L'entrepreneur qui dit non au jargon
Affaires et économieLes nouveaux leaders de la croissance

L’entrepreneur qui dit non au jargon

Découvrez les vedettes méconnues de l’entrepreneuriat québécois dans notre palmarès qui recense les entreprises dont le chiffre d’affaires a explosé au cours des dernières années. Parmi celles-ci : DX Mobilier événementiel.

LOCATION DE MOBILIER ET DÉCORS
Croissance : 293 %
Chiffre d’affaires : entre 2 et 5 millions
Employés : 28 (+ 18 à temps partiel)
Siège social : Québec

Quoi de plus soporifique qu’une description de mission d’entreprise ? Pierre-Étienne Chamard l’a appris à la dure en présentant sa société de location de meubles et décors dans les soirées de réseautage d’affaires. « Après cinq secondes, les gens arrêtaient d’écouter. » Surtout, cette suite de mots creux dont on vous épargne le détail ne résonnait pas auprès de ses employés. « C’était trop “corpo”, trop beige. »

Le beige, l’entrepreneur de 34 ans n’aime pas ça. En constatant être tombé dans le piège du jargon d’entreprise avec sa mission, il n’a donc fait ni une ni deux et l’a jetée à la poubelle.

Pour la remplacer, il a opté pour un « Big ambitious hairy goal » (un grand objectif ambitieux et poilu) : être choisi pour aménager la salle où SpaceX célébrera le lancement de sa navette vers Mars. « Ça, tout le monde le comprend, même le gars qui passe le balai dans la shop. »

L’idée n’est pas de faire des démarches auprès des gens de SpaceX. « Je veux que ce soit eux qui nous appellent, parce que nous serons les meilleurs. » L’entreprise de Québec, qui commence à peine à brasser des affaires aux États-Unis, devra accroître sa notoriété rapidement : Elon Musk veut envoyer sa mission habitée sur la planète rouge en 2024.