Antiballes et anticrise

 

Crédit-photo : Stéphane Najman

 

Revision Eyewear ne fait pas que fabriquer des lunettes et des casques à visière antiballes : l’entreprise montréalaise semble elle-même à l’abri de tous les coups ! Spécialiste en protection oculaire pour les militaires, elle figure parmi les cinq premiers Leaders de la croissance pour la deuxième année consécutive.

« La crise financière ne nous a pas touchés, car l’essentiel de nos revenus provient des pouvoirs publics », dit Jonathan Blanshay, 41 ans, cofondateur de l’entreprise et chef de la direction. « Les armées américaine et canadienne, entre autres, n’ont pas réduit leurs achats d’équipement. » Le rapatriement des combattants canadiens basés en Afghanistan, prévu pour 2010, et le retrait des Américains d’Irak, l’année suivante, n’atteignent pas non plus le moral d’acier de Blanshay. « Les militaires doivent porter leurs lunettes durant les entraînements, pas seulement lorsqu’ils sont en zone de combat. »

Principal fournisseur de matériel de protection oculaire de l’armée américaine et seul fournisseur agréé par les Forces canadiennes, Revision Eyewear a réussi, en sept ans à peine, à s’imposer dans ce créneau très spécialisé. Depuis 2008, cette entreprise occupe le premier rang mondial en matière de lunettes, visières et casques protecteurs, avec 35 % du marché.

Le patron de Revision Eyewear n’en fourbit pas moins ses armes en vue de la reprise économique, en prêtant plus que jamais attention à l’efficacité et aux coûts d’exploitation. « Une crise peut représenter une belle occasion d’améliorer ses façons de faire », dit Jonathan Blanshay. De nouveaux produits sont par ailleurs à l’étude, notamment un casque muni d’un ventilateur éliminant la buée de la visière et l’air chaud de l’intérieur. L’entreprise planche aussi sur l’intégration à ses lunettes de systèmes de détection électronique. De quoi gagner encore quelques batailles commerciales.

____

Revision Eyewear

Domaine d’activité : matériel militaire de protection oculaire

Nombre d’employés : 110

Siège social : Montréal

Chiffre d’affaires : 32,8 millions $ US

Croissance 2003-2008 : 1 464 %

 

 

Laisser un commentaire