Bye-bye boss !
Affaires et économie

Bye-bye boss !

On peut faire tourner une usine sans patron. C’est l’expérience réussie d’une entreprise beauceronne où ce sont les employés qui sont aux commandes.

À Régitex, il n’y a plus ni PDG, ni vice-présidents, ni même de directeurs. Dans cette filature ultramoderne de Saint-Joseph-de-Beauce, tout le monde prend des décisions. Que ça concerne les machines ou la technologie, ou encore les finances ou les ventes, c’est la centaine d’employés qui tranchent en comités. « Je ne décide plus rien », dit Lisa Fecteau, 56 ans, l’ex-PDG devenue simple propriétaire. « Notre devise, c’est : “Celui qui sait fait”. Le patron ne peut pas tout savoir et tout régler. »