Où investir en 2019 ?
Affaires et économie

Où investir en 2019 ?

Tout avait bien commencé. Les marchés boursiers volaient vers des sommets après plus de 10 ans de hausse ininterrompue, le plus long cycle haussier de l’histoire pour Wall Street. Les pertes subies lors de la crise de 2008 semblaient loin, avec une croissance de l’indice S&P 500 de plus de 300 % en 10 ans. Mais des signes inquiétants sont apparus en 2018.

Toutes les Bourses du monde terminent l’année avec un recul. Seule la Bourse américaine, stimulée par la baisse des impôts du président Donald Trump, enregistre une hausse annuelle (5 % au 1er décembre). Mais en octobre, une chute brutale de 17 %, son pire comportement mensuel depuis 2008, a fait clignoter furieusement les voyants rouges.

« Cette correction en a surpris beaucoup, car les investisseurs n’avaient pas connu de revers depuis des années », dit Christine Décarie, de Placements Mackenzie. Depuis, l’hésitation règne sur les marchés. Baisse, rebond, rechute. L’investisseur ne sait plus où donner de la tête.

Au Canada, l’indice phare de Toronto, le S&P/TSX, termine l’année avec un recul de 7 % (au 1er décembre), plombé par l’incertitude qui a perduré jusqu’au 30 septembre concernant l’accord de libre-échange avec les États-Unis. Malheureusement, la conclusion d’une entente n’a pas redonné de vigueur aux actions canadiennes.