À l’abri de la Bourse : quatre placements refuges

Les produits de placement les plus sûrs sont souvent les plus simples. Ce qui ne veut pas dire qu’ils sont sans défaut.

Les produits de placement les plus sûrs sont souvent les plus simples. Ce qui ne veut pas dire qu’ils sont sans défaut.

Obligations d’État
Avantage Titres sûrs (les gouvernements des pays industrialisés font rarement faillite) qu’on peut vendre rapidement sur le marché obligataire pour obtenir de l’argent liquide.
Inconvénient Faible rendement (les taux d’intérêt sont actuellement au plus bas).
(Note : À ne pas confondre avec les obligations d’épargne, encaissables en tout temps, mais dont le rendement est moindre.)

Certificats de placement garanti (CPG)
Avantage Rendement légèrement supérieur à celui d’une obligation du Canada. Lorsque le terme n’excède pas cinq ans, le capital est protégé par la SADC, jusqu’à concurrence de 100 000 dollars.
Inconvénient La plupart ne sont pas remboursables avant l’échéance. Dans le cas des autres, il faut payer une pénalité si l’on souhaite obtenir un remboursement anticipé.

Comptes d’épargne à rendement élevé
Avantage Rendement supérieur à celui des comptes d’épargne traditionnels et fonds facilement accessibles. Le dépôt est garanti par la SADC jusqu’à concurrence de 100 000 dollars.
Inconvénient Faible rendement.

Fonds communs d’obligations d’État
Avantage Donnent accès à des obligations de qualité de divers pays. Gérés par un expert.
Inconvénient Les frais de gestion (généralement de 1,5 % à 2  %) sont élevés par rapport au rendement potentiel de ces fonds. Et le capital n’est pas garanti puisqu’il s’agit d’un fonds commun.

Les plus populaires