Affaires et économie

Singapour en coup de vent et en cinq temps

Que vous y soyez pour deux jours ou quelques heures dans le cadre de vos obligations professionnelles, voici cinq suggestions d’activités à faire et de sites à visiter à Singapour, entre deux rendez-vous.

Crédit: Aéroport Changi
Crédit: Aéroport Changi

1- D’abord, si vous manquez de temps et que vous devez demeurer à l’aéroport, sachez que Changi forme presque une destination en soi, et qu’il est régulièrement cité comme étant l’un des meilleurs aéroports au monde. Entre autres services, on y trouve un spa, un cinéma, des parcs intérieurs et extérieurs, une piscine et même une serre à papillons… Sans compter que l’aéroport lui-même organise des tours guidés de deux heures en ville, une rareté en ce bas monde.

 

Le temple hindou Mariammam, dans Chinatown - Crédit: Gary Lawrence
Le temple hindou Mariamman, dans Chinatown – Crédit: Gary Lawrence

2- Ensuite, bien qu’il soit hautement touristique et qu’on y trouve quantité de boutiques à babioles qui n’ont rien à voir avec la cité-État, le Chinatown de Singapour vaut bien une heure de flâneries, pour les belles devantures bigarrées de ses anciennes shop houses des années 1920 et 1930, pour certains de ses restos ainsi que pour le temple hindouiste Sri Mariamman et ses innombrables divinités.

 

Les Gardens by the Bay - Crédit: National Parks Board de Singapour
Les Gardens by the Bay – Crédit: National Parks Board de Singapour

3- Récemment inaugurés, les impressionnants Gardens by the Bay ont été aménagés à grands frais sur des terrains gagnés sur la mer. Ces jardins futuristes comptent deux énormes serres regroupant 200 000 espèces végétales ainsi que la plus haute cascade intérieure au monde, mais aussi 18 «supertrees», des structures de 50 m de hauteur couverts de cellules photovoltaïques, de collecteurs d’eaux pluviales et de jardins étagés reliés entre eux par des passerelles aériennes.

 

Crédit: www.yoursingapore.com
Crédit: www.yoursingapore.com

4- Sur l’île limitrophe de Sentosa s’étend un immense complexe récréotouristique – celui de Resorts World Sentosa -, qui comprend une version asiatique des studios Universal de même que le plus vaste océanarium au monde, où s’ébattent pas moins de 100 000 créature marines représentant 800 espèces.

 

5- Enfin, non loin de la plus haute grande roue du monde, le starchitecte d’origine canadienne Moshe Safdie (à qui on doit Habitat 67) a conçu le complexe Marina Bay Sands, la plus récente icône contemporaine singapourienne, qui est coiffé de la piscine à débordement la plus élevée au monde (146 m). Un excellent site pour admirer la ville ou… conclure un rendez-vous en dégustant un Singapore Sling.

Pour d’autres idées, consultez le site de Tourisme Singapour et le guide Time Out consacré à la cité-État.

Au rayon des guides de voyage, le Cartoville Singapour est excellent pour les courts séjours, avec ses cartes dépliables couvrant la ville, quartier par quartier. À considérer aussi : Singapour en quelques jours, chez Lonely Planet, et le Guide du routard Malaisie-Singapour.

Enfin, pour un tour de ville en accéléré, visionnez la vidéo ci-bas.

Pour me suivre sur Twitter, c’est par ici.