10 investissements méconnus de la Caisse de dépôt

La Caisse de dépôt et placements du Québec, qui gère notamment les fonds des grands régimes de retraite du Québec, compte plus de 1000 investissements sur les marchés privé et immobilier. Certains sont prévisibles, mais d’autres sont plutôt surprenants. 

Photo : Justin Sullivan / Getty Images

1 Groupe Glutenberg

Considérée par certains comme l’un des meilleurs brasseurs de bière sans gluten au monde, la microbrasserie montréalaise Glutenberg profite d’un investissement de 2,5 millions de dollars réalisé par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) en 2017 pour accélérer ses ventes à l’étranger. Depuis 2014, la Caisse a injecté plus de 21 milliards de dollars dans des entreprises québécoises.

2 Heathrow

En 2006, la CDPQ a déboursé 2,5 milliards de dollars pour acquérir 28 % de l’entreprise qui possède et exploite cet aéroport londonien. La participation de la Caisse a graduellement diminué au fil des ans, pour s’établir à près de 13 % aujourd’hui.

3 Golf Avenue

Fore ! Pour augmenter ses ventes de bâtons de golf usagés aux États-Unis et en Europe, le commerce en ligne québécois Golf Avenue a sollicité l’aide de la CDPQ. L’investissement, dont la valeur n’a pas été dévoilée, permettra également à l’entreprise de s’attaquer au marché du vélo d’occasion.

4 Invenergy Renewables

Ses installations d’énergie solaire et éolienne totalisent plus de 17 000 mégawatts, ce qui en fait l’un des leaders nord-américains des énergies renouvelables dans le secteur privé. La CDPQ est l’actionnaire majoritaire de l’entreprise américaine depuis 2018, un investissement qui s’inscrit dans sa volonté de réduire l’intensité en carbone de ses placements de 25 % par rapport à 2017 d’ici 2025.

5 Palantir

Chef de file dans le traitement et l’analyse de données massives, cette jeune pousse californienne suscite la méfiance et les critiques pour son travail avec diverses agences de renseignement et de surveillance. La Caisse y a investi plus de 100 millions de dollars en 2015.

6 CLP Power India

En 2018, la Caisse a acquis 40 % de cette société indienne dans « l’objectif d’en faire un leader dans la production d’énergie renouvelable ». Il y a toutefois beaucoup de travail à faire : cette année-là, 67 % de l’électricité produite provenait d’une centrale au gaz naturel… et d’une centrale au charbon.

7 Mofang

C’est le plus important exploitant d’appartements locatifs de Chine, avec des logements à louer dans 20 grandes villes du pays, dont Pékin et Shanghai. La CDPQ y a investi une somme non dévoilée en mars dernier.

8 Healthscope

Avec ses 43 hôpitaux, Healthscope compte parmi les premiers fournisseurs de soins médicaux privés d’Australie. La Caisse y a investi plus de 250 millions de dollars l’été dernier — l’un de ses nombreux placements au pays des kangourous, où se trouve l’un de ses neuf bureaux internationaux.

9 Colonial Pipeline Company

Près de 380 millions de litres d’essence, de diésel et de kérosène transitent entre le Texas et le New Jersey grâce au réseau de pipelines de cette entreprise. La CDPQ en est actionnaire depuis qu’elle y a injecté 850 millions de dollars américains en 2011. Selon Le Journal de Montréal, les investissements de la Caisse dans le secteur des hydrocarbures atteignaient 17 milliards en 2017.

10 WeWork

La CDPQ n’a pas échappé à la fièvre WeWork, la start-up de location d’espaces de travail partagés dont la valeur sur papier a atteint 47 milliards de dollars américains… avant de s’effondrer récemment à près de 8 milliards. Heureusement, la Caisse n’a pas mis ses billes directement dans WeWork, mais dans un partenariat avec la filiale d’investissement immobilier de la jeune pousse new-yorkaise, ce qui ne devrait pas nuire au bas de laine des Québécois.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire