Bon pour les affaires, le grand air !

Domaine d’activité : conception de vêtements et accessoires de plein air

Nombre d’employés en 2010 : 21 (+ 1 à temps partiel)

Siège social : Saint-Augustin-de-Desmaures

Chiffre d’affaires en 2010 : 6,7 millions

Les dirigeants de Naturmania ont une façon bien à eux de récompenser le travail
Photo : Joannie Lafrenière

Domaine d’activité : conception de vêtements et accessoires de plein air

Nombre d’employés en 2010 : 21 (+ 1 à temps partiel)

Siège social : Saint-Augustin-de-Desmaures

Chiffre d’affaires en 2010 : 6,7 millions

Croissance 2005-2010 : 357 %

Les dirigeants de Naturmania ont une façon bien à eux de récompenser le travail de leurs employés : ils les envoient, trois jours par année, taquiner le poisson. « Cette sortie de pêche est un excellent prétexte pour tester les produits que nous élaborons, comme les bottes de caoutchouc. Et les résultats s’avèrent presque toujours concluants ! » rigole Claude Bernadet, le président.

Au grand plaisir de l’entreprise spécia­lisée dans la conception et la distribution de vêtements imperméables, d’accessoires de chasse et de bottes de motoneige, les activités de plein air ont le vent en poupe ces dernières années au Québec. « Les gens veulent garder la forme, que ce soit en pratiquant la marche et les sports aquatiques l’été, ou bien le ski et les autres sports de neige l’hiver », dit Claude Bernadet, 58 ans. D’ailleurs, l’entreprise de Saint-Augustin-de-Desmaures, près de Québec, inaugurera une nouveauté l’automne prochain : des bottes spécialement dessinées pour les amateurs de raquette. « Nous cherchons constamment à nous réinventer, à éviter de réchauffer la même soupe trop souvent », explique Philippe Bernadet, frère et associé du président.

De nombreux commerces, dont La Cordée, Sail, Sports Experts et Sears, vendent les produits de Naturmania au Canada. Des distributeurs étrangers – notamment en Europe, en Amérique du Sud et en Asie centrale – s’y intéressent aussi. C’est le cas du Kazakhstan, où l’on trouve des sacs de couchage et des accessoires de pêche conçus par Green Trail (l’une des quatre filiales de l’entre­prise). La Colombie et l’Islande figurent aussi parmi les acheteurs, « mais dans une moindre mesure », indique Pierre Légaré, directeur des produits de cette marque.

Prochain défi : augmenter la production locale. Claude Bernadet se rend régulièrement en Asie, où sont fabriqués presque tous les produits que son équipe dessine. Néanmoins, la hausse du coût de la vie sur place – transport, salaire minimum – force à penser à des solutions de rechange pour l’avenir. « Dans quelques mois, nous lancerons notre premier produit cent pour cent made in Québec : une botte d’hiver ! » annonce l’homme d’affaires avec enthousiasme.

Laisser un commentaire