grec, ou encore du vote des femmes blondes anglophones, puisque le non l’a emporté par 54 000 votes (1)).

(1) Beaucoup plus, cependant, n’eut été des escouades PQistes qui se sont éperdument livrées à une orgie d’excès d’annulations de votes dans les circonscriptions où l’on savait le non majoritaire. Par exemple, dans ces circonscriptions, si une patte du X ne se rendait pas jusqu’au bacground noir du bulletin, le bulletin était annulé!!!!!!!!!!!!

Comment peut-on se questionner sur la remarquable santé de la démocratie aux USA quand on voit l’Exercice extraordinaire à lequel les américains se livrent en ce moment…

P.S.: Est-ce que les déséquilibres budgétaires au Canada ont fait en sorte que notre dollar est devenu sans valeur ? Il a certe connu des bas mais je ne pense pas qu’il soit devenu sans valeur…

M. Gagnon–

Je ne sais pas si vous maitrisez mal l’anglais ou ne vous donnez pas la peine de lire, mais ce a quoi Buffet faisait reference, c’etait au DEFICIT COMMERCIAL (« Trade deficit » ou « Current account deficit ») americain, c’est-a-dire au fait que les americains importent pour environ 800 milliards de dollars de plus qu’ils n’exportent: le Canada, que je sache, n’a jamais connu de periode soutenue de deficit commercial: un DEFICIT BUDGETAIRE (ca, nous en avons eu!), ou desequilibre budgetaire, c’est lorsqu’un gouvernement depense plus qu’il n’obtient en revenus, empruntant de l’argent afin de combler la difference (ladite difference allant s’ajouter a la dette gouvernementale).

Aux autres lecteurs: je vous prierais tous de bien vous rappeler la distinction a faire entre le messager et le message: il n’est aucunement impossible que certaines idees issues de la droite americaine soient justes, et ce n’est pas parce M. Gagnon (comme il vient de nous le prouver) est d’une ignorance totale en matiere economique qu’il faudrait en conclure que la meme chose est vraie des economistes americains de droite qu’il s’acharne tant a defendre…

« Comment peut-on se questionner sur la remarquable santé de la démocratie aux USA quand on voit l’Exercice extraordinaire à lequel les américains se livrent en ce moment… »

Décidément Gagnon n’en finit plus de nous faire rire! L’élection de 2000 a fait rire la planète entière. Bush a eu moins de votes que Gore (imaginez Ségolène élue à la place de Nicolas parce qu’on aurait pondéré le vote régional!) il a volé l’État de Floride et il s’est fait cautionner par la Cour de Suprême. On est à ça de la République de bananes.

A chaque élection, les millions de votes républicains de Californie et les millions de votes démocrates du Texas sont envoyés à la poubelle. Pas étonnant que les taux de participation soit aussi ridiculement bas, dans les 50 quelques pourcents.

En 2004, ce sont les fermiers de l’Ohio qui ont tranché. (Ben non bon Docteur, ce n’est pas la faute des juifs…)
A cause de la dichotomie entre les red et blue states, l’élection est décidée dans une quarantaine d’États à chaque fois. La game se joue dans seulement une dizaine de swing states, essentiellement la Floride, la Pennsylvanie et l’Ohio qui ont chacun une vingtaine de grands électeurs

A cause de son frère Bush a remporté cette fois la Floride honnêtemenent et Kerry la Pennsylvanie. La game s’est donc jouée en Ohio.

Karl Roove, un véritable génie de la politique, avait fait inscrire un référendum sur le mariage gay sachant très bien que c’était l’argument massu pour faire sortir les fermiers de l’Ohio profonde. Bush a remporté l’État par 120,000 votes seulement et a gagné la présidence.

@bon docteur.
A référendum de 1992 les fédéralistes avait annulé 87,832 bulletins sur 4,033,026 votes.
Au référendum de 1995, les méchants séparatistes ont annulé 86,501 bulletins sur 4,757,509 votes

http://www.electionsquebec.qc.ca/fr/tableaux/Referendums_Quebec_8484.asp

@Étienne
Gagnon est notre amuseur public. Jamais vu quelque parler autant à travers son chapeau

« Comment peut-on se questionner sur la remarquable santé de la démocratie aux USA » (D. Gagnon)

Pouvez-vous reformuler dans vos mots la question posée qui vous indigne tellement ou si vous faites encore le troll?

La logique de M. Noel nous étonnera toujours. Ainsi, selon lui, lorsque vous n’êtes pas gagnant votre vote est perdu. A ce que je sache la proportionnelle n’existe pas encore chez nous non plus.

Par ailleurs, on sait très bien ici que sur l’Ile de Montréal, tous les comtés sont joués d’avance au provincial, sauf 2 ou 3.

Je pense que les primaires américaines sont un exercice autrement plus démocratique que la sélection de candidats ici dans des comtés où il y a à peu près 40 membres du parti inscrits.

Quand les gens cesseront-ils de donner des leçons aux autres sans se regarder d’abord ?

@ Etienne:

Le déficit commerciel est uns statistique inutile et sans valeur.

Le mercantilisme est une conception de l’économie qui prévaut entre le XVIe siècle et le milieu du XVIIIe siècle en Europe. Les penseurs mercantilistes prônent le développement économique par l’enrichissement des nations grâce au commerce extérieur qui permet de dégager un excédent de la balance commerciale. L’État a un rôle primordial dans le développement de la richesse nationale, en adoptant des politiques protectionnistes établissant notamment des barrières tarifaires et encourageant les exportations.

De nombreux économistes ou philosophes, comme John Locke ou David Hume, ont critiqué les idées mercantilistes bien avant qu’Adam Smith ne développât une analyse économique destinée à les remplacer. Les critiques ont souligné l’échec des mercantilistes à comprendre des notions comme l’avantage comparatif que développera David Ricardo avec son exemple fameux sur la spécialisation internationale : le Portugal était un producteur beaucoup plus efficace de vin que l’Angleterre, alors que cette dernière était relativement plus efficace dans la production de vêtements. Ainsi, si le Portugal s’était spécialisé dans le vin et l’Angleterre dans l’habillement, les deux pays auraient gagné au commerce international. En théorie économique moderne, le commerce n’est plus vu comme un jeu à somme nulle, mais comme un jeu à somme positive. En imposant la mise en place de restrictions aux importations et de droits de douane, les mercantilistes ont contribué à un appauvrissement des pays.

Je vais te dénocer le poscast de Russ Robert dans lequel il explique que les gesn qui accodent une importance à la balance commercial font preuve d’ignorance des principes économiques.

@ jacques noel :

L’élection de 2000 a été truqué dans la tête des gogauche mauvais perdant.

Quelque lectures suggérées pour ceux qui ne vomprennent pas l’inutilité de mesurer la balance commerciale.

« Does the Trade Deficit Destroy American Jobs » by Russ Roberts
http://www.invisibleheart.com/Iheart/TradeDeficitJobs.pdf

Balance of Payments by Herbert Stein in the Concise Encyclopedia of Economics (CEE)
http://www.econlib.org/library/Enc/BalanceofPayments.html

Chapter 4 of Capitalism and Freedom, by Milton Friedman
http://www.econlib.org/library/Enc/bios/Friedman.html

Mercantilism by Laura LaHaye in the CEE
http://www.econlib.org/library/Enc/Mercantilism.html

M. Gagnon: il est douloureusement evident que, dans votre intervention numero 17, le deuxieme et troisieme paragraphes sont du copier-coller: le francais y est beaucoup trop correct pour etre issu de votre plume (clavier, devrais-je dire… L’accusation est grave, j’en suis conscient, mais j’inviterais les autres lecteurs, comme d’ailleurs le moderateur des commentaires de ce blogue, a comparer ces deux paragraphes aux autres interventions de M. Gagnon)

Qui plus est, ces deux paragraphes plagies ne soutiennent aucunement votre propos: si le Portugal achete davantage de vetements de l’Angleterre que cette derniere n’achete de vin du Portugal (en valeur marchande, en non en quantite, j’entends), et emprunte de l’argent a l’Angleterre afin de combler la difference, globalement cela implique un appauvrissement du Portugal et un enrichissement de l’Angleterre. C’est exactement de cela que s’inquiete Warren Buffet pour son pays, ce qui ne fait tout de meme pas de lui un mercantiliste!

Bref, vous ne savez pas ce qu’est la difference entre un deficit budgetaire et commercial, croyez que seuls les mercantilistes voient en ce dernier un probleme, ne distinguez pas les chercheurs des ideologues (les liens que vous nous fournissez, dans votre commentaire 18, en sont la meilleure preuve), et faites du plagiat afin de defendre votre cause, sans toutefois connaitre l’economie assez bien pour savoir ce qu’il vous faudrait plagier au juste.

Je vous ai deja compare a un militant communiste, mais je vois que je me suis trompe: vous evoquez plutot un islamiste tenant son Coran, sachant (sans connaitre un seul mot d’arabe classique), que c’est de CE livre que provient TOUTE la verite. Vous aussi savez que c’est des ecrits de la droite americaine que vient la lumiere de la verite, meme si vous ne comprenez rien a ces ecrits…

Et en fait, je me demande quelque chose: seriez-vous un gauchiste cherchant a discrediter la droite en jouant les Elvis Gratton dans le cyberespace? Si oui, alors, Monsieur ou Madame, chapeau bas: votre performance fut impeccable. Je dis bien « fut », car, en ce qui me concerne, je ne vois aucune raison de me donner la peine, desormais, de repondre a vos propos, ou meme de les lire.

Americanophile que vous etes, je vous laisse sur un proverbe que j’ai appris aux Etats-Unis: THE PLURAL OF ANECDOTE IS BULLSHIT. Si jamais un jour il vous venait l’envie de suivre un cours de Methodologie 101, ce proverbe serait un excellent point de depart.

@Mb

C’est vrai que tout est joué sur l’ile de Montréal, tant au « provincial » qu’au fédéral à cause du vote anglo-ethnique qui va à 80 à 90% pour les Libéraux peu importe le candidat dans le comté, peu importe le leader du parti, peu importe le programme, peu importe la performance du parti libéral, c’est toujours, toujours, toujours rouge et ce depuis deux bonnes générations.

Lors de la dernière élection fédérale, alors que le ras-le-bol était total chez les Québecois à l’égard des Libéraux
et du scandale des commandites, Montréal faisait ré-élire 11 députés libéraux! Et on ose parler du mystère Québec?

On a ici affaire à un vote purement ethnique. On est anglais, on est juif, on est italien, on est jamaicain, fait qu’on vote toujours rouge contre les bleus parce que les bleus sont associés à l’autre gang et nous on ne fait pas partie de l’autre gang et on ne veut rien savoir d’eux. We are Canadians.

Ce qui m’horripile au plus au point c’est de voir l’aplanvantrisme du Bloc et du PQ sur ce sujet. Au lieu de prendre le toreau par les cornes et confronter ces gens, de leur demander crûment pourquoi ils votent toujours du même bord, on préfère faire toutes les courbettes (comme tout ce nationalisme civisme qui mène nulle part) dans l’espoir qu’un jour ils vont changer de bord pis qu’ils vont enfin nous aimer. Or, en 40 ans ce n’est jamais arrivé. Et ca n’arrivera jamais.

Maintenant c’est vrai qu’un vote péquiste dans Westmount ou Libéral dans Hochelaga-Maisonneuve ne sert à rien, sauf qu’ici on ne fait un an d’élections, une orgie de primaires, un milliard de dépenses, pour choisir un chef de parti!
On choisit un député et le parti qui a le plus de députés est élu. That’s it. On ne vote pas pour le président Charest icite.

L’étudiant en matière économique veut impressionner la galerie avec quelques références bibliographiques et un copier-coller de notes de cours.

Nous nous permettons de lui recommander fortement quelques lectures pour qu’il puisse élargir son petit monde et entrer dans le XXI siècle.

«Un autre monde : Contre le fanatisme du marché», de Joseph-E Stiglitz

«Quand le capitalisme perd la tête», de Joseph-E Stiglitz

«Lettre ouverte aux gourous de l’économie qui nous prennent pour des imbéciles», de Bernard Maris

«Antimanuel d’économie : Tome 1, Les fourmis», de Bernard Maris

«Antimanuel d’économie : Tome 2, Les cigales», de Bernard Maris

«Le capitalisme est en train de s’autodétruire»
de Patrick Artus et Marie-Paule Virard

Bonne lecture.

@ Raymond Campagna:

Je ne peux pas copier mes notes de cours puisque je n’ai pas étudié en économie…

En passant, Stiglitz est devenu un ‘running gag’ parmi les économistes.

» Stiglitz est devenu un ‘running gag’ parmi les économistes. »

…qui ne pensent pas comme lui.

Je ne suis pas fort en économie. Pour la bonne et simple raison que ça ne m’intéresse pas. Je suis à l’aise financièrement et ça me suffit.

Mais quant je lis les commentaires de Monsieur Étienne, je me dis oh là là, lui y connait ça.

Il ne me viendrait pas à l’esprit de le confronter en économie.

Mais quand un autre blogueur, je ne le nommerai pas, mais, il a déjà écrit que le Nunavit était aussi plus riche que l’Ontario, tente de le mettre en échec avec des textes franchements couper-coller, sans faute de français. Je me dis qu’il serait plus prudent pour lui de faire comme moi et se tenir à l’écart de tout propos économiques.

Mais le connaissant, il aime se promener les culottes baissées.

Autre phrase célèbre de notre économiste junior.

« Le déficit commerciel est une STATISTIQUE INUTILE et sans valeur ». billet 17

Comme je vous le disais, je ne suis pas fort en économie, mais un déficit commercial n’est sûrement pas une statistique.

Voici l’entrevue de Russ Robert où il explique de manière extrêmenent précise, simple et clair pourquoi les statistiques sur la balance comemrciales ne veulent rien dire.

http://www.antagoniste.net/?p=2765

De plus, je tient à rappeler à C. Perron que même s’il refuse de voir la réalité en face, au Nunavut les gens travaillent plus d’heures et ils sont aussi plus riches.

De plus, je remarque avec ue grande satisfactio que personne n’a trouvé d’argument à opposer à ce que j’ai dit sur le mercentilisme.

Vous avez raison, monsieur Etienne (#19).

David Gagnon est un plagiaire.

Il suffit de taper «Le mercantilisme est une conception de l’économie qui prévaut entre le XVIe siècle et le milieu du XVIIIe siècle en Europe» sur Google pour constater sa malhonnêteté intellectuelle.

M. Campagna: à voir vos lectures, je me demande ce que vous faites encore au Québec dans cette destructrice économie de marché. Allez à Cuba ou en Corée du Nord, vous y serez heureux comme un pape.

@MB

Non, vous ne les avez pas lus.

Sinon, vous auriez vu qu’ils vont dans le sens de la réflexion proposée dans le billet de M. Duhamel : «LE QUÉBEC ET L’ÉCONOMIE DU FUTUR».

Réflexion et orientation économique avec lesquelles vous avez manifesté d’abondance votre enthousiasme et votre accord.

« Bravo, espérons que nous saurons profiter de nos forces et que nous investirons nos resources dans les industries du futur et non celles du passé. » MB

@ Raymond Campagna :

Et j’espère que tu as pris le temps de bien lire pour réaliser que ton raisonnement est faux.

@ Etienne:

Tu a été écouter l’entrevue de Russ Robert qui d.montre que tu as tort de te préoccuper du déficit commercial ?

Car moi, contrairement à toi, je ne suis pas aveuglé par une idéologie mais j’utilise ma raison.

M. Perron–

Quelle chance que je n’etais pas en train de boire de cafe en lisant votre commentaire (n. 25), je l’aurais recrache en riant et aurais eu a m’acheter un nouvel ecran. Je vous assure que mes connaissances en economie sont plus que modestes: comme je l’ai deja ecrit, je n’ai jamais suivi de cours d’economie de ma vie. Merci du compliment, tout de meme.

Toutefois, je suis chercheur dans un champ des sciences humaines, et suis tres conscient des ecueils methodologiques a eviter: en particulier, il faut examiner les faits avec l’esprit le plus ouvert possible: si au contraire on les aborde avec l’esprit deja decide, il est trop facile de ne retenir que ces faits qui soutiennent ce que l’on a deja en tete. C’est un peril de toute recherche scientifique, bien sur, mais dans les sciences humaines il est beaucoup plus difficile d’examiner un probleme sans prejuges ou idees preconcues. Je suis tres attire par la dichotomie que propose Karl Popper afin de distinguer l’hypothese scientifique du dogme: il est possible en principe de demontrer de la premiere qu’elle est fausse, en la confrontant a divers faits observes, tandis que le second, par definition, est a l’epreuve de tout fait.

Parlant de dogmes, M. Gagnon est non seulement un ideologue attache aux siens (il est tres clair que la droite americaine est infaillible a ses yeux, meme s’il ne comprend rien a ce qu’elle dit), mais un plagiaire en plus. S’il ne se croit pas capable de convaincre autrui (meme quelqu’un d’aussi ignare en economie que moi) au moyen de ses propres arguments, qui suis-je donc pour soutenir le contraire? Pour une fois que lui et moi sommes d’accord…

@ Etienne:

Si j’étais un idéologue je ferais comme vous, j’affirmerais des truc en me préoccupant pas des connaissances.

En fait ma démarche c’est de l’anti-idéologie.

L’idéologue c’est toi qui réfute les arguments contre le mercantilisme sans être capable d’avancer le moindre argument.

Une attitude probablement causé par ton ignorance des principes économies fondamentaux.

@Etienne

Je doute très fortement de sa capacité de compréhension de votre dernier paragraphe.

Aux lecteurs:

Je vous offre gratuitement (et Milton Friedman qui disait que rien n’est gratuit! Voici la preuve du contraire) ce petit guide de traduction du gagnonesque (langue semblable au francais, mais aux regles d’accord et orthographiques fort fluctuantes) au francais:

« Ideologue »=Quiconque ne croit pas que la droite americain est la verite divine.

« Anti-ideologie »= Ce qui promeut la Verite, plagiat compris.

« Sans etre capable d’avancer le moindre argument »=Sans accepter que la droite americaine est la seule et unique verite.

« Principes economiques fondamentaux »=Ce que dit la droite americaine =La Verite.

P.S. Le pire, c’est que je ne plaisante pas. Ayant deja compare M. Gagnon a un communiste et un integriste musulman, je m’en voudrais de ne pas signaler que le mot « Ignorance », chez lui, ne signifie pas quelque chose comme, par exemple, ne pas savoir la difference entre un deficit commercial, un deficit budgetaire et le mercantilisme: non, pour lui, « Ignorance » signifie ne pas savoir que la droite americaine est la lumiere et la verite. Et ce glissement semantique me fait beaucoup penser au sens d' »ignorance » parmi les Brahmanes de l’Inde Classique, pour qui l’ignorance (en sanskrit AVIDYA, pour les curieux) signifiait « Ignorance de l’hindouisme » (puisque rien en dehors de l’hindouisme n’avait d’importance). Comme quoi les fanatiques se ressemblent partout…

@ Etienne:

Encore une fois, tu parles beaucoup mais tu n’est pas capable d’avancer le moindre argument relatifs à la discussion.

Tout ce que tu fais c’est dévier le débat en faisant des attaques personnelles. Probablement parce que tu n’es pas capable d’infirmer les points qui ont été avancés.

Un idéologue c’est quelqu’un qui croit en quelque chose sans être capable de défendre son point de vue. Un idéologue croit sans se poser de question, sans avoir d’argument et peu importe les faits il continuera de croire.

C’est exactement ce que tu fais. J’apporte des arguments mais tu refuses de les accepter parce que tu est pris dans tes idéologies et ton dogmatisme.

Chez toi la raison n’a pas sa place dans ton discours, Pour toi droite = mal, fin de la discussion, comme un vrai idéologue.

J’ai déjà été un gogauche, moi aussi j’ai déjà été aveuglé par une idéologie et je refusais systématiquement de m’ouvrir aux opinions contraires.

Mais un jour j’ai écouter ce que l’autre camp avait à dire. J’ai eu le choix de me fermer les yeux et de me boucher les oreilles et de m’en remettre à mon idéologie. Mais j’ai décidé d’écouter et d’utiliser ma raison au lieu de me reposer uniquement sur mes dogmes. Ce jour là j’ai compris beaucoup de chose.

Peut-être qu’un jour tu seras capable de faire ce genre de démarche intellectuelle qui demande un certain courage à cause de la remise en question qu’elle impose.

D’ici là ton idéologie va sans doute faire en sorte que tu substitueras les attaques personnelles aux arguments.

D’ici là tu continueras a penser que la loi de l’offre et de la demande sont des idées de droite. Une réflexion tout aussi ridicule que d’affirmer que la gravité est une idéologie de droite.

@ Etienne:

En passant, malgré ton obsession irrationnelle pour la droite américaine, force est de constater qu’elle a fait en sorte que les américains sont plus riche que les québécois.

Mais pour beaucoup de gens des québécois riche c’est mal, car pour beaucoup de gens, les québécois son né pour un p’tit pain.

Mercantilisme et non mercentilisme Gagnon.

Faut pas être fort en économie pour prétentdre que le Nunavut…enfin, vous savez le reste.

« des québécois (sic) riches c’est mal. » Cré Gagnon, mon dieu que tu es arriéré.

Tu n’étais pas curé dans une vie antérieure toi?

Ça me fait rire les gens qui parlent de la richesse de Américains vs les Canadiens ou les Québécois. QU’est-ce que j’en ai à foutre de la richesse des autres. Je me préoccupe davantage de ma propre richesse.

Je suis en mesure de dire, humblement cela va s’en dire, que je suis probablement aussi riche que la majorité des Américains et peut-être même plus riche. Alors, quand je vois nos savants ergoteurs (Gagnon, MB et d’autres) orgasmer sur la prétendu richesse des Américains. Je veux qu’ils sachent qu’il y a un blogueur sur ce site, en l’occurence moi-même, qui est aussi riche sinon plus riche que la majorité des Américains.

Je terminerais en disant que la richesses des autres ne m’a jamais permis d’engraisser mon patrimoine et que ceux qui font l’étalage de la richesse des autres sont probablements en manquent de quelques avoirs.

M. Gagnon–

Je deroge a ma propre regle et vais, pour *une* fois, repondre directement a vos questions et commentaires.

Ou ai-je ecrit que « droite=mal »? Au contraire, dans le dernier paragraphe de mon commentaire 11, j’ai bien dit qu’il ne faudrait pas rejeter en bloc la droite americaine parce qu’un de ses defenseurs (vous) a ete surpris en flagrant delit d’ignorance.

Tandis que la gauche, pour vous, est *tout entiere* dans l’erreur, par definition: dans votre commentaire 17 vous concluez en disant a Jacques Noel que l’election americaine de l’an 2000 n’a ete truquee qu’aux yeux de la « gogauche »: en effet. Se pourrait-il que la gauche aurait RAISON de le croire?

Manifestement, l’idee que la gauche n’est pas *inevitablement* dans l’erreur ne vous a jamais traverse l’esprit. En ce sens votre definition de l’ideologue (tres juste, mais sans la moindre faute d’orthographe ou de grammaire: entre nous, ou l’avez-vous volee?) vous va comme un gant.

Passons a l’economie: J’ai ecrit (commentaire 19, second paragraphe) que les inquietudes de Buffet pour ce qui est du deficit commercial americain ne font pas de lui un mercantiliste: figurez-vous que je n’en suis pas un non plus. Les mercantilistes croyaient certes en l’importance d’un surplus commercial: mais c’est une erreur d’en conclure que les non-mercantilistes y sont indifferents (et en passant, un economiste americain de droite, Paul Craig Roberts, ancien sous-secretaire au Tresor sous Reagan, est tres inquiet du deficit commercial americain: cela fait-il de lui un gauchiste ou un mercantiliste?).

Pour ce qui de votre profession de foi (38) en la droite americaine, elle est doublement viciee: d’une part l’existence d’une correlation (droite et richesse) n’est pas la meme chose qu’un lien demontre de cause a effet, et d’autre part, etant donne que pour une bonne partie du vingtieme siecle le Quebec etait bien plus a droite que les Etat-Unis (pendant toute l’epoque du NEW DEAL des annees trente, par exemple), un gauchiste pourrait soutenir qu’au contraire, c’est au plus grand role de la gauche chez eux que les americains doivent leur richesse.

@ C. Perron :

Faut pas être fort en économie pour dire qu’un salaire revenu de 28 231$ est supérieur à un revenu de 24 948$ ?

Ha bon, on n’a pas du apprendre la même chose dans nos cours de mathématique.

Je souligne encore une fois ta fraude intellectuelle dans la manière dont tu me cite.

Tu me fais dire: « des québécois riches c’est mal. »

Alors que j’ai dit: « Mais pour beaucoup de gens des québécois riche c’est mal, car pour beaucoup de gens, les québécois son né pour un p’tit pain. »

La manupilation et le mensonge, c’est tout ce qu’il ne reste pour argumenter.

De plus, voici ce qu’a dit Pauline Marois sur la richesse des Québécois:

« Les Québécois sont moins riches que les Canadiens et beaucoup moins riches que les Américains »

Si tu ne désire pas que la province soit riche, alors n’exige pas davoir des programme sociaux mur à mur. On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre.

Le plagiaire Gagnon ne se rend même pas compte que c’est lui, le fraudeur intellectuel.

Pour éclairer les lecteurs qui ignoreraient ce qu’est un plagiaire ou un fraudeur intellectuel, c’est un individu qui s’approprie le texte des autres sans le mettre entre guillemets ou en citer la source.

C’est faire croire que ce texte vient de soi.

C’est voler le fruit du travail d’un autre pour faire croire que c’est le sien.

« Si tu ne désire pas que la province soit riche, alors n’exige pas davoir des programme sociaux mur à mur. » (D. Gagnon)

Donc, si on désire que la province soit riche, il faut exiger d’avoir des programmes sociaux mur à mur!!!

Je ne t’ai pas mal cité Gagnon, mais j’avais pas le goût de te citer au complet, c’est annuyant de reprendre in extenso tes âneries. La prochaine fois, si j’écrit une partie seulement de tes élucubrations sache que c’est l’entièreté que je cite.

Sache que pour l’honnêteté intellectuelle tu repasera. Je n’ai jamais cité de chiffres. D’où prend tu les chiffres suivants 2823l$ et 2494$. Jamais je n’ai cité ces chiffres.

Ce que Pauline a dit, ne me concerne pas. Je suis aussi sinon plus riche que la majorité des Canadiens et des Américains.

Les programmes sociaux sont demandés par la population à leurs politiciens, sinon ils n’existeraient pas.

Pis ce n’est pas prêt de changer. Pis un jour, si ce n’est pas déjà arrivé, tu sauras bien en profiter de ces programmes sociaux. Pis laisse moi te dire, que tu ne cracheras pas dessus. Alors, arrête de lever le nez sur ces programmes.

@ Raymond Campagna:

C’est amusant 🙂

Quand Campagna est À cour d’argument, il se livre à des attaques personnelle pour tenter de faire dévier le débat.

C’est probablement sa manière d’avouer qu’il a tort.

De plus, si tu prenait le temps de me lire, je ne dit pas que je veux des programme sociaux mur à mur. Je dis que nominalement, ceux qui en veulent devrait aussi souhaiter un enrichissement du Québec.

@ C. Perron:

Tu m’a attribuer les propos suivant:

« des québécois riches c’est mal. »

Alors que j’ai dit:

« Mais pour beaucoup de gens des québécois riche c’est mal, car pour beaucoup de gens, les québécois son né pour un p’tit pain. »

LA manière dont tu as rapporter mes propos déforment complètement le sens de mon message. C’est une tactique que tu utilise quand tu n’as plus d’argument.

Et j’ai démoli ton affirmation sur la richesse en te donnant les statistique actuelle.

@ Etienne:

Ton point sur l’importance du déficit commercial a été taillé en pièce.

Le déficit commercial ne préoccupe que les adepte du mercantilisme, un principe économiques qui a été abandonné depuis plusieurs centaine d’année.

Russ Robert explique pourquoi le déficit commercial n’est pas une statistique importante:

http://www.antagoniste.net/?p=2765

En passant, le New Deal a été un frein à l’économie américaine qui n’a pas fait moins qu’on pense contre la grande dépression.

http://www.econtalk.org/archives/2007/06/shlaes_on_the_g.html

Mais tant et aussi longtemps que tu considérera la droite américaine comme étant le mal, je doute qu’un débat rationnel soit possible avec toi.

Parce que le point final À retenir, c’est que la droite américaine reste de loin préférable au socialisme à la Québécoise.

Il me semble de voir M. Gagnon refuser et cracher sur un programme social; C’est inimaginable! Voir impossible! Puisqu’il prône le profit de l’individu, donc il irait à l’encontre de lui même en en profitant pas.

Une chose est sûre il est impossible qu’il n’en profite pas ne serait-ce que l’assurance auto , la santé et ses études payées par son gouvernement interventionniste qu’il déteste parce qu’il est intervenu pour payer ses études.

@ Yvon Fleurent:

J’aimerais bien me dissocier de l’assurance auto, santé et médicament du gouvernement mais la chose est impossible.

D’ailleurs en tant qu’ex-étudiant, je peux dire qu’on aura facilement pu augmenter mes frais.

Gagnon a écrit « j’ai démoli ton affirmation »

La seule affaire que tu as démoli sur ce blogue c’est ta crédibilité. Rappelle toi… »Le Nunavut est… »

@M. Pierre Duhamel,

Pourquoi M. Duhamel refusez-vous de publier la vérité?

Je vous ai envoyé un post dénonçant ce plagiat, mais vous l’avez refusé.

Je n’ose croire que vous voulez protéger D. Gagnon.

Il faudrait le dire ouvertement. Question d’être honnête envers tous.

Merci.

Désolant de voir à quel point les Noel, Perron, Fleurent et Campagna se fâchent vite quand on est pas d’accord avec eux. Ca insulte vite ces gens-là; vous me faites penser à des enfants de 6 ans qui sont dans leur phase «pipi-caca».

M. Perron: qu’est-ce que votre richesse a à voir dans la discussion ? On s’en contrefout royalement.

À MB

Je n’ai pas parler de ma richesse, j’ai dit que je suis aussi riche sinon plus que la majorité des Américains et Canadiens que toi et ton homonyne Gagnon ne cesser de
vanter comme le but ultime dans la vie. Il y a d’autres chose que l’arginnn dans la vie.

Te mettre les points sur les i et la barre sur le t, n’est pas me facher, seulement rétablir la vérité.

Comme de nier par exemple que « Le Nunavut est aussi riche que l’Ontario. » Si tu es d’accord avec cette assestion, les Perron et als aimerions le savoir pour connaître ton grand degré de culture économique.

Allez, es-tu d’accord avec l’assertion de Gagnon?

M. MB,

Vous avez écrit; « Désolant de voir à quel point les Noel, Perron, Fleurent et Campagna se fâchent vite quand on est pas d’accord avec eux. Ca insulte vite ces gens-là; vous me faites penser à des enfants de 6 ans qui sont dans leur phase «pipi-caca». »

Dans un premier temps, je vous dirais que ces mots, les votres, sont déjà des insultes et dans un deuxième temps, pour ce qui est de la phase pour les enfants vous, vous trompez.

Ma seule intervention de ce billet avant votre #55 est le #49.

Alors décrivez ce qu’il y a d’insultant, d’enfantin, et aussi décrivez comment vous trouvez que je suis fâché dans mon texte #49.

Regardez vos propres interventions M. MB ici, vous dénigrez Noel et Campagna.

Alors relisez tous les billets de 1 à 55 et demandez vous lesquels sont enfantins.

Attention de ne pas faire de projection si vous savez ce que ce mot veut dire.

C’est le Nunavut et l’Alberta avec leur grande richesse qui paient de la péréquation aux autres provinces du Canada, y compris à l’Ontario.

Tout le monde sait ça, voyons donc!

Hein MB?

@ C. Perron:

C’est ta crédibilité qui a soufert en refusant d’admettre qu’au Nunavut les salaires étaient supérieurs.

@ Raymond Campagna :

Je suppose que tu es incapable de contredire le commentaire 17, voilà pourquoi tu tentes futilement de dévier le débat.

Voilà comment tu peut être intellectuellement malhonnête Gagnon. Essaies de trouver sur ce blogue où j’aurais nier qu’au Nunavut les salaires étaient supérieurs.

Ne me parle plus jamais d’honnêteté intellectuelle Gagnon, tu es épouvantable.

J’ai simplement ridiculisé ta phrase devenu célèbre par ton insignifiance i.e.; Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario. Je n’ai jamais ajouter rien d’autre.

@ C. Perron :

C’est facile à trouver. Dans pas mal touts tes messages depuis une semaine c’est uniquement de ça que tu parles.

Parlant de gens malhonnète, je n’ai jamais dit: « Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario ».

J’ai dit:

“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.

Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

Un revenu réel personnel disponible par habitant de 28 231$ contre 24 948 $ en Ontario.”

Si tu tronque ma citation c’est uniquement pour te sauver la face. Car dans la citation il est clair et évident que je parle des salaires et rien d’autre.

Il y a un proverbe chinois pour décrire ton attitude…

Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt.

M. Perron: ce qu’on dit c’est que le Québécois moyen est plus pauvre que l’Américain moyen. On se fout des cas d’espèces individuels, le vôtre, le mien. Donc votre richesse n’a rien à voir dans la discussion. Et cessez d’être méprisant envers les gens qui ne pensent pas comme vous.

M. Fleurent: au fil des jours dans ce blogue vous nous avez traité M. Gagnon et moi de Gratton, de BS, d’ignorants et quoi encore. Lâchez-moi avec votre commentaire 49 et regardez l’ensemble de votre «oeuvre».

M. Gagnon,

Vous prétendez que M. Campagna est incapable de contredire VOTRE commentaire # 17.

« Je suppose que tu es incapable de contredire le commentaire 17, voilà pourquoi tu tentes futilement de dévier le débat. » (David Gagnon)

Dans votre intervention, # 17 sur 25 lignes, 5-lignes sont écrites par vous-même M. Gagnon.

Ces 5 lignes ont un minimum de 11 fautes d’orthographe sans parler de celles de syntaxe.

Dans les 2 autres grands paragraphes plagiés, 20 lignes, aucune faute.

Vous prétendez aussi que je suis incapable de me servir du WEB et de Google M. Gagnon.

Voici où vous avez copié ces deux paragraphes;

http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20061012162143AABXXNz

Ce commentaire #17 est un PLAGIAT qui se retrouve en texte intégral dans au moins 8 oui HUIT pages sur le WEB, sans compter la vôtre M. Gagnon.

Gare à celui ou celle qui osera censurer ce commentaire. Je ne suis pas né de la dernière pluie.

« David Gagnon a écrit :
11 février 2008 à 5:35
@ C. Perron :
C’est facile à trouver. Dans pas mal touts tes messages depuis une semaine c’est uniquement de ça que tu parles.
Parlant de gens malhonnète, je n’ai jamais dit: “Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario”.

J’ai dit:
“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.
Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

Un revenu réel personnel disponible par habitant de 28 231$ contre 24 948 $ en Ontario.” » (David Gagnon)

Donc M. Gagnon a dit que le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

Ça fait comment de temps de temps que sa dure ta farce?

Ta crédibilité est chez le Diable.

J’ai dit: (David Gagnon)
“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.
Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

J’ai dit: (David Gagnon)
“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.
Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

J’ai dit: (David Gagnon)
“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.
Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

J’ai dit: (David Gagnon)
“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.
Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

J’ai dit: (David Gagnon)
“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.
Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

J’ai dit: (David Gagnon)
“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.
Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

J’ai dit: (David Gagnon)
“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.
Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

J’ai dit: (David Gagnon)
“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.
Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

Quand on dit que les étudiants (et j’en doute) ne savent pas lire…

« ce qu’on dit c’est que le Québécois moyen est plus pauvre que l’Américain moyen. » (MB)

Où avez-vous vu qqn soutenir le contraire?

Même si vous le répétez encore 100 fois, le Québécois moyen ne deviendra ni plus pauvre ni plus riche.

Alors prenez un bon verre de lait chaud et dormez bien.
——————

Écrivez donc que le Nunavut est plus riche que l’Ontario et qu’avec l’Alberta, le Nunavut paie de la péréquation aux autres provinces, y compris l’Ontario.

C’est comme ça que ça marche : les plus riches paient de la péréquation aux plus pauvres.

Comme vous prenez vos informations de David Gagnon, vous pouvez certainement nous donner le montant ou le % versé par le Nunavut pour assumer ses responsabilités canadiennes.

Merci d’avance de vos habituelles lumières.

« Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario. » (D. Gagnon)

David Gagnon peut certainement trouver les chiffres pour informer les ignares du montant ou du % que le Nunavut paie en péréquation.

Les lecteurs du Nunavut et du reste du pays (ROC)sont avides de connaître cette information capitale, à la veille d’une campagne électorale fédérale.

@ Yvon Fleurent :

Les 2 paragraphes viennent de wikipedia…

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mercantilisme

Mais tout comme Campagna, tu est toi aussi incapable de contre argumenter le commentaire 17 alors tu essayes de dévier le débat avec des trucs complètement futiles.

Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt.

@ Yvon Fleurent:

Oui quand on parle des salaire le Nunavut est plus riche que l’Ontario.

Un revenu réel personnel disponible par habitant de 28 231$ contre 24 948 $ en Ontario.

28 231$ > 24 948 $

En quelle année du primaire on apprend ce genre de chose déjà ?

Rappel à David Gagnon:

“Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.” (D. Gagnon)

David Gagnon peut certainement trouver les chiffres pour informer les ignares du montant ou du % que le Nunavut paie en péréquation pour assumer sa part canadienne.

Les lecteurs du Nunavut et du reste du pays (ROC)sont avides de connaître cette information capitale, à la veille d’une campagne électorale fédérale.

Le post #17 de David Gagnon n’est pas un commentaire, mais un grossier plagiat que Étienne a réduit en miettes (#19 et #43)

Gagnon, je n’ai jamais contesté ta citation que je ne reprendrez pas ici. Je ne conteste que le milieu de ta citation concernant le Nunavut, tu la connait j’espère?

Tu peux bien écrire sept phrases dans une citation si ça te chante mais si une des sept est idiote, permet moi alors de te le dire.

Tu ne pourras jamais empêcher un blogueur de dire ce qu’il croit être juste. Ta phrase « Le Nunavut… » est LA PHRASE la plus stupide que j’ai lu sur le net. Elle vient de toi, elle te restera collé à la peau jusqu’à la fin de ce blogue.

Quant à toi MB, fiche-moi la paix avec ma richesse, je n’en ai pas. Je suis à l’aise et c’est tout. Mais, que veux-tu je suis aussi, sinon plus riche que… me semble que ce n’est pas dure à comprendre ça.

Quant au mépris que je pourrais avoir envers certains blogueurs, je pense que tu dis vrais.

En passant je t’ai posé une question, est-ce que tu es d’accord avec l’assertion de Gagnon à l’effet que « Le Nunavut… »?

Le monde, selon David Gagnon

La compagnie «Illusion» vaut 700 000$. La moyenne de salaire de ses 3 employés est de 17$/heure.

La compagnie «Réalité» vaut 10 000 000$. La moyenne de salaire de ses 50 employés est de 16.90$/heure

Conclusion du pseudo-expert:

Chez «Illusion» on travaille 1 heure de plus que chez «Réalité»

«Illusion» est aussi plus riche que «Réalité»

Un revenu de 17$ contre 16.90$ pour «Réalité».

M. Gagnon,

Envoyez votre texte intégral à l’Académie de la langue française et jamais vous n’aurez le courage de publier leur verdict ici.

Je connais la grammaire et la langue française bien mieux que vous, et M. Campagna encore bien mieux que moi.

Votre texte intégral dit que le Nunavut est plus riche que l’Ontario, et ce sans égard aux salaires un point c’est tout.

C’est ce que votre texte dit.

Arrêtez de niaiser et faites vérifier comme je vous ai dis.

Ho, un simple prof de Français suffirait.

Projection.

« Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt. » (David Gagnon)

Avez-vous remarqué M. Gagnon que vous regardez seulement le doigt jamais la lune depuis toujours.

Le meilleur exemple est que vous regardez seulement le doigt dans vos commentaires sur le Nunavut, rien d’autre.

J’oubliais M. Gagnon.

Le doigt, là où vous vous le mettez, est la seule chose que vous pouvez voir.

@ Raymond Campagna et C. Perron :

Au unavut on travaille plus et on est aussi plus riche. C’est aussi simple que ça, il n’y a même pas de débat autours de cette question les chiffres sont clairs:

28 231$ > 24 948 $

Je vous mets au défi de me prouver le contraire. Prouver moi que les salaires en Ontario sont supérieurs à ceux du Nunavut. Car dans ce débat vous avez écrit plusieurs dizaines de messages sans être capable d’apporter le moindre argument. Vous dites que je n’ai pas raison mais:

28 231$ > 24 948 $

La stupidité ici vient de ceux qui refuse d’admettre que j’ai complètement raison dans l’affaire du Nunavut. Les travailleurs sont plus riches qu’en Ontario car les travailleurs gagnent plus qu’en Ontario.

En passant Campagna dans ton exemple, on peut dire que les employé de la compagnie illusion sont plus riche que les employés de la compagnie Réalité. C’est exactement ce que j’ai dit sur le Nunavut.

Peut-importe comment tu essayes de tourner ça, tu t’enfonse en refusant d’admettre que j’ai raison: au Nunavut les gens font un salaire supérieur à ceux de l’Ontario.

28 231$ > 24 948 $

¨Pauvre David Gagnon.

Le grotesque de son affirmation et ses ridicules «sparages» le suivront pour toujours.

C’est le plus comique: Internet garde la mémoire de tout.

Même du vide intellectuel et de l’in-signifiance.

« Le Nunavut (pas les travailleurs) est AUSSI plus riche que l’Ontario. »

Tu es pris avec cette phrase jusqu’à le fin de tes jours. Amen.

Tu dis « Prouver moi que les sa… » Gagnon, je n’ai vraiment rien à prouver. Pour dire vrai je m’en contrefiche. Mais je sais une chose par exemple, l’Ontario est AUSSI plus riche que le Nunavut.

@ C. Perron :

J’espère bien que je suis « pris » avec cette phrase car je la revendique.

je la revendique car elle sera vraie tant et aussi longtemps que tu n’aura pas prouver que les salaires en Ontarions sont supérieurs à ceux du Nunavut.

Jusqu’à preuve du contraire, j’ai raison.

Gagnon sait très bien qu’il a tort.

Il ne l’avouera jamais parce qu’il réagit comme un ado «full fru» qui est trop orgueilleux pour avouer qu’il a commis une erreur.

C’est la réputation qu’il traîne d’un blog à l’autre.

Je le laisse donc avec sa certitude d’avoir raison.

Je m’en fous.

Je n’ai plus de plaisir à lire ses radotages.

Il s’est ridiculisé lui-même.

Alors, David Gagnon:

«See you in the funnies!!!»

«See you in the funnies»!

M » Campagna a raison.

M. Gagnon restez seuls avec vos incompréhensions, moi je laisse avant de passer pour ce que vous êtes.

Tu ne comprends vraiment pas Gagnon. Ta phrase concerne une région le Nunavut que tu dis être plus riche qu’une autre ie. l’Ontario.

Revendique là mon cher, je te la laisse, sauf que cette phrase est ridicule et que son auteur l’est autant.

@ Raymond Campagna:

Alors, tu peux prouver que j’ai tort ? Tu à des chiffres d.montrant que les salaire en Ontario sont supérieur à ceux du Nunavut ?

@ Yvon Fleurent:

Toi aussi, ne te défile pas, fait la preuve qu’en Ontario on gagne plus qu’au Nunavut.

@ Perron:

Tu as des chiffres démontrant que les salaires sont supérieurs en Ontario ?

Que vient faire les salaires dans ta phrase « Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario »? C’est nouveau de parler des salaires maintenant?

@ C. Perron :

Ma phrase phrase parle uiquement des salaires et de rien d’autre.

“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.

Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

Un revenu réel personnel disponible par habitant de 28 231$ contre 24 948 $ en Ontario.”

Si dans cette phrase tu vois autre chose qu’une discussion sur les salaires c’est qur tu as mal lu.

Alors Campagna, Fleurent et Perron vous pouvez me prouver qu’en Ontario les salaires son supérieur au Nunavut ?

Bonne chance !

Je ne parle pas de salaire je dis que ce n’est pas vrai que le Nunavut est plus riche que l’Ontario. Rien à voir avec les salaires.

Finalement c’est à toi de prouver que le Nunavut est plus riche que l’Ontario. Pas facile à prouver hein!

@ C. Perron :

Je me fou que tu ne parle pas du salaire car moi c’est UNIQUEMENT du salaire que je parlais. VA relire ma citation, nulle part je ne parle d’autre chose que du salaire.

Donc tu admets que j’ai raison ?

Petite info

« Au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario et on est aussi plus riche. Au Nunavut on est plus riche parce qu’en travaillant plus, les gens font des salaires supérieurs. » (David Gagnon 9 février 2008 à 2:18)

Merci Yvon Fleurent de confirmer ce que je disais.

Je parle de salaire alors que Perron parle de je ne sais pas trop quoi.

@ Yvon Fleurent

On apprend que le ministre Flaherty doit refaire tout le budget qu’il doit présenter, depuis qu’il a pris connaissance des informations de David « Nunavut » Gagnon, concernant la pauvreté de l’Ontario.

Perron, y parle de ta phrase stupide Gagnon « Le Nunavut est aussi… »

Ta citation apparait dans le billet Travaillez-vous aujourd’hui de M. Duhamel #8 le 4 janvier à 8,48hr.

Correction

Scoop.

L’Ontario est secouée il parait que le Nunavut est plus riche selon un expert.

Selon lui au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario, on est aussi plus riche.
Au Nunavut on est plus riche et les gens font des salaires supérieurs.

« Je parle de salaire alors que Perron parle de je ne sais pas trop quoi. »

Amnésique, en plus.

Allo!

L’Ontario est aussi plus pauvre que le Nunavut. (Gagnon)

@ C. Perron:

Dans ma phrase: “Le Nunavut est aussi…” je parle uniquement de salaire et de rien d’autre !

@ Yvon Fleurent:

Tu as un lien démontrant que j’ai tort sur els salaire, qu’ils sont plus élevé en Ontario ?

Parce que sans cette pruve ça tient toujours:

“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.

Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

Un revenu réel personnel disponible par habitant de 28 231$ contre 24 948 $ en Ontario.”

J’attends toujours votre démonstration que ja’ai tord les boys, bonne chance 😉

Dans ma phrase: “Le Nunavut est aussi…” je parle uniquement de salaire et de rien d’autre ! » (Gagnon)

C’est faux.

S’il avait parlé uniquement de salaire, il n’aurait pas mentionné la richesse.

David Gagnon ignore la définition des termes ou il ment sciemment.

«Salaire» et «richesse» ne sont pas des synonymes et dénotent des concepts différents.

Ainsi, le salaire est la somme d’argent payable régulièrement par l’employeur (personne, société, État) à la personne qu’il emploie (opposé à émoluments, honoraires, indemnités). (Dict. Robert)

Alors que, en termes d’Économie politique, «La richesse publique» désigne le produit du sol, de l’industrie et du commerce d’un État.
On dit dans un sens analogue : La richesse des nations. (Dict. Acad. française)

Même s’il prétend ne parler que de salaires, il parle de la richesse du Nunavut et de la pauvreté de l’Ontario.

Ce qui est écrit est écrit. Ses convulsions intellectuelles ne changeront rien au sens des mots.

Scripta manent!

Meilleure chance la prochaine fois.

Fallait le dire Gagnon que dans ta phrase « Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario » tu parlais de salaire.

Je ne pouvais pas deviner moi…lol

@ Raymond Campagna:

On peut évaluer la richesse sur la base du revenus…

C’est tellement évident qu’il est dommage qu’il faille le préciser…

@ C, Perron:

Wow… Tu dis qu’il était impossible pour toi de deviner que je parlais des salaires…

Prends le temps de lire:

“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.

Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

Un revenu réel personnel disponible par habitant de 28 231$ contre 24 948 $ en Ontario.”

Je ne pouvais pas deviner moi…lol

Je riais de toi Gagnon. « lol » ça veux dire Laughing Out Laud, rire à gorge déployé.

« On peut évaluer (…) » (gAGNON)

La richesse d’un État ne s’évalue pas en tenant compte uniquement de la moyenne du revenu, mais elle doit prendre en compte d’autres facteurs.

Économie plitique 101.

C’est tellement évident qu’il est dommage qu’il faille le préciser…

Les blogueurs n’auront jamais vu quelqu’un comme David Gagnon se ridiculiser avec autant d’acharnement.

@ Raymond Campagna:

Je n’ai jamais comparé la richesse de ces 2 provinces, j’ai comparé le revenu réel personnel disponible par habitant. Apprends à lire.

Le seul ici qui se ridiculise c’est toi en refusant d’admettre que tu as mal lu ma phrase avant de la critiquer.

“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.

Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

Un revenu réel personnel disponible par habitant de 28 231$ contre 24 948 $ en Ontario.”

Ou dans cette phrase je parle d’autre chose que de revenu réel personnel disponible par habitant ?

Nulle part !

Un revenu provient du salaire ET de ses biens.

Dans ta fameuse et fumeuse citation tu aurais dû mentionner le mot salaire. Nulle part nous ne voyons ce mot.

La prochaine fois, écrit donc francement ce qui tu as à dire au lieu de picosser tout le monde avec tes élucubrations genre « Le Nunavut… ».

En un mot comme en mille, pense avant d’écrire.

« Je n’ai jamais comparé la richesse de ces 2 provinces » (Gagnon)

D’abord, le Nunavut n’est pas une province.

Deuxio, faudrait apprendre la dénotation et la connotation du lexique français pour éviter de dire une ânerie comme

« Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario » (Gagnon)

Pitoyable.

Personne, jamais personne, je dis bien personne sur ce billet et sur les autres, personne dis-je ne t’as jamais obstiné pour tes chiffres de 28231$ et 24948$. Alors, dis-moi pourquoi tu t’accroche à ces chiffres comme un naufragé en plein océan s’accroche à son flotteur. Tu es bizarre Gagnon. Vraiment bizarre.

Pour quelqu’un qui se noie le ridicule n’existe plus.

Notre expert en Nunavut n’a rien dit sur le Nunavut à l’exception de sa célèbre déclaration sur la richesse et les salaires, qu’il a écrite pour me planter. Il n’y connais rien.

Il ne sait pas non plus que les gens du Nunavut qui augmentent considérablement les heures travaillées sont des pauvres autochtones qui vivent du terroir et ne gagnent presque rien car ils font du troc dont statistique Canada n’est pas capable d’évaluer la valeur.

Voilà pourquoi il ne sait pas que la plupart des 5,000 gros salaires qui formes la presque totalité des salaires du Nunavut sont déposés dans des banques au Québec, en Ontario et les provinces.

Donc il ne sait pas que ce sont des gens du Québec et des provinces qui gagnent ces salaires et que cet argent ne va pas au Nunavut.

Donc la richesse dont il parle enrichit les provinces et non pas le Nunavut.

Ça va mal au Québec, les experts en Nunavut ne savent pas lire ni écrire et ne connaissent pas le Nunavut.

@ C. Perron:

Pourquoi tu pense que j’écris « revenu réel personnel disponible par habitant » en caractère gras ?

En passant un revenu n’inclus pas les biens mais tes entré d’argent. Dans ta déclaration de « revenus », tu ne déclarent pas la valeur de tous tes biens.

Un revenu c’est que rapporte un capital, un fonds, une rente, un travail…

@ Raymond Campagna:

Définition de riche:

Qui possède qqch. en abondance.

Donc si je te dis qu’au Nunavut les revenus sont supérieurs à l’Ontario…

Voici la citation complète qui donne le sens au terme « riche » utilisé.

“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.

Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

Un revenu réel personnel disponible par habitant de 28 231$ contre 24 948 $ en Ontario.”

Tu vois, si tu sais lire tu peut facilement voir que le terme « riche » utilisé ici était utilisé pour comparer les différents niveau de revenus. Je dit que Le Nunavut est plus riche que l’Ontario et la phrase suivante j’explique dans quel contexte le Nunavut est plus riche.

Ne pas être capable de faire ce constat est un signe de carences prononcées en lectures.

Front de boeuf.

Il peut continuer mais il va avoir de plus en plus l’air d’un ignare, par ce qu’il ne sait pas ce qu’il dit. Comme pour le 4% il marche.

Et le Nunavut il ne le connais pas, moi si, et j’ai des proches qui le connaissent parfaitement.

Peut importe il peut continuer il se fera planter de façon magistrale.

Plus il avance plus il se cale de billets en billets.

C’est comment l’intelligence?

En plus, le spécialiste démontre avec insistance et acharnement son ignorance de la langue française.

Quand on est mauvais dans sa langue maternelle, on est incapable d’en apprendre une deuxième.

Maintenant on sait comment il se débrouille en anglais.

Tout ce que j’ai besoins de connaître du Nunavut pour notre discussion c’est la chose suivante:

Un revenu réel personnel disponible par habitant de 28 231$ contre 24 948 $ en Ontario.

Quand je parlais de biens, je parlais évidemment de ce que ces bien rapportent (rentes, loyers etc).

Pour notre discussion, une autre chose que tu devrais savoir c’est que l’Ontario est nettement plus riche que le Nunavut.

Quant au salaire, relis, relis et relis le billet de M. Fleurent no.107. tu vas comprendre…Enfin je l’espère.

Ma phrase phrase parle uiquement des salaires et de rien d’autre. » (Gagnon)

« Si dans cette phrase tu vois autre chose qu’une discussion sur les salaires c’est qur tu as mal lu. » (Gagnon)

“En fait je n’ai pas parlé de salaire mais de revenu réel personnel disponible par habitant. » (Gagnon)

“Tu dis que je commence à parler des salaire alors que c’est uniquement de salaire que je parle depuis le début. » (Gagnon)

« Cette citation parle uniquement de salaire et de rien d’autre ». (Gagnon)

« Je ne parle pas des SALAIRES mais des REVENUS. Apprends à lire. » (Gagnon)

« Attention, on parle de revenu ici. Les rettaité non pas de salaire mais ils ont des revenus. Encore une fois tu as parler trop vite. » (Gagnon)

« Cette citation parle uniquement de salaire et de rien d’autre » (Gagnon)

SUITE…

« .Ou dans cette phrase je parle d’autre chose que de revenu réel personnel disponible par habitant ? » (Gagnon)

« Un revenu c’est que rapporte un capital, un fonds, une rente, un travail… » (Gagnon)

« Car dans la citation il est clair et évident que je parle des salaires et rien d’autre. » (Gagnon)

« Définition de riche: Qui possède qqch. en abondance. » (Gagnon)

« Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario. » (Gagnon)

Rien de plus réel.

« Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario. » David Gagnon)

Cette phrase veut dire que le Nunavut est plus riche que l’Ontario, rien d’autre, peu importe le contexte et les autres phrases.

C’est le Français! M. Gagnon n’arrive pas à la cheville de M. Campagna pour la compréhension du français.

Dans ce cas, c’est ce que les scientifiques appellent illettré fonctionnel.

Tous les spécialistes de la question confirmeraient mon écrit.

@ C. Perron :

Un bien ce n’est pas une rente, un capital, un loyer ou un salaire. Alors l’utilisation que tu as fait de ce terme était mauvaise.

Et tout ce que j’ai dit, c’est que le revenu ET les salaires au Nuavut était supérieur à l’Ontario.

Parce qu’en plus des revenus, dans les message qui ont suivit, j’ai aussi donné le salaire hebdomadaire moyen. Encore une fois, il était supérieur en Ontario.

@ Yvon Fleurent :

Je n’ai pas dit « “Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario. »

J’ai dit:

“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.

Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

Un revenu réel personnel disponible par habitant de 28 231$ contre 24 948 $ en Ontario.”

C’est différent, aprends à lire avant de dire n’importe quoi.

C’est toi l’illettré fonctionnel qui est incapable de lire un texte de plus de 3 phrases pour déduire le contexte relatif à une affirmation.

Gagnon s’est mal expliqué:

Il fait référence aux deux éboueurs, Paniuk « Fish » Nunavut et Derwin « Richie » Ontario.

« Je n’ai pas dit ““Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.” (Gagnon)

« J’ai dit:(…)Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario. » (Gagnon)

Ah! Là c’est clair!

@ C. Perron :

Je n’ai peut rien, je m’adresse à des gens qui ne savent pas que 28 231 est plus grand que 24 948.

« Parce qu’en plus des revenus, dans les message qui ont suivit, j’ai aussi donné le salaire hebdomadaire moyen. Encore une fois, il était supérieur en Ontario. » (Gagnon)

De plus en plus lumineux!!!

Au Nunavut, on chasse plus le phoque qu’aux USA.

Aussi le Nunavut est plus riche que les USA.

Un revenu de 400 000$ contre 0$ pour les USA.

« Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario. » (David Gagnon #109)

« Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario. » (David Gagnon #102)

« Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario. » (David Gagnon #98)

« Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario. » (David Gagnon #95)

« Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario. » (David Gagnon #86)

« J’espère bien que je suis “pris” avec cette phrase car je la revendique. (David Gagnon #80)

« Au unavut on travaille plus et on est aussi plus riche. C’est aussi simple que ça, il n’y a même pas de débat autours de cette question les chiffres sont clairs: » David Gagnon #77)

Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.(David Gagnon #62)
====
Le virage économique de Pauline Marois

« Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.” (David Gagnon #56)

“Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.” (David Gagnon #64)

« Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.” (David Gagnon #74)

“Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.” (David Gagnon #74)

“Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.” (David Gagnon #93)

“Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.” (DVID GAGNON #99)

« Au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario et on est aussi plus riche. Au Nunavut on est plus riche parce qu’en travaillant plus….” (David Gagnon #102)

« Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.” (David Gagnon #108)

“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’au Koweit.
Le Nunavut est aussi plus riche que le Koweit.” (David Gagnon #110)

« Je n’ai pas dit que le Nunavut était aussi riche que l’Ontario.” (David Gagnon #123)

“J’ai dit qu’au Nunavut on travaillait plus et que par conséquent, on était AUSSI plus riche.” (David Gagnon #123)

“Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.” (David Gagnon #141)
« Un revenu réel personnel disponible par habitant de 28 231$ contre 24 948 $ en Ontario.” (David Gagnon #141)
“Cette citation parle uniquement de salaire et de rien d’autre.” (David Gagnon #141)

« Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.” (David Gagnon #154)

«Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario. » (David Gagnon #165)

« Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.” (David Gagnon #165)

=====

… mais ne sous-estimons pas les Etats-Unis

« Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.”(David Gagnon #145)

Et bien d’autres…

« Je n’ai pas dit ““Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.” (David Gagnon #117)

Mais l’expert n’a jamais dit que le Nunavut est plus riche que l’Ontario.

« Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario. » (David Gagnon #117)

@ Raymond Campagna :

Revenu personnel disponible réel par habitant
Ontario: 24 948$
Nunavut: 28 231$

Rémunération hebdomadaire moyenne
Ontario: 816,73$
Nunavut: 961,40$

@ Yvon Fleurent :

La citation complète est:

“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.

Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

Un revenu réel personnel disponible par habitant de 28 231$ contre 24 948 $ en Ontario.”

Très différent de la citation tronqué que tu présente et qui omet le contexte et la base comparative de l’affirmation.

« La citation complète est:
“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.
Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.
Un revenu réel personnel disponible par habitant de 28 231$ contre 24 948 $ en Ontario.” » (David Gagnon)

Donc M. David Gagnon déclare que le Nunavut est plus riche que l’Ontario.

Il déclare aussi que les gens du Nunavut travaillent plus qu’en Ontario.

Finalement il déclare que le revenu réel disponible par habitant est de 28,231$ contre 24,948$ pour l’Ontario.

Il a donc déclaré que le Nunavut est plus riche que l’Ontario.

Et c’est selon la grammaire française.

Dans le billet concernant Pauline Marois (voir autre page), Gagnon dit maintenant que « l’Ontario est légèrement plus riche que le Nunavut »

Allo girouette!

Ce que notre spécialiste s’abstient bien de parler, et qu’il ne sait pas c’est qu’au Nunavut c’est la grosse misère noire.

En fin de semaine, je parlais au cousin qui a vécu 4 ans au Nunavut avec sa blonde. Une maîtrise en administration, un bac en enseignement, spécialité en réseau informatique, elle avocate.

Résultat, lisant la célèbre déclaration du spécialiste il est parti à rire, se demandant; c’est quoi ce phénomène?
Ce qu’il dit :

En gros c’est un peu de chômage, du BS en masse, délinquance, alcoolisme, manque de logements, suicides.

Voilà le lot du Nunavut et la grosse argent n’est pas gagné au Nunavut. Ce qui entre dans les statistiques c’est l’ADRESSE de la paye des riches mais pas l’ARGENT de la paye, qui elle reste en provinces.
De plus ils n’achètent presque rien au Nunavut, excepté le poisson des Nunavummiut, le reste étant trop cher.

La richesse des salaires et des ressources reste dans les provinces. Presque rien ne va au riche Nunavut, excepté le BS.

Voilà pourquoi notre gourou de l’économie trouve dans les statistiques, auxquelles il ne comprend rien, que le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

Mais il n’arrêtera pas de se citer lui-même, comme grand spécialiste de la question du Nunavut.

@ Anonyme:

J’ai dit que c’était le cas lorsque l’on comparait le PIB. Mais que si on compares les revenus et les salaires, c’est le Nunavut qui se classe devant l’Ontario.

De là la prime importance de définir le critère de comparaison lorsque qu’on établit une hiérarchie entre différents éléments.

Règle élémentaire de logique.

@ Yvon Fleurent :

Tu vois, quans tu ne pètes pas les plombs tu peux comprendre. Quand on compare les revevenus (ou les salires) le Nunavut arrive devant l’Ontario. Si on avait voulu comparé le PIB, la situation aurait été inverse.

Mais comme le dit si bien mon message:

“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.
Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.
Un revenu réel personnel disponible par habitant de 28 231$ contre 24 948 $ en Ontario.”

Moi je comparais les revenus, pas le PIB.

De plus, ton afirrmation voulant que le Nunavut c’est « la grosse misère noire » est complètement ridicule et ne tient pas compte des faits. Au Nunavut les gens gagnent mieux leur vie qu’au Québec où en Ontario. Voir si les travailleurs étrangers qui vont en Alberta n’enrichissent pas la province. Désolé mais quand tu vis au Nunavut t’as pas le choix de faire rouler l’économie du Nunavut.

Et, cerise sur le gateau, tu dis que rien ne reste dans la province. C’est faux quand on sait que la croissance économique soutenue au Nunavut vient de l’exploitation des ressources naturelles. Inquiètes toi pas, les mines ne déménageront pas.

Quand tu dis connaitre des gens au Nunavut, c’est trop évident que c’est un mensonge forgé de toute pièce pour te sortir d’impasse. On parle du Nunavut depuis presque 1 mois et toi, tu viens tout juste de te rappeler que tu avais un cousin qui a vécu là… Quelle étrange coïncidence…

De plus, dans ton « histoire », quand ton cousin a vécu au Nunavut ?

Toutes les contorsions, les pirouettes, les convulsions,les gesticulations pseudo-intellectuelles de David Gagnon, pour se sortir du bourbier du Nunavut dans lequel il s’agite , rappellent la fin d’un homme enlisé dans les sables mouvants, dont voici le dénouement:

« L’enlisement, c’est le sépulcre qui se fait marée et qui monte du fond de la terre vers un vivant. Chaque minute est une ensevelisseuse inexorable. Le misérable essaye de s’asseoir, de se coucher, de ramper; tous les mouvements qu’il fait l’enterrent; il se redresse, il enfonce; il se sent engloutir; il hurle, implore, crie aux nuées, se tord les bras, désespère. Le voilà dans le sable jusqu’au ventre; le sable atteint la poitrine; il n’est plus qu’un buste. Il élève les mains, jette des gémissements furieux, crispe ses ongles sur la grève, veut se retenir à cette cendre, s’appuie sur les coudes pour s’arracher de cette gaine molle, sanglote frénétiquement; le sable monte. Le sable atteint les épaules, le sable atteint le cou; la face seule est visible maintenant. La bouche crie, le sable l’emplit; silence. Les yeux regardent encore, le sable les ferme; nuit. Puis le front décroît, un peu de chevelure frissonne au-dessus du sable; une main sort, troue la surface de la grève, remue et s’agite, et disparaît. Sinistre effacement d’un homme. »

LES MISÉRABLES de Victor Hugo.

« Quand tu dis connaitre des gens au Nunavut, c’est trop évident que c’est un mensonge forgé de toute pièce pour te sortir d’impasse. On parle du Nunavut depuis presque 1 mois et toi, tu viens tout juste de te rappeler que tu avais un cousin qui a vécu là… Quelle étrange coïncidence… » (Gagnon)

Voilà le déficit d’attention bien enlisé.
Une autre preuve d’amnésie, en plus.

« David Gagnon peut certainement trouver les chiffres pour informer les ignares du montant ou du % que le Nunavut paie en péréquation pour assumer sa part canadienne. » (Gagnon)

@ Raymond Campagna :

Je ne suis pas enlisé. Du moins je ne serai pas enlisé tant et aussi longte,ps que tu n’aura pas prouvé que les revenus ET salaires sont invéfieur au Nunavut par rapport à l’Ontario.

Bonne chance !

P.S.: Comme tu es incapable de faire cette démonstration, serais-tu enlisé dans ta propre confusion ?

Amnésie totale et dysfonction.

Quand tu dis connaitre des gens au Nunavut, c’est trop évident que c’est un mensonge forgé de toute pièce pour te sortir d’impasse. On parle du Nunavut depuis presque 1 mois et toi, tu viens tout juste de te rappeler que tu avais un cousin qui a vécu là… Quelle étrange coïncidence…(David Gagnon 19 février 2008 à 1:29)
===================================

« M. Duhamel,
Au Canada la population qui travaille le plus par habitant de 15 ans et plus est le Nunavut souvent réputé paresseux et vivant sur le bras de l’état.
Presque 200 heures de plus que les ontariens.
Sont-ils les plus riches? » (Yvon Fleurent 4 janvier 2008 à 3:27 #3)
===============

« @ Yvon Fleurent
J’adore vous prendre les culottes baissées… Merci de m’en donne encore l’occasion.
Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.
Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.
Un revenu réel personnel disponible par habitant de 28 231$ contre 24 948 $ en Ontario. » (David Gagnon 4 janvier 2008 à 8:48 #8)
==============

Ici mon Gagnon le cousin.
« Un revenu réel personnel disponible par habitant de 28 231$.
J’ai un cousin qui y a travaillé 3 ans, et à 28,231$ ils sont pauvres en maudit contrairement à ce que dit Gagnon. » (Yvon Fleurent Nicolet 5 janvier 2008 à 12:07)
===========

« Ce Gagnon ne brille pas par son niveau intellectuel ni par sa capacité de compréhension. Il est un incapable paresseux.?Il aurait du voir à la page 6 de son lien que…

…presque 30% des gens de Nunavut reçoivent l’aide sociale…

…comparé à 4-8% pour les autres provinces – toute une différence ! Mais il est paresseux !?Il aurait du analyser les données contenues dans les sept pages est comprendre que les 28000 CAD au Nunavut représente en fait une aide sociale dans la contrepartie matérielle au Nunavut de ce montant ! La on se heurte au niveau intellectuel (jugement) du dénommé !?Gagnon, je te dis la nième fois : essaye de comprendre ce que tu lis ! » (andan 12 janvier 2008 à 8:14)

==========

« De plus, dans ton “histoire”, quand ton cousin a vécu au Nunavut ?” (David Gagnon)

Il est revenu, il y a un, an après 3 ou 4 ans de vie au Nunavut. Il demeure non loin d’Ottawa région ou il a étudié.

Le commentaire #131 simplement une connerie de plus de l’expert du Nunavut. Mais celle-là lui restera collé.
Les mines ne change pas de place, on le sait tous mais ce qu’il y a dedans fout le camp.

Maintenant, sache que quand tu dis quelque chose aux lecteurs, ils ne te croient plus, et cela même si c’est vrai. Ils ne te lisent probablement pas.

ERRATUM

Le texte de #134 n’est pas une citation de David Gagnon, mais vient de moi.

Mes excuses à D. Gagnon.

@ Yvon Fleurent:

Les prestataire d’aide sociale sont compté dans les stats que j’ai donné…

Malheureusement pour vous…

David Gagnon peut certainement trouver les chiffres pour informer les ignares du montant ou du % que le Nunavut paie en péréquation pour assumer sa part canadienne.

Pourquoi David Gagnon n’a-t-il jamais écrit sur son site que:

« Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario »

Pourquoi?

@ Raymond Campagna:

Pourquoi tu parles de péréquation ? Je n’ai jamais parlé de péréquation dans mon commentaire. J’ai comparé les revenus et les salaires.

Alors, tu peux prouver que j’ai tort sur les salaire ou tu est obliger de dévier le débat pour ne pas avouer ta faute ?

« Pourquoi tu parles de péréquation ? » (Gagnon)

Combien de plus que l’Ontario? Vu que « le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario. » (Gagnon)

« pour ne pas avouer ta faute ? » (Gagnon)

Gagnon se croit en mission au Nunavut chez les Innus?

Il veut jouer au missionnaire en quête d’absolutions à distribuer maintenant.

De plus en plus confus…

@ Raymond Campagna :

Pourquoi tu parles de péréquation ? Je n’ai jamais parlé de péréquation dans mon commentaire. J’ai comparé les revenus et les salaires.

On dirait que tu essayes de parler de péréquation pour dévier le débat. Une tentative pour te sortir d’impasse…

@ Raymond Campagna:

Pas vraiment. PAs quand tu fait ton classement selon le salaire ou les revenus.

Voilà pourquoi il est important de bien définir le critère de classement utilisé.

Et quand on fait un classement de la richesse selon le salaire ou le revenu, désolé pour toi mais le Nunavut est devant l’Ontario !

@ Raymond Campagna :

C’est en effet un bon sujet de billet. Montré que le Québec est encore plus pauvre que le Nunavut: au Nunavut els salaire sont meilleurs et je suis presque sûr que c’est moins syndiqué…

@ Raymond Campagna:

J’attends encore que tu me prouve que les salaires et revenus sont inférieur au Nunavut par rapport à l’Ontario…

« Et je suis presque sûr que c’est moins syndiqué »

Ben oui Gagnon, ils ne sont que 30,000 habitants dont la majorité est autochtone.

Tu n’avais pas consulté TES statistique?

@ C. Perron :

Et les autochtone n’ont pas le droit de se syndiquer ???

C’est quoi le rapport avec les syndicats et les autochtones ???

« au Nunavut els salaire sont meilleurs et je suis presque sûr que c’est moins syndiqué… » (Gagnon)

Pêcheurs, BS, ou chômeur, moins syndiqués!!!!

Gagnon pour faire une telle déclaration, il faudrait que je sois victime d’un grave accident ou être complètement saoul.

Le lendemain, j’aurais une grande honte de moi d’avoir fait une telle déclaration.

Ceux qui gagnent le fric, sont employés du fédéral donc syndiqués, à moins qu’ils soient cadres et encore.

Ça fait un mois que tu dit des conneries sur le Nunavut dans tous les billets et tu n’as pas même eu la vaillance de vérifier qui sont les Nunavummiut.

Les problèmes : paresse, projection, en manque de reconnaissance, manque de connainsses de sois, non acceptation de sois et des autres et de son environnement.

Pauvre petit!

Vrament Gagnon tu fais exprès pour ne pas comprendre, c’est d’ailleurs ton truc.

Tu en connais beaucoup des autochtones syndiqués au Nunavut innocent?

@ Yvon Fleurent :

Donc selon toi, c’est grace aux salaires des « Pêcheurs, BS, ou chômeur » que les revenus au Nunavut sont supérieurs à ceux de l’Ontario ? Quel raisonnement farfelu. Vraiment, plus la discussion avance, plus tu dis n’importe quoi.

En plus, il y a aussi les statistques sur les salaires. Les salaire, contrairement aux revenus, ne concernent que els travailleurs. Donc encore une fois, on ne peut que rire de ton commetaire #157.

Encore une fois, j’ai exposé ton raisonnement déficient ! Tu devrais peut-être être victime d’un grave accident, eut-être que tu féfléchirais plus. Entre-nous, ton dernier commentaire tu l’a écrit sans vraiment réfléchir… Enfin je l’espère…

Et pour le reste, j’attends tes statistique sur le % de fonctionnaire au Nunavut et sur leur salaire/revenu.

Donc je répète: au Nunavut les salaires et revenus sont meilleurs et je suis presque sûr que c’est moins syndiqué…

@ C. Perron :

Donc selon toi les autochtones ne sont pas syndiqué. Admettons que c’est vrai mais si tu n’as pas de stats pour le prouver.

Donc les autochtones ne sont pas syndiqué.

Mais le salaire moyen au Nunavut est supérieur à l’Ontario.

Donc sans être syndiqué, les gens du Nunavut ont de meilleurs salaire. Exactement ce que je disais. Merci de me donner raison.

Il démontre de plus en plus sa projection.

« Donc selon toi (Yvon) les autochtones ne sont pas syndiqué. » (Gagnon)

C’est lui qui a dit « je suis presque sûr que c’est moins syndiqué… »

« Et pour le reste, j’attends tes statistique sur le % de fonctionnaire au Nunavut et sur leur salaire/revenu. » (Gagnon)

Ta mémoire Gagnon je te l’ai déjà dis.

Paresse, projection, en manque de reconnaissance, manque de connainsses de sois, non acceptation de sois et des autres et de son environnement.

@ Yvon Fleurent:

Explique moi comment je fais de la projection en dénonçant quelqu’un qui n’aime pas l’utilisation des statistiques.

Parlant de stats, j’attends tes chiffres sur le nombre de fonctionnaire au Nunavut.

« Admettons que c’est vrai mais si tu n’as pas de stats pour le prouver » écrit Gagnon.

Tu ne carbure qu’à la statistique. Dans ton imaginaire maladif, il n’existe rien si il n’y a pas de stats.

Mon pôôôôve Gagnon, une bonne médication ne te ferait pas de tort.

@ C. Perron :

Je carbure aux faits. Donc je veux voirs les stats qui appuient ton affirmation. Sans preuve statistique, alors je devrai conclure que ce que tu raconte est le fruit de ton imagination.

Arrête de vouloir faire dévier le débat avec des insultes et donne ta source d’information… si elle existe…

@ Yvon Fleurent :

En quoi je fais de la projection en défandant l’utilisation des stats ?

Tu en fait dans tout tes billets de la projection.

C’est juste que tune sais pas ce que c’est.

@ C. Perron:

Tu essayes vraiment de dévier le débat…

Alors, elles sont où tes stats qui te permettent d’affirmer qu’au Nunavut les fonctionnaires fédéraux c’est l’essentiel des travailleurs ?

@ Yvon Fleurent:

Allez, donnes mois les stats qui appuie l’affirmation de Perron !

J’attends !

Alors Perron, tu as des stats qui peivent nous prouver que ce que tu as dit sur le Nunavut contient un fond de vérité ?

A moins que tu tu dis sur le Nunavut soit le fruit de ton imagination…

Alors Gagnon, on est-tu d’accord pour dire que le Nunavut, pays de misère, est plus pauvre que l’Ontario.

À moins que la richesse du Nunavut soit le fruit de ton imagination

@ C. Perron :

A moins que tu puisse me prouver le contraire, si on fait un classement de la richesse en fonction du salaire ou du revenu, le Nunavut est plus riche que l’Ontario.

Pour le reste, j’attends tes statistiques sur les fonctionnaires fédéraux au Nunavut. Sans ses stats, il faut considérer que ce que tu as dit a été le fruit de ton imagination et/ou un mensonge.

« Le Nunavut est AUSSI plus riche que l’Ontario » voilà ce que tu as écrit, le reste c’est du vent de pet. Vit avec ta déclaration Gagnon.

@ C. Perron :

Voici ce que j’ai dit:

“Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.

Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

Un revenu réel personnel disponible par habitant de 28 231$ contre 24 948 $ en Ontario.”

Et je n’ai aucunb problème à vivre avec cette déclaration parce que j’ai raison. Tu as été incapable de démontrer que les stats utilisées étaient fausse.

C’est toi qui refuse d’admettre et de vivre avec ton erreur.

« Et j’attends toujours tes statistiques sur les fonctionnaires fédéraux au Nunavut. » (David Gagnon)

Encore??!!!??

@ Raymond Campagna :

Il faut bien, on dirait que des gens ici affirment n’importe quoi sans être capables de donner leur source d’information. Un peu comme si elles inventaient de toute pièce…

Allez Campagna, pourquoi tu te caches, serais-tu incapable de trouver la source d’information que je te demande ?

Campagna n’est pas pressé de nous donnez ses sources d’infos.

On en prend bonne note.

Tu picosse Gagnon.

Mais le Nunavut est à ce jour plus pauvre que l’Ontario. C’est pas grave Gagnon. Tu vas t’en remettre un jour…lol

Alors Campagna, ca vient ces infos ?

@ C. Perron:

Je tiens à te souligner que malgré le fait que tu dises que l’Ontario soit plus riche que le Nunavut, tu as été incapable de dire à partir de quel facteur… Bref, tu défends un point de vue que tu ne comprends pas.

@ C. Perron:

Moi j’en suis déjà remis. C’est toi qui perd la face en affirmant quelque chose que tu n’est pas capable de démontrer.

Je n’ai vraiment rien à démontrer sinon que l’Ontario est AUSSI plus riche que le Nunavut.

En passant, je ne perd rien sinon que mon temps avec toi. C’est pas grave, je suis retraité, mais toi?

@ C. Perron :

Alors arrête de le dire et fait la démostration, c’est ça que je te demande depuis des semaines !

Ha ha, tu t’impatiente Gagnon? Pourtant tu n’as rien à faire.

Tu fais quoi déjà de tes journées?

@ C. Perron :

Je ne m’impatiente pas, je te demande simplement de faire la démonstration que tu affirmes. À moins que tu en soit incapable. Serais-tu sot au point de dire des choses que tu ne peux pas démontrer ?

P.S.: Une chose est sur, je travaille sans doute plus que toi en 1 journée que toi en une semaine.

Tu n’as pas répondu. Tu fais quoi pour gagner ta vie, a part de t’obstiner avec tout le monde Gagnon?

Je gagne ma vie en faisant plus de 40 000 dollars par année.

Le reste, c’est ma vie privé 😉

P.S.: Une chose est sur, je travaille sans doute plus que toi en 1 journée que toi en une semaine.

40,000 par année c’est pas fort. Je fais plus que toi tout en étant retraité.

Quant à ton P.S. tu as parfaitement raison…lol

Gagnon, tu dis que tu travaille 10-12 heures par jour, 6 jours semaine et tu ne gagne que 40,000 par année.

Alors mon cher Gagnon, tu travaille au salaire minimum.

Serais-tu laveur de vaisselle par hasard?

@ C. Perron:

40 000$ une fois les impôts payés moi je trouve ça fort honorable. En fait je gagne plus que je suis capable de dépenser 😉 C’est de beaucoup supérieur à la moyenne.

P.S.: Je ne suis pas payé à l’heure. Que je fasse 37.5 heures ou 60 heures par semaine c’est le même salaire. Mais mon travaille me passionne alors moi je ne compte pas les heures.

Inimaginable!

Il doit être sur les speeds.

12 heures par jour, 6 jours par semaines = 72 heures.

En plus il blogue 2 heures par jour = 12 heures. Mais c’est probablement plus.

84 heures pour une semaine – 140 heures (une semaine complète) donne 56 heures.

Déjeuner 30 minutes, lunch 30 minutes, souper 60 minutes= 2 heures x 7 = 14 heures.

Donc il reste 56 heures – manger 14 heures. Reste 42 heures pour dormir. Cela est possible dans certains cas extrêmes.

42 heures / par 7 jours = 6 heures de sommeil par jour, ce qui est très peu de l’avis des psychiatres.

Il ne lui reste plus de temps. Donc il ne se lave pas, ne fait pas son ménage, ne lave pas son linge, ne sort jamais, ne va jamais au cinéma, n’a pas le temps de parler aux femmes, ne prend pas de temps avec des amis, ne lit jamais, ne regarde pas la télé, n’écoute pas la radio, ne magasine pas, pressé est toujours au fast-food.

Mais quelle vie pour seulement 40,000$ CLAIR.

Parfaitement compréhensible qu’il ne puisse pas tout dépenser et être au courant de rien.

De plus il faut qu’il s’occupe de son blogue. Pas pour rien que les gens lui reprochent de bloguer plutôt que de s’en occuper.

@ Yvon Fleurent:

En effet, c’est pas mal ce que je fais. Je dors rarement plus de 4-5 heures par nuit depuis le début de l’année. Et dieu seul sait comment, ça semble me suffire !

Faut dire que j’adore mon travail, alors j’ai tendance à ne pas compter les heures.

40,000$, Gagnon, je faisais ça il y a vingt ans. Comme toujours, tu es en retard.

Si tu trouve que tu ne peux pas tous dépenser, fait une couple de voyages par année, ça va de ventiler le cerveau.

@ C. Perron :

Je voyages déjà beaucoup, travaille oblige.

P.S.: Je suis content de savoir que tu as gagné à la loto il y a 20 ans. Bravo.

@ Yvon « Mister Inflation » Fleurent :

Aucune idée, moi je n’ai jamais été sur le BS, et toi ?

Entre Laval et Longueuil Bravo Gagnon

Je gagnais déjà plus que toi il y a vingt ans déjà et je n’ai jamais eu de Phd. Félicitation à ton employeur, il t’as bien évaluer. Un petit 40,000$ pour un Phd comme toi…lol

@ C. Perron:

2-3 fois par année en Europe et/ou aux USA (ca dépends d’ou sont les congrès).

@ Yvon « Mister Inflation » Fleurent:

Tous les PhD ont ce régimes de vie. Parce que nous adorons notre travail.

De plus, si les gens sur le salaire minimum font 40 000$ par année (clair) ils ont un salaire supérieur à la moyenne québécoise. Alors nul besoins d’augmenter le salaire minimum !

Hahahahaha Gagono en congrès.

Tu t’inventes une vie Gagnon. Mais tu n’as pas de talent d’écrivain.

Quant on passes la « moppe », on as le droit de rêver.

J’avais prédis la victoire de Barack Obama dès l’Iowa et je persiste et signe. A aucun moment j’ai douté de sa victoire.

J’ai cependant minimisé les sales tactiques de Billary au New Hampshire auprès des féministes radicales et au Nevada le clan Clinton a comploté de sorte que les travailleurs des casinos ne puissent plus voter sur leurs lieux de travail comme cela devait se faire initialement parce qu’ils ont su que beaucoup de ces travailleurs étaient favorables à Obama.

Le fait que les Clinton ont joué la carte raciale en Caroline du Sud en traitant Obama de leader communautaire a été une erreur grâve de leur part car cela leur a valu de s’aliéner complètement le vote des Noirs qui n’est pas volatile. Par ailleurs, l’exploitation d’Hillary Clinton des propos déplacés du Révérend Wright l’a desservie en lui rendant complètement inaccessible le vote des Noirs dans les autres États et en poussant les superdélégués qui la soutenaient à sauter la clôture parce que sa campagne était trop négative.

Les Noirs sont trés militants au sein du parti démocrate depuis longtemps et le Parti Démocrate ne veut pas s’aliéner le support des Noirs parce que c’est un support qui n’est pas volatile.

Une chose est certaine, c’est que la stratégie d’Hillary qui consistait à emporter l’investiture avant le Super Tuesday a échoué lamentablement. La championne de la levée de fonds s’est retrouvée sans argent, sans plan B, et incapable de concurrencer Obama dans les 10 États et elle a également perdu le vote des Américains à l’étranger. Et dans les faits, si elle gagné la primaire du Texas, elle a perdu le caucus, conclusion elle n’a pas gagné le Texas comme la presse l’a annoncé, par contre elle a eu le Rhode Island et Obama le Vermont et Hillary a eu l’Ohio parce que les ouvriers ont cru que Barack mentait sur ses intentions de réviser l’accord du libre-échange étant donné la fausse fuite qui émanait de l’Ambassade du Canada. Cela est prouvable parce que l’Ohio a la même composition démographique que le Wisconsin et les ouvriers blancs du Wisconsin ont voté pour Obama. Le mensonge émanant de l’Ambassade du Canada sur la soit-disant double position d’Obama sur le libre échange a dans une certaine mesure nuit à Obama en Ohio.

Il est faux de dire que Clinton a gagné le Texas car sa victoire à la primaire du Texas a été annullée par la victoire d’Obama au caucus du Texas.

Trop d’emphase a été mis sur le vote des Latinos. Une autre chose qu’il faut comprendre c’est que les Latinos sont concentrés en Californie, en Ohio et dans deux autres petits états, alors que les Noirs sont concentrés dans un nombre beaucoup important d’États et que Barack a pu compter sur eux à plus de 90% parce qu’il n’est pas Jessie Jackson, alors les Noirs sont convaincus qu’il est le meilleur candidat et ce sont eux qui ont tempéré ses pertes quand ils ne l’ont pas font pas carrément gagner.

Pour que Obama perde maintenant l’investiture démocrate, il faut carrémment que Clinton trouve un immense scandale, autrement c’est impossible. Et ne croyez-vous pas que s’il y avait un immense scandale sur Obama Billary ne l’aurait pas déjà trouvé? C’est la raison pour laquelle les superdélégués ne se font pas prier pour migrer dans le camps d’Obama.

Pour les dernières primaires et caucus, Virginie Occidentale, Kentucky, Puerto Rico, Orégon, Dakota, il ne reste plus que 217 délégués qui seront répartis à la proportionnelle. Même si Obama perd à plate couture en Virginie Occidentale, au Kentucky et à Puerto Rico, ses chances sont bonnes en Orégon et au Dakota. Alors ne vous faites plus d’illusions, c’est fichu pour Clinton et reconnaissez qu’au point de vue stratégique, c’était pas trés fort pour le camps Clinton.

Obama n’a jamais perdu l’avance qu’il avait depuis les primaires et les caucus du Potomac parce Hillary Clinton n’a jamais gagné avec des marges extraordinaires qu’il lui fallait pour le rattraper. Nombreux sont ceux qui avaient dit que la course était trés serrée, qu’Hillary rattraperait Obama, mais Axelrod le stratège d’Obama après le Potomac avait annoncé qu’elle ne rattraperai pas ni l’avance de 150 délégués d’Obama ni les 700 000 votes qu’il avait de plus qu’elle et c’est ce qui aujourd’hui demeure vrai. Si c’était Hillary qui avait cette avance, croyez-moi que nous serions pas là aujourd’hui entrain de spéculer à savoir si Obama pourrait encore gagner. Il aurait été déclaré mort et enterré!

Obama sera donc à mon avis le nominé présomptif à l’investiture démocrate qui se battra en Novembre 2008. Il n’aura plus Hillary Clinton pour faire du lavage de cerveau à l’Amérique en répétant que les Blancs ne voteront pas pour lui.

Les Blancs ont bien voté pour lui en Iowa ainsi que dans 13 états au Super Tuesday, dans les 10 états du Potomac, au Wisconsin, à la primaire du Texas, au Wyoming et j’oublie même un État. C’est l’exploitation des propos insensés du Révérend Wright (il met Obama dans l’embarras parce que ce dernier depuis n’a pas le temps de le fréquenter) qui a fait en sorte que les Blancs ont moins voté pour Obama. Mais dans l’ensemble les Blancs ont bien voté pour lui parce que la controverse du Révérend Wright est arrivée relativement tard dans la course. Et ce ne sont pas tous les Blancs qui ont décrété que Obama était coupable par association. Comme Obama a comdané les propos du Révérend Wright et a pris ses distances vis-à-vis de ce dernier, les Américains Blancs vont oublier cet incident parce qu’ils savent que le changement passera pas l’élection du nominé démocrate à la maison blanche.

Alors aujourd’hui au lieu de se poser des question sur l’avenir de Barack Obama posons-nous plutôt des questions sur l’avenir de Hillary Clinton parce que Barack Obama va affronter McCain que ses détracteurs surnomment déjà McSame pour souligner que McCain aura les mêmes positions que Georges W. Bush. Et mon point de vue est fait depuis l’Iowa, Barack Obama l’emportera en Novembre, avec un parti démocrate extrêmement uni derrière lui.
Nicole Marylène

Il est absolument faux de considérer que Barack Obama ne gagne pas de grands États puisqu’il a gagné le caucus du Texas, et l’Illinois dont il est le sénateur. Il ne faut pas non plus oublier que le Wisconsin est comparable à l’Ohio en terme du nombre de délégués et que le Connecticut qu’il a gagné est comparable au Massachussetts que madame Clinton a gagné. Par ailleurs regardez le nombre de délégués en cause en Caroline du Nord et vous verrez que ce n’est pas un petit État. La rhétorique d’Hillary Clinton consiste essentiellement à faire en sorte de se vendre mais ça ne fera pas d’elle une gagnante. Les superdélégués vont voter pour le candidat qui a remporté le vote populaire, celui qui a remporté le plus grand nombre de délégués et celui qui a remporté le plus grand nombre de superdélégués et le nom de ce candidat c’est Barack Obama.

Il est vrai que madame Clinton a gagné la Californie et New York mais le nombre d’États que Barack Obama a gagné compense ça et la preuve est qu’il est entrain de gagner sans tricher.

L’establishment du parti n’ira pas à l’encontre de ses propres règles parce que la Floride et le Michigan ont devancé la date de leur primaire tout en sachant que s’ils le faisaient le parti ne reconnaîtrait pas le résultat de leur primaire et parce que les candidats démocrates s’étaient engagés à ne pas participer à ces primaires qui auraient dû se passer à une date ultérieure. Madame Clinton n’a pas de cause en Floride et encore moins au Michigan, Obama n’a pas fait campagne en Floride comme son parti le lui demandait, de plus son nom ne figurait même pas sur le bulletin de vote au Michigan. On sait que Madame Clinton est désespérée et que tous les stratagèmes sont bons pour elle, mais ce n’est pas elle seule qui dicte les règles du parti.
Le parti démocrate ne va pas risquer sa perte pour Hillary Clinton. Reconnaître ces deux primaires serait injuste et créerait une dissension au sein du parti démocrate qui le mettrait en péril.

La seule raison pour laquelle Hillary Clinton est encore dans la course c’est primo, parce qu’elle espère un scandale qui compromettra Obama et deuxio, si ce souhait ne se ralise pas c’est qu’elle veut que Obama lui propose la vice-présidente, mais Ted Kennedy et d’autres membres de l’establishement du parti qui supportent Obama s’y sont catégoriquement opposés: Il n’en est pas question car ils pensent qu’Obama ne peut pas compter sur Hillary Clinton.

Pour conclure, je lève mon chapeau aux Américains car cette fois-ci le racisme n’a pas prévalu même si il y a eu des attitudes et propos malheureux.
Nicole Marylène

Les plus populaires