5 trucs pour motiver ses employés en temps de crise

La pandémie sape la santé mentale, le moral et la motivation des employés. Fort heureusement, il y a moyen d’y remédier, comme l’a découvert bblüv…

master1305 / Getty images / Montage L'actualité

Le Montréalais Mathieu Louis Tremblay ne reste pas en place. Un jour, il donne une conférence à Montréal sur les meilleures façons de faire de l’import-export avec la Chine, un autre, il saute dans un avion pour rencontrer un partenaire d’affaires à Toronto. Pas étonnant qu’il en ait eu vite marre du télétravail imposé par la pandémie. « Travailler tout seul dans mon coin, bloqué chez moi, ça m’a presque rendu fou », dit le PDG de bblüv [prononcer « bébé love »], une boîte de 25 employés spécialisée dans la conception de produits pour enfants de 0 à 2 ans (assiettes et cuillères en silicone, mitaines à mâchouiller, chaussettes d’éveil, etc.). Il se doutait bien que parmi ses troupes, certains avaient vite perdu leur motivation, eux aussi. Il lui fallait trouver rapidement comment donner un second souffle à son équipe. 

La solution est apparue là où il ne l’attendait pas au premier abord : dans la réflexion à faire pour bonifier le site transactionnel de l’entreprise. Car pour créer un site Web « punché », qui allait accroître la notoriété de la boîte et attirer des clients, il a eu besoin de… consulter ses employés.

Le PDG avait plein de questions : « Qu’est-ce qui nous rend séduisants ? », « Qu’est-ce qui fait que notre marque se distingue de celles de nos concurrents ? », « Quel est, au fond, l’ADN de notre petite entreprise ? » Pour y répondre, il devait comprendre ce qui était propre à l’ensemble des employés dans leur quotidien. « Ces points communs forment l’ADN de l’entreprise », dit Virginie Maheux, directrice de Sept24, une agence de communication-marketing ayant des bureaux à Sherbrooke, Bromont et Montréal.

Sept24 a organisé, en octobre dernier, des ateliers de discussion avec les employés de bblüv pour définir les moteurs de leur motivation. Il en est ressorti cinq valeurs : « Avoir l’esprit de famille » ; « Inspirer confiance » ; « Des idées novatrices » ; « Trouver des solutions » ; et « S’adapter pour grandir ».

Ces réunions en petits groupes ont permis aux employés de prendre du recul par rapport à leur quotidien, de parler de ce qui le rend plaisant, de réfléchir à ce qui pourrait l’améliorer. Elles ont donné à chacun l’occasion de découvrir les leviers qui étaient à sa disposition — celui de la solidarité (« Avoir l’esprit de famille »), celui de la créativité (« Des idées novatrices »), etc. — pour augmenter son efficacité et son bonheur au travail. « J’ai vu que cette découverte faisait du bien à la plupart des employés, ils ressortaient des ateliers avec une motivation redoublée », raconte Virginie Maheux.

Définir les valeurs de l’entreprise, actionner des leviers qui vont dans le sens de celles-ci sont de bonnes façons de stimuler un employé, selon Élodie Chevallier, une chercheuse-consultante en ressources humaines qui a prodigué des conseils auprès d’organisations canadiennes (Agence universitaire de la Francophonie, etc.) et françaises (Institut national de la santé et de la recherche médicale, etc.). À ses yeux, ce type d’exercice est souvent bénéfique, car il met en branle des mécanismes qui peuvent permettre à chaque employé de trouver du sens à son travail. « Et connaître le sens de son travail est une clé cruciale de la motivation », dit-elle.

Voici cinq principaux mécanismes de motivation issus de l’exercice mené par bblüv avec l’aide de Sept24. Ils peuvent servir de source d’inspiration pour tout entrepreneur ou gestionnaire désireux d’améliorer la performance de ses troupes. 

1. Prendre conscience de l’importance de son travail

En partant ensemble en quête de l’ADN de l’entreprise, les employés de bblüv ont parlé en détail de ce qu’ils faisaient de leurs journées, et nombre d’entre eux ont ainsi découvert combien leur rôle était déterminant pour le travail des autres. « Lors des ateliers, j’ai vu des employés éberlués de constater combien leurs collègues appréciaient leur travail », dit Virginie Maheux.

Libérer la parole et donner à chacun l’occasion de souligner la contribution des uns et des autres est susceptible de dynamiser la motivation des employés, assure la directrice de Sept24.

2. Participer aux prises de décisions

Les employés disposent maintenant d’indicateurs fiables pour juger de la pertinence d’une décision à prendre : les cinq valeurs de bblüv. Par exemple, un responsable du marketing qui envisage de relancer une campagne de promotion sur le Web qui a bien fonctionné l’année précédente sait que cette idée est insuffisante — elle ne correspond pas à la valeur « Des idées novatrices ». Il l’écartera de lui-même, sans faire perdre leur temps aux autres.

« Les employés sont en mesure de faire de meilleurs choix, et moi, ça m’incite à leur faire davantage confiance, à leur donner plus de responsabilités », dit Mathieu Louis Tremblay.

3. Être écouté

Les ateliers de discussion ont fait ressortir un travers inhérent à l’entreprise que personne n’osait aborder de front : certains trouvent que le rythme de travail est trop élevé. Mathieu Louis Tremblay l’a découvert grâce au rapport final de Sept24 et il s’est promis d’y remédier.

Cela illustre l’intérêt pour un entrepreneur ou un gestionnaire de prendre le temps d’écouter les commentaires ou récriminations des employés, par exemple lors de rencontres individuelles périodiques, selon Virginie Maheux.

4. Être reconnu

Les employés de bblüv ont adopté une suggestion de Sept24 pour souligner la contribution des uns et des autres à l’effort collectif : quand ça lui chante, chacun peut donner à un collègue une carte de reconnaissance sur laquelle figure l’une des cinq valeurs de l’entreprise. « Cela a l’air d’une toute petite attention, mais l’impact est énorme pour celui ou celle qui se fait dire en réunion : “Merci pour ton esprit de famille, pour le café que tu m’as spontanément apporté hier matin alors que j’en avais terriblement besoin” », explique Virginie Maheux.

5. Évoluer dans un environnement plaisant

Les locaux de bblüv ont été rénovés au début de 2021, à l’occasion de la présentation des cinq valeurs à l’ensemble des employés (murs aux couleurs vives, cadres mettant en exergue les valeurs, etc.). Selon le président, cette initiative vise à égayer le quotidien, à améliorer le bien-être au travail. Un geste d’autant plus important que l’entreprise a multiplié par deux son effectif en 2020.

Bref, bblüv a recouru, sans en avoir pleinement conscience, à cinq trucs pratiques permettant de vitaliser la motivation des employés, cinq outils que peut utiliser n’importe quelle organisation. « Chercher du sens à son travail est important pour le bon équilibre psychologique de l’individu ainsi que pour son bien-être au travail, d’autant plus que cela lui permet de gagner en motivation », résume la chercheuse-consultante Élodie Chevallier.

Advertisement
Laisser un commentaire