MondeAffaires et économieTechno

Japon : des jeux vidéo pour personnes âgées

Les fabricants de jeux nippons prennent d’assaut le marché du troisième âge.

Photo © Yoshikazu Tsuno / AFP / Getty Images
Photo © Yoshikazu Tsuno / AFP / Getty Images

FouineurUn nouveau marché s’ouvre pour l’industrie des jeux vidéo : les octogénaires.

Exit les sinistres maisons de retraite. Dans un centre thérapeutique pour personnes âgées de Yokohama, en banlieue de Tokyo, des séniors se livrent régulièrement à de féroces parties de jeux d’arcade.

Le centre a été conçu par la société Namco Bandai, l’inventeur du célèbre Pac-Man. «Nous offrons du divertissement et ainsi les personnes âgées passent la journée à jouer, à s’amuser ensemble, et le soir elles rentrent chez elles heureuses. Fatiguées, mais heureuses», explique à l’AFP Yoshiaki Kawamura, le président de Kaikaya, la filiale de Namco Bandai.

Outre générer la bonne humeur, les jeux vidéo amélioreraient la mémoire à court et long terme des aînés. Étude à l’appui. Des chercheurs de l’Université de Californie ont suivi un groupe de personnes âgées pendant quatre ans et leur ont demandé de s’entraîner à un jeu vidéo impliquant des voitures. Conclusion : certains octogénaires ont commencé à montrer des activités neurologiques d’une personne dans la vingtaine, rapporte le New York Times.

Un argument de plus pour les fabricants de jeux nippons, qui prennent d’assaut le marché du troisième âge. Il faut dire que la population vieillit à vitesse grand V au Japon : en 2055, près de la moitié des Japonais auront plus de 65 ans.

D’autres entreprises ont d’ailleurs emboîté le pas. Une société d’Osaka, dans l’ouest du Japon, a créé l’an dernier un jeu destiné aux personnes âgées et travaille aujourd’hui sur un autre dans le cadre d’un programme financé par l’État. Le géant Nintendo fera également partie de la course : il a annoncé à la fin du mois de janvier qu’il allait développer une plateforme dédiée à la santé et au bien-être.

Sachant qu’en 2051, environ un Canadien sur quatre devrait avoir 65 ans ou plus, verrons-nous aussi apparaître des salles de jeux du troisième âge ?