Au revoir et merci!

Notre chroniqueur affaires, Pierre Duhamel, quitte L’actualité pour relever de nouveaux défis avec la Fondation de l’entrepreneurship.

Blogue EconomieÀ compter du 30 novembre prochain, je serai le nouveau directeur général de la Fondation de l’entrepreneurship. Cet organisme est voué à la promotion de l’entrepreneuriat au Québec et il anime le Réseau M, un service de mentorat pour entrepreneurs regroupant quelque 1 500 mentors bénévoles et 3 500 entrepreneurs mentorés.

Je suis très heureux de me joindre à cette équipe et de jouer un rôle actif dans le développement de l’entrepreneuriat au Québec. Au cours des 30 dernières années, j’ai écrit et édité des centaines d’articles sur les entrepreneurs du Québec à titre de journaliste, de rédacteur en chef, d’éditeur ou de chroniqueur. J’ai aussi publié en 2012 un livre sur le rôle de l’entrepreneuriat dans le développement historique, actuel et futur du Québec. C’est pour moi une grande passion.

Cela m’oblige cependant à suspendre ma contribution à L’actualité. Depuis 2006, j’ai eu le plaisir et le grand privilège de commenter l’actualité économique dans les pages du magazine et de son site Web. Je remercie les lecteurs qui me faisaient l’honneur de me lire et suis infiniment reconnaissant à l’équipe de L’actualité de m’avoir fait confiance et appuyé pendant toutes ces années.

J’ai de grands défis devant moi, mais il n’est pas dit que je saurai résister à l’envie d’écrire encore quelques pages sur tous ces magnifiques entrepreneurs qui bâtissent le Québec de demain.

Encore une fois, merci à tous. Du fond du cœur.

 

 

Dans la même catégorie
10 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Cher Pierre Duhamel,

Nous n’avons pas toujours été d’accord sur tout et sur tous les sujets. Plus particulièrement au cours de ces derniers mois…. Mais le thème de l’économie n’est pas encore à proprement parler un long fleuve tranquille.

J’ai toujours apprécié votre blogue et si j’y participais volontiers plutôt régulièrement, c’est parce que je savais que les internautes avaient au moins la chance de pouvoir y être lus. Je vous remercie beaucoup pour ces nombreuses chroniques qui ont contribué à former et à parfaire ma vision économique.

Vous serez tout-à-votre place à la Fondation de l’entrepreneurship, vous qui connaissez tellement bien les entrepreneurs du Québec. Vous qui êtes un communicateur de premier ordre, ceci ne saurait nuire à votre mission.

Encore merci pour tous vos billets. Au plaisir de vous lire de temps à autres dans les colonnes de L’actualité ou encore d’ailleurs, ce fut une très grande joie que celle d’avoir pu échanger avec vous.

Bravo Pierre,
Porter le message de l’entreprenariat et vivre au quotidien cette passion en animant l’équipe de la Fondation, voilà un défi que tu sauras certes relever avec brio.

Monsieur Duhamel, vous allez me manquer… J’ai toujours lu vos chroniques avec grand intérêt. Mais ceci dit, je suis très heureuse pour vous: il n’y a rien comme se sentir emballé par un nouveau défit! Bonne chance!

C’est certainement une perte pour les lecteurs de L’Actualité mais c’est aussi certainement un gain pour la Fondation pour l’ entrepreneurship. J’ai lu avec beaucoup de plaisir votre livre publié en 2012 » L’Avenir du Québec : les entrepreneurs à la rescousse » Bravo et vous ferez aussi un excellent ambassadeur pour cet organisme.
Jacques Tremblay
Sainte-Luce Qc

Au revoir M Duhamel,

Pour vous avoir lu pendant des années je sais à quel point l’entreprenariat est quelque chose qui vous tient à coeur et je comprends fort bien votre décision de devenir un acteur et non plus seulement un commentateur pour encourager l’entrepreunariat au Québec. Bravo pour cette décision et bonne chance our la suite.

Par contre je me désole ne nous voir perdre un excellent chroniqueur économique et un des rares qui comprenne et encourage la notion de liberté économique au Québec. Merci pour cette contribution M Duhamel, ce fut apprécié et important je pense.

Félicitations au nouveau défi – bien mérité!
Peut-être un autre blogue sera établi (celui-ci manquera).
Cordialement Susanne B.-Moroy

J’étais souvent en désaccord avec les opinions de Pierre Duhamel cependant, je dois reconnaître son ardeur à défendre l’entrepreneuriat. Je lui souhaite le plus grand des succès dans sa nouvelle fonction.

Merci pour tous vos articles et bonne chance dans votre nouveau défi. Vous en aurez grandement besoin…