Bell débandade et Gros bonis

Bell perd des clients à la tonne et ses profits s’effondrent, mais Michael Sabia, le PDG de BCE, trouve que les résultats qu’il a présentés aujourd’hui aux actionnaires sont « solides ». Aussi solides que du Jello ! Les résultats de BCE sont tellement misérables, qu’on a hâte que la transaction avec Teachers se réalise et qu’une nouvelle équipe de gestionnaires prenne les commandes.

Au cours du premier trimestre de son exercice, l’ancien monopole affiche des profits en baisse de 48 %, ses revenus stagnent et elle a perdu 119 000 clients pour son service de téléphonie. Bell Mobilité n’a recruté pendant cette période que 34 000 clients, deux fois moins que Rogers. Malgré l’omniprésence de ses deux castors tapageurs, Bell n’a convaincu que 10 000 nouveaux clients pour l’accès Internet, trois fois moins que Vidéotron dont les services ne sont disponibles qu’au Québec.

Pour regagner des parts de marché et tenter de retrouver son lustre d’autrefois, BCE devrait investir davantage. Et bien non, elle a diminué de 85 millions ses investissements en capital.

Michael Sabia devait remettre l’entreprise sur la bonne voie après l’expansion échevelée menée par son prédécesseur. Il n’aura réussi qu’à vendre une entreprise qui se sera considérablement détériorée sous son règne.

Cela ne l’empêchera pas d’encaisser une somme de 41,1 millions de dollars quand la privatisation de Bell sera terminée. Il y a vraiment quelque chose d’absurde et de scandaleux dans la rémunération des grands patrons. La rémunération au mérite, je suis pour. J’ai plus de misère avec les primes à l’échec.

Laisser un commentaire

Pourquoi pensez vous que Bell s’est opposé à la vente des ondes à Quebecor et autres?
De la bonne gestion? Très honnête de téter le Gouv (CRTC) parce qu’on s’est mis dans la marde.

Ils vont se faire planter par ces nouveaux, qui eux implanteront tous les nouveaux services Hi tec.

Ils ont été habitués à un monopole qui nous coûtait un bras, maintenant ils n’ont pas été capables de changer de philosophie. Ils ne peuvent plus aller s’emplir les poches au CRTC.

41 millions c’est 1000 salaires de 40 000$ et juste pour un 2 de pic en plus. C’est sur ce point que Michaud se bat. Les actionnaires se font fourrer par les employés.

Personne sur la planète ne mérite un salaire ou une prime de 41 millions ou même de 3 millions.

Le DG du géant Costco a un salaire de moins de 400 milles et ce, avec la prime.

Et l’on nous dit que le privé administre mieux que le publique.

Une simple religion pour les croyants du privé.

Vous dites : J’ai plus de misère avec les primes à l’échec.
Moi, je ne comprends pas du tout les primes aux dirigeants de compagnies qui vont mal….
Donne-t-on un boni aux joueurs d’une équipe qui perd une série ? je ne pense pas…

Oui M. Laplante c’est privé et efficace en plus, et comme président payé moins de 1% du 2 de pic de Bell qui à fait un gachis, comme tout ce que j’ai décris plus haut.

Y’a plein d’histoires d’horreur semblables à NY.
Des PDG incompétents, qui font ce qui veut avec la shop comme si c’était à eux puisqu’ils n’ont aucun boss, il en pleut. Leur seul boss étant les actionnaires, des gens anonymes. Salutations en passant au travail remarquable de pionnier que fait Yves Michaud.

Parlant d’histoires d’horreur, on a appris qu’hier que le Canada avait perdu la trace de 41,000 illégaux! C’est plus que le nombre d’immigrants adultes légaux que le Québec reçoit en une année! L’immigration au Canada, c’est tout croche. Entre le discours officiel (« on trie nos immigrants sur le volet ») et la réalité, il y a un monde qu’on nous cache évidemment.

C’est un scandale.
Surtout qu’il y a un service à la clientèle défaillant(ce « service » étant maintenant soutraité en Tunésie) et que leur service de facturation aussi est très créatif.

En effet, malgré que nous ne soyons plus avec Bell depuis octobre 2007, nous avons commencé à avoir des problèmes après notre départ: factures pour des interurbains (sans numéros puisqu’ils ne sont pas nos fournisseurs), pour débrancher la même ligne à de multiples reprises, pour la commande de lignes fictives au nom de personnes inconnus à notre adresse, et hier, une facture de location d’équipement alors que nous avons toujours été propriétaires du système téléphonique!

Toutefois, chaque mois, nous recevons de belles cartes de souhaits pour le retour de notre clientèle. Que de gaspillage d’argent! Et on y ajoute des primes « solides » avec ces résultats!

Mme. Caroline les faits que vous décrivez sont véridiques. À Longueuil 3 fois nous avons été collecté directement dans le compte de banque pour un compte déjà payé. Si je me rappelle avec Internet c’était obligatoire les payements pré-autorissés.

La fille de ma compagne, étudiante avec peu d’argent, s’est fait vider 3 fois son compte de banque par Bell. Imaginez l’humiliation à l’épicerie n’ayant pas d’argent pour payer son panier et d’être obligé d’appeler sa mère pour la dépanner et de retourner à grands frais pour une étudiante pour refaire son épicerie. De plus ce sont des semaines et des mois pour récupérer ses sommes en plus d’avoir « magané » son crédit à son institution financière.

Quelques semaines après que Vidéotron ait offert le service téléphonique à Longueuil, encore une fois Bell se soit servi en double dans le compte bancaire, en plus ma compagne se fait envoyer promener suite à un trouble de ligne simplement parce qu’elle avait un router.

En colère j’ai téléphoné avec les lignes de Bell chez Viréotron et pour le même prix que Bell nous avons eu le câble en plus et les interurbains gratuits à la grandeur du Québec. Bell a été mis à la porte et n’ont cessé de nous harceler jusqu’au temps où je leur ai envoyé un paquet de sacre et d’insultes par téléphone et par courriel sur Vidéotron.

Ces histoires, j’en ai entendu au moins une cinquantaine.

Dire que la cloche de Michael Sabia recevra une récompense de 41 millions pour ces centaines de milliers de conneries.

Avez-vous remarqué que notre grand expert économique, de politique et de la finance, n’a pas dit un mot sur son idole de Bell.

Vive le monopole privé de Bell et vive le monopole de Microsoft qu’il disait.

Bell c’est privé et fait des affaires dégeulasses comparé à l’état et avec une prime à l’incompétance en plus.

Oui les ti-boss de bécosse ont raison de dire que le privé est bien mieux que l’état.

Hydro Québec est du gâteau à côté de Bell.

Bonne chance aux proffs de l’Ontario.

Tant que Bell se moquera de ses clients comme ils le font il descendra dans les bas fond et il y aura toujours des personnes comme moi pour les aider. Visitez mon site qui est dédié a cette compagnie sans aucun respect. http://www.bellpoubell.com