C’était Jean Coutu, mais pas le Jean Coutu

Merci à ceux qui ont porté le fait à mon attention, la Caisse de dépôt et de placement du Québec ne s’est pas départie de ses actions du Groupe Jean Coutu.

 

Mon billet portait tout autant sur les titres qui accompagnaient cette fausse nouvelle dans les journaux. Selon moi, la Caisse vend et achète des actions, comme tout bon investisseur. Elle n’abandonne pas et ne se débarrasse pas d’entreprises.

Laisser un commentaire