Après la guerre, les affaires !

Afin de faciliter le retour de ses soldats à la vie civile, l’armée canadienne leur offre de suivre une formation intensive d’une semaine en gestion d’entreprise.

Après la guerre, les affaires !
Illustration : Virginie Egger

En août, une première cohorte de neuf militaires a donc pris le chemin de l’université pour apprendre le b.a-ba de
la bonne marche des affaires.

« Les soldats ont des qualités de leadership et de gestion du personnel, et ils savent réagir aux imprévus. Ils ont des atouts pour créer leur entreprise », dit le major Gilles Paquet, qui a imaginé ce programme en s’inspirant d’une initiative semblable aux États-Unis.

La première semaine de cours a été offerte à l’Université Memorial de Terre-Neuve, dont le chancelier est l’ancien chef d’état-major de l’armée canadienne Rick Hillier. L’association des comptables agréés de cette province promet un an de mentorat aux militaires qui se lanceront en affaires à la suite de leur formation.

D’autres universités canadiennes, qui ont eu vent de l’expérience, sont entrées en contact avec l’armée. Aucune du Québec, par contre.