Ça va bien ?

J’ai bien hâte de prendre connaissance de la mise à jour économique de la ministre des Finances du Québec, mardi prochain.

L’économie américaine est en recul de 0,3 % au dernier trimestre. La récession appréhendée semble donc confirmée. Nous verrons ce qui se passera au Canada, mais nous savons pour sûr que la croissance sera minimale, si croissance il y a. Les finances publiques du Québec sont-elles pour autant à l’abri ?

Je trouve la ministre des Finances Monique Jérôme-Forget. un peu jovialiste, à moins que ce ne soit l’effet des élections. Elle aurait mis de l’argent de côté et le Québec serait ainsi immunisé contre un déficit budgétaire dans les deux prochaines années. Mais comme le fait remarquer l’excellent Konrad Yakabuski dans sa chronique du Globe And Mail, cela ne tient pas compte d’une baisse possible des paiements de péréquation. Presque 15 milliards de revenus du Québec proviennent maintenant du fédéral. De plus, les revenus du Québec étaient prévus en fonction d’une croissance économique de 1,5 % cette année et de 2 % l’an prochain. Nous savons maintenant que ce sera moins.

Du reste comment se vanter d’une situation enviable quand la dette de la province atteint les 126 milliards de dollars.

Laisser un commentaire

C’est ça le problème quand on vit au crochet des autres, quand les autres se tannent ou qu’ils ont des problèmes on se retrouve dans la grosse merde.

Comment le Québec peut-il être immunisé contre les déficits quand depuis 5 ans, en pleine période de croissance et de boom immobilier (et d’endettement des particuliers), sa dette est passée de 95 à 126 milliards?

Qu’est-ce que ça sera maintenant? On va passer de 126 à 200 milliards dans les prochains 5 ans?

Ou bedon on ferme des lits d’hôpitaux et on jette les malades dans la rue? On promeut le décrochage scolaire pour fermer des écoles?

Ah on le fait déjà? Ben alors j’sé-pas on pourrait peut-être commencer à euthanasier les baby boomers?

0,3% ca veut dire qu’au lieu de vendre 100 kilos d’aluminium aux Américains, on va en vendre juste 99,70 kilos?
On parle de récession mondiale. Ca va être quoi? 1? 2? 3% de moins de ventes? Bref, grosse panique de jean Charest pour rien.

Ben sur que les relevés de REER plantent. Et ce n’est pas 0,3%. C’est la panique pour beaucoup d’épargnants. Mais Jean Charest n’y peut rien. Le fric est placé à Toronto ou NY et Charest n’a aucun pouvoir.

Bref, on va nous remplir dans les prochaines semaines avec une élection frauduleuse.

Le Québec envoie 50 milliards à Ottawa; Ottawa se vire de bord et renvoie 15 milliards à Charest pour qu’il l’administre. C’est donc dire qu’un québec libre n’aurait qu’à rapatrier que les deux-tiers restant! En gros, l’armée, les douanes, les ambassades, les transports et la police. Un jeu d’enfants. On peut faire ça en une semaine.

Les divagations de M. Noel font toujours sourire. Les amuseurs publics comme lui et Pierre Falardeau sont toujours divertissants… du pain et des jeux qu’y disaient.

La taille de la dette québécoise augmente, mais le montant relatif diminue lorsque celle-ci est comparée à l’augmentation du PIB au Québec. Le ratio était de 47% en 1997, et 2008 le ratio a descendu à 36,1%.

Mais ce n’est pas une raison pour faire des cadeaux aux électeurs comme le fait Charest en faisant des baisses d’impôts aux électeurs et comme Harper avec la TPS.

C’est tout un hasard quand même quand les gouvernements sont de tendance vers la droite, au Québec comme aux USA les dettes augmentent.

Pour le reste, toute la planète va écoper le Québec aussi mais moins que les USA, Ici le mal est déjà fait depuis plus d’un an avec l’industrie manufacturière. Reste à savoir si le dollar restera faible longtemps ce qui stimulera l’exportation pour compenser.

Les taxes et les impôts n’ont jamais été aussi bas que durant les huit ans de Bush.

Et les citoyens américains n’ont jamais été autant dans la dèche.

Alors…

Mon vote lors de la prochaine élection provinciale ira au parti qui osera dire:

« Nous avons aucun plan économique et nous feront rien en économie. Un gouvernement incapable de construire une structure aussi simple qu’un viaduc ne peut prétendre être capable de diriger l’économie ».

« Mon vote lors de la prochaine élection provinciale ira au parti qui osera dire:

“Nous avons aucun plan économique et nous feront rien en économie. »

Et Gagnon qui veut que le Québec fasse comme aux états.

« “Nous avons aucun plan économique et nous feront rien en économie. » >dgagnon

Pourtant Gagnon appuie McCain qui a tout un programme économique.

Ignorance ou incohérence?

Gagnon doit se contredire chaque jour pour essayer de nous passer sa religion de la secte libertarienne et libéraliste incohérente dont un de ses grands prophètes est son bon vieux cher Adams Smith, grand philosophe de la morale, défendeur du chef de famille dominant des années 1700 qu’il contredit.

Notre spécialiste est un très bel exemple de l’échec de la philosophie du prophète Adams Smith dont il reprend souvent la philosophie en copier coller.

Dur à battre comme incohérence.

@ Yvon Fleurent:

Si on faisait comme au « zétats », on demanderait à la Caisse de Dépôt de faire du développement économique régional. Comme pour Fannie et Freddie.

Quand on veut jouer avec la main invisible du marché, elle répond toujours avec une gifle.

« Quand on veut jouer avec la main invisible du marché, elle répond toujours avec une gifle. » >dgagnon

Cette fois-ci, le marché s’est plutôt auto-empalé avec sa main… en suppliant qu’on le nettoie maintenant.

« Si on faisait comme au “zétats”, on demanderait à la Caisse de Dépôt de faire du développement économique régional. Comme pour Fannie et Freddie. » (DG)

DG ne comprend rien à rien, ne sait pas lire, complètement incohérent sinon il veut désinformer ou induire les lecteurs en erreur.

Fannie et Freddie pour la X ème fois sont des entreprises à capital action COMPLÈTEMENT PRIVÉES dans lesquelles le gouvernement ne donne AUCUNE GARANTIE, AUCUNE et n’a aucun engagement. Gagnon ne prouvera pas le contraire parce celui-ci qu’il n’existe pas.

Cette garantie est dans la tête des gens qui prennent pour acquis que le gouvernement est garant, comme dans la tête à Gagnon. Cela veut dire que cette garantie est implicite, le contraire d’explicite pour les durs de comprenure.

De plus Gagnon pour parfaire ton éducation le régional pour les institutions financières est le CRA qui oblige les institutions financières à donner des services dans de petites localités négligées et non pas à prêter de l’argent aux non solvables comme tu l’a écrit.

La crise actuelle est due au PRIVÉ et à un cheminement vers le libéralisme de l’état, c’est-à-dire déréglementation et non intervention.

@Raymond Campagna:

L’état a forcé le marché à faire du subprime. La main invisible a giflé le marché.

Et là on veut encore interférer avec la main invisible avec le bailout. Dans 5 ans on va se dire « mon dieu qu’on a été stupide de faire ça ».

« L’état a forcé le marché à faire du subprime. » (DG)

Des preuves Gagnon. Des preuves.

Faux. Désinformer pour faire passer son idéologie.

« Dans 5 ans on va se dire “mon dieu qu’on a été stupide de faire ça”. >dgagnon

Le pontife (pundit) Gagnon peut-il nous expliquer ce qui va se passer dans cinq ans?

Ce n’est pas une preuve ce copier coller Gagnon.

On voit que tu n’es pas capable d’écrire.

Des preuves Gagnon ce sont les contrats, les lois et les règlements et les pénalitées qui s’en suivent.

Alors Gagnon opère avec explications en français écrites par toi même et avec les références.

Sais-tu ce que sa veux dite un texte écrit par ta main lié à ton cerveau?

@ Yvon Fleurent:

Comme d’habitude tu essayes de te sortir du pétrin en patinant sur une glace trop mince pour ton poids.

Voici la définition de « preuve »:

« Ce qui montre la vérité d’une chose. »

Rien à voir avec « les contrats, les lois et les règlements et les pénalitées qui s’en suivent. » (tu as été là chercher loin celle-là).