Chronique météo

forget.jpg

Vague de froid

Selon la ministre des Finances, les États-Unis sont en récession, le Canada est en récession, l’Europe est en récession, mais le Québec ne le sera pas. Je souhaite qu’elle ait raison, mais c’est un peu comme dire qu’une vague de froid intense touchera l’Ontario, les provinces Maritimes et le Nord-est des États-Unis, mais qu’il fera chaud au Québec. Allez faire un tour dehors pour voir si cela a du sens !

Généralement ensoleillé

90 % des régimes de retraite privés présentent un déficit de solvabilité. Le gouvernement a présenté hier plusieurs mesures pour alléger les règles de gestion de ces régimes. Je retiens que les entreprises ne seront pas obligées de débourser à court terme d’importantes sommes pour renflouer ces régimes. Le délai passe de cinq à dix ans. Voilà un souci de moins dans une conjoncture pourrie.

Aussi, la Régie des rentes du Québec prendra en charge l’administration des régimes de retraite pendant cinq ans advenant la faillite d’une entreprise. Ainsi, les employés ne se retrouveront pas le bec à l’eau si leur employeur cesse ses activités à cause de la crise économique. Bravo.

Très nuageux

J’attendais beaucoup du programme de rénovation domiciliaire. Déception immense. C’est un petit programme (250 millions) et il faudra dépenser beaucoup d’argent pour espérer récupérer un tout petit crédit d’impôt.

Pour obtenir le maximum de 2500 dollars, il faudra investir 20 000 dollars en travaux auprès d’un entrepreneur qualifié. Plusieurs propriétaires trouveront encore plus économique de faire faire le travail par un «jobbeux» qui travaille au noir.

Le gouvernement affirme que 170 000 ménages dépenseront en moyenne 15 000 dollars en moyenne pour des rénovations domiciliaires. Je n’en crois rien. Pas dans cette économie, pas en pleine tempête économique.

Laisser un commentaire

“Le gouvernement affirme que 170 000 ménages dépenseront en moyenne 15 000 dollars en moyenne pour des rénovations domiciliaires. Je n’en crois rien. Pas dans cette économie, pas en pleine tempête économique.” (Pierre Duhamel)

Moi non plus je ne le crois pas, pas plus que pour les baisses d’impôts.

Le Québec sera touché par la récession. Ça aussi c’est de la politique de dire que le Québec ne sera pas touché.

Le boss qui possède ton fond de pension ou l’administre. Quelle aberration, quelle insécurité, surtout quand l’entreprise est étrangère.

Plusieurs Québécois l’ont appris à leurs dépens.

Si mon employeur a dix ans pour renflouer mon fonds de pension, va-t-il être quand même capable de continuer à me verser ma pleine pension ????
C’est louche ce projet de loi là….

Je propose à la ministre d’aller soliciter des commmandes chez des clients aujourd’hui. Elle va réaliser que les entreprises sont en mode pré-crise. Comme les citoyens qui mettent des protections sur toutes les fenêtres de leur résidence quand un ouragan vient dans leur direction. La réalité des entreprises au Québec est semblable. Dans une grande proportion, les entreprises ont gelé tous les projets qui ne procurent pas un rendement immmédiat et elles révisent (à la baisse) le nombre d’employés requit pour passer au travers l’ouragan économique. Peut-être que la ministre souhaite que seulement la queue de l’ouragan frappe le Québec…

« la Régie des rentes du Québec prendra en charge l’administration des régimes de retraite pendant cinq ans advenant la faillite d’une entreprise. Ainsi, les employés ne se retrouveront pas le bec à l’eau si leur employeur cesse ses activités à cause de la crise économique. Bravo. »

QUOI!!!????

En d’autres mots, moi, le con-tribuable qui gagne 20$ l’heure et qui n’a pas d’avantages sociaux ni de pension, et qui pourrait perdre sa job demain matin, je vais renflouer les pensions de syndiqués murs-à-murs de Bombardier, de GM ou de toute autre entreprise qui a mal géré ses fonds de pension pendant qu’elle payait ses employés des salaires bien au-dessus de du salaire moyen? Bravo, en effet. Bravo pour ce socialisme à l’envers.

Comment on peu dire que nous ne sommes pas en inflation? d’ou viendras les fonds pour l’infrastructure si comme avec la privatisation le gouvernement auras plus de revenus, e.i.
les telecommunications (dgt) cout annuel des employés et ouvriers app.3 millions par année , quebec privatise avec motorola couts devient 12 millions par année et c’est effectifs a comptée du 1 fevrier 2009 vive la privatisation et les ppps et je ne parle pas encore de la santé combien ? pour les ppp

Parlons impots, budget et maisons.

http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-canadienne/200901/15/01-817963-les-autochtones-souhaitent-quottawa-leur-reserve-3-milliards.php

« M. Fontaine a parlé des besoins en logement, évalués à 87 000, pour l’ensemble du pays, dont 8000 pour le Québec, selon l’estimation de Ghislain Picard, chef régional de l’Assemblée des Premières Nations pour le Québec et le Labrador. Selon M. Picard, 55 pour cent de ces logements doivent être des logements sociaux. »

—–
Il y a 75,000 Indiens au Québec (ils étaient 49,000 lorsque René Lévesque a reconnu les 11 nations du Québec en 1986)
J’ignore combien vivent sur les réserves mais disons les 2/3, soit 50,000.
Supposons que chaque nouveau logement habiterait 4 personnes en moyenne. C’est donc dire que seulement 18 des 50,000 Indiens vivant sur des réserves ont un logement??????

Le Québec importe environ 158 millions de barils de pétrole brut par an. La baisse du prix du pétrole (100$?) représente une baisse de la valeur de nos importations de plusieurs milliards de dollars. Il s’agit de sommes considérables que les consommateurs peuvent dépenser en service et en achat de biens et d’une réduction des couts de prodcution de nombreuses entreprises. Une telle réduction des prix du pétrole qui représente quelques point de pourcentage du PIB constitue un puissant stimulus pour l’économie québécoise et peut expliquer en partie une vision plus rose de notre situation économique.

Un proprio veut rénover sa maison et le coût total sera de 10 000$.
À cela, il faut ajouter la TPS ( 500$) et la TVQ ( 787.50$) pour un total de 11 287.50$.

Crédit d’impôt 20% de 3 000$ = 600$.

Déboursé total: 10 687.50$

«Je te le fais pour 8 500$, en t’sous d’la table» propose le même contracteur.

@ Raymond Campagna,

Je ne sais pas pourquoi mais l’hiver les dessous de tables sont plus nombreux.

Finalement cela me fait penser aux thermostats gratuits d’Hydro Québec. L’acheter à la quincaillerie et l’installer sois même, était moins cher que de prendre la subvention d’Hydro.

On dirait que les squelettes commencent à sortir du placard de la Caisse de Dépôt

Mme Jérôme-Forget a formulé cette critique qui vise directement l’ex-président Guay:

«Les dirigeants de la Caisse de dépôt ne comprenaient pas ce qu’étaient les PCAA et se sont fait «presque berner» en investissant 12,7 milliards $ dans ces produits financiers toxiques, soutient Monique Jérôme-Forget.

«Je ne me réjouis pas de ce qui se passe à la Caisse de dépôt, je ne suis pas très heureuse qu’ils aient investi 12,7 milliards dans les papiers commerciaux adossés à des actifs (PCAA), a déclaré hier la ministre des Finances du Québec. C’était des produits que personne ne comprenait.»

À cette époque, «M. Guay occupait les fonctions de chef de la direction du placement (2006-2008) et de premier vice-président, Gestion du risque et gestion des comptes des déposants (2002-2006).»

http://www2.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2009/01/20090115-091300.html

Le meilleur est sans doute à venir…