Alliances aériennes : petit match comparatif sur le renouveau des cabines

Pour tenter d’uniformiser l’expérience à bord entre les compagnies aériennes, des alliances comme SkyTeam ou Star Alliance redoublent d’efforts et de persuasion auprès de leurs transporteurs affiliés, surtout ces dernières années. Le magazine Skift s’y est intéressé.

182702065-airplane-interior-gettyimages
Photo : Bartosz Hadyniak/Getty Images

Tomber de la classe affaires revampée d’un transporteur 5 étoiles et se retrouver dans une classe affaires vétuste en changeant de vol, pour un prix unique (et très élevé) : telle est la réalité qui attend encore certains voyageurs, lorsqu’ils sont membres de SkyTeam, de Star Alliance ou de oneworld, les trois grandes alliances aériennes mondiales.

Pour tenter d’uniformiser l’expérience à bord entre les compagnies aériennes, ces alliances redoublent d’efforts et de persuasion auprès de leurs transporteurs affiliés, surtout ces dernières années.

Mais jusqu’à quel point les appareils offrent-ils une expérience disparate, quand on doit utiliser deux ou trois transporteurs appartenant à des compagnies différentes, pour se rendre à destination ?

Afin d’évaluer le degré d’obsolescence ou de renouveau de l’aménagement des cabines des compagnies aériennes, le magazine Skift a récemment procédé à des comparaisons, alliance par alliance, transporteur par transporteur.

Pour ce faire, on a d’abord évalué l’âge des cabines de chaque transporteur, puisque ces dernières années, bon nombre d’entre eux ont investi des milliards pour améliorer leur design, le confort de leurs sièges-lits, le divertissement à bord, etc.

Par la suite, on a compilé les résultats et on les a convertis en pourcentages, avant de les regrouper par alliance, puisque chacune de celles-ci dispose d’un nombre variable de compagnies membres.

Résultat : même si, dans chaque alliance, les cabines d’environ 60 % des appareils des transporteurs ont été remaniées il y a moins d’un an ou sont en train de l’être, oneworld demeure l’alliance qui affiche le plus haut taux de renouvellement des cabines de ses transporteurs, au cours des trois dernières années.

En outre, 47 % des transporteurs membres de oneworld sont considérés comme 4 ou 5 étoiles, selon une classification reconnue et créée par Skytrax — également connu pour son célèbre classement annuel des meilleurs aéroports du globe.

Inversement, même si SkyTeam a autant renouvelé ses cabines que Star Alliance, ces trois dernières années, elle demeure l’alliance qui marque le moins de points, si on considère que 70 % de ses transporteurs sont classés «trois étoiles», et qu’aucun ne fasse partie du club sélect de 5 étoiles (soit les Qatar Airways, Singapore Airlines, Cathay Pacific Airways, Hainan Airlines, ANA, Asiana Airlines et Malaysia Airlines).

Cela dit, ce n’est pas parce qu’on remet à neuf une cabine qu’elle atteint automatiquement les plus hauts standards de qualité. Et malgré toutes ces améliorations, il subsistera sans doute quelque disparité selon qu’on compare Singapore Airlines avec le transporteur slovène Adria Airways, par exemple…

Soulignons enfin qu’en ce qui a trait à l’éventail des destinations couvertes, Star Alliance regroupe le plus grand nombre de transporteurs (soit 27, si on considère que TACA quittera bientôt pour oneworld), suivi par SkyTeam (20 compagnies membres) et par oneworld (15 transporteurs, incluant TACA et USAirways, qui a récemment fusionné avec American Airlines).

Pour tous les détails, consultez l’article de Skift.

* * *

À propos de Gary Lawrence

Journaliste indépendant, Gary Lawrence a foulé le sol des sept continents de la planète et de plus de 90 pays. Ex-rédacteur en chef d’un magazine spécialisé en tourisme, il a aussi été rédacteur en chef francophone d’un service de presse touristique et a signé à ce jour des centaines d’articles portant sur les voyages, dont plusieurs dans L’actualité. On peut le suivre sur Facebook et sur Twitter : @LawrenceGary.