Avantage Plus – Quand chaque minute compte

L’entreprise montréalaise, qui gère et coordonne des travaux de construction et de rénovation, connaît une croissance d’environ 30 % par année depuis sa fondation.

avantage-plus
Louis Lachapelle, président d’Avantage Plus – Photo : Joannie Lafernière

La sonnerie du téléphone du président d’Avantage Plus, Louis Lachapelle, retentit au beau milieu de l’entrevue. Il s’excuse et se lève. C’est à cette heure précise — 10 h 12, pas une seconde de plus ni de moins — que tous les matins son coordonnateur de projets l’appelle pour réviser les priorités de la journée. « Ça ne demandera pas plus de 15 minutes », dit-il.

Louis Lachapelle se rassoit… à 10 h 27 pile !

Le quotidien de cet entrepreneur est réglé au quart de tour. Ses objectifs sont divisés en sous-objectifs, à leur tour subdivisés en sous-sous-objectifs ! Il surveille la rentabilité de son entreprise comme un investisseur suit les cotes de la Bourse, et dévore tous les livres de gestion qui lui tombent sous la main.

Son but : faire d’Avantage Plus une entreprise au chiffre d’affaires de 10 millions de dollars d’ici 2021. L’entreprise montréalaise, qui gère et coordonne des travaux de construction et de rénovation, connaît une croissance d’environ 30 % par année depuis sa fondation, en 2005.

« Il y a plus de 4 000 entrepreneurs généraux juste dans la région de Montréal ; je veux me démarquer et devenir une référence », dit l’entrepreneur de 31 ans.

Louis Lachapelle a fait son nom dans les concepts tendance : bars in, restos à la mode, conversion de plex en cottages lumineux… Parmi ses réalisations : la rénovation du théâtre Espace GO et la construction du restaurant Le Serpent, un endroit au design complexe situé dans le Vieux-Montréal.

Pour se faire connaître, il courtise les designers et les architectes. « J’ai le luxe maintenant de choisir mes projets », dit Louis Lachapelle, qui a démarré en fondant une entreprise de peintres étudiants, alors qu’il n’avait jamais ouvert un pot de peinture de sa vie ! « Et il fallait que je forme mes employés ! Je me rends compte aujourd’hui qu’il fallait du guts, mais surtout qu’il fallait être capable d’accepter l’échec », dit-il.

Un jour, un client lui demande de changer une planche, un autre de refaire un étage au complet, plomberie comprise… Louis Lachapelle accepte tous les contrats. « Je réussissais toujours à avoir l’air professionnel, mais je peux vous dire qu’en arrière on pédalait ! »

L’entrepreneur ne l’a pas toujours eu facile. En 2008, il a frôlé la faillite après avoir sous-estimé les coûts de certains contrats. Il décide alors de vendre ses camions et ses outils à ses employés et de faire d’eux des fournisseurs. Depuis, l’entreprise se concentre sur la coordination des différents corps de métier nécessaires à la réalisation des travaux.

« Ce n’est pas une business facile, dit-il. Il faut prendre sa place. Dans ma job, je peux me faire dire non 52 fois. Alors je reviens une 53e fois ! »

Activité : Gère des travaux de construction et de rénovation
Chiffre d’affaires en 2013 : Entre 2 et 4,9 millions
Nombre d’employés en 2013 : 35
Ventes hors du Canada en 2013 : 0 %
Croissance 2008-2013 : 663 %
Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie